Mots-clés les plus recherchés

Le pasteur Toney Mapp, président de la Mission de Tobago, durant son messages présenté le vendredi soir 22 mai 2022 lors de la semaine annuelle de prière de la Division interaméricaine. Il était présent sur Zoom pendant ce service spécial de sainte cène. [Une photo d’Abel Márquez/de la DIA.]

Le 24 mai 2022 | Miami, Floride, États-Unis | Libna Stevens, département des actualités de la Division interaméricaine

Les principaux dirigeants et les employés de la Division interaméricaine (DIA) des adventistes du septième jour ont pris le temps, la semaine dernière (du 16 au 21 mai), de prier, d’adorer et de s’encourager spirituellement durant la semaine de prière annuelle de l’Église. Les dizaines de dirigeants et d’employés du bureau de la DIA à Miami, en Floride, et ceux qui travaillent ailleurs sur le territoire ont réfléchi au besoin d’être ancrés dans l’étude de la Bible, d’augmenter leur foi et de dépendre de la puissance que seul Dieu peut accorder pendant qu’ils s’efforcent d’accomplir la mission de l’Église.

Ayant pour thème « Célébrer sa providence et affirmer nos valeurs », la semaine axée sur la prière conclut une initiative de 100 jours de prière à la grandeur de la division pour le 100e anniversaire de l’organisation de la DIA en 1922 et se déroule durant un 40 jours axés sur la prière quotidienne menant à la session de la Conférence générale de l’Église qui doit se tenir à Saint-Louis, dans l’État américain du Missouri, le mois prochain.

« Ceci n’a pas été une semaine de prière, mais une semaine de miracles, où nous avons eu l’occasion de rencontrer Dieu, de nous unir dans une quête de croissance pour devenir de meilleurs chrétiens, d’entendre sa voix et de ressentir sa présence dans nos vies », a dit le pasteur Josney Rodríguez, secrétaire de l’association pastorale de l’Église interaméricaine et coordonnateur de la semaine axée sur la prière. Ce fut un temps pour sonder notre cœur, pour nous concentrer sur le service dans l’humilité et pour laisser Dieu nous mener au travers des difficultés et circonstances que nous rencontrons tous, a-t-il ajouté.

Le pasteur Josney Rodríguez, secrétaire de l’association pastorale de l’Église interaméricaine et coordonnateur de la semaine de prière, présente l’orateur pour l’événement annuel se déroulant du 16 au 21 mai 2022. [Une photo de Libna Stevens/de la DIA.]

Le pasteur Toney Mapp, président de la Mission de Tobago, a encouragé les dirigeants à se souvenir que l’Église est née pour prêcher l’Évangile éternel. « Accrochez-vous au fait que Dieu vous gardera en situation d’adversité. Nous ne devons pas oublier le passé, car il nous inspirera à triompher dans nos avancées, mais assurons-nous de mettre de côté l’excédent de fardeaux et la malice, les pratiques qui ne correspondent pas à la volonté de Dieu. »

Partageant son message de chez lui étant donné des problèmes de visa l’ayant empêché de se rendre à Miami, il a rappelé aux dirigeants et aux employés d’avancer avec patience, d’apprendre à s’arrêter et de laisser Dieu diriger malgré tout le travail de l’Église à accomplir. « Nous sommes si absorbés par l’action que nous avons oublié comment être. Donc, pour nous rendre compte de ce que nous faisons, arrêtons-nous un instant en présence de tout le bruit ambiant afin de demeurer près de Dieu et de conserver notre confiance en lui en toutes choses. »

« Vous devez apprendre à gérer votre esprit, a-t-il dit également. Vivez paisiblement avec tout le monde et devenez transformés afin de pouvoir pardonner comme Dieu pardonne et aimer comme Dieu aime. »

Ketlie Henry, registraire du séminaire de théologie interaméricain, participe à une séance spéciale de prière durant la semaine. [Une photo de Libna Stevens/de la DIA.]

Il a aussi partagé plusieurs expériences personnelles sur la façon dont Dieu a dirigé sa vie durant ses messages spirituels. Par exemple, Dieu a entamé en lui une transformation lorsqu’il n’avait que 11 ans, alors qu’il éprouvait des difficultés scolaires et qu’il commençait à lire la Bible. Il a découvert les aliments les plus sains puis en a appris sur le message de la santé, sur le sabbat et le retour de Jésus.

« Fortifiez-vous et soyez courageux, a dit le pasteur Mapp. Entre ce qui est déjà accompli et ce que nous ferons ensuite, ne lâchez pas, inspirez-vous de ce que vous avez vu en laissant Dieu ouvrir la porte pour que l’Évangile soit répandu d’une nation à l’autre, d’une ville à l’autre, d’un village à l’autre, jusqu’à la dernière maison, jusqu’à ce que la dernière personne soit prête pour son retour. »

C’est la première fois depuis l’éclatement de la pandémie, il y a deux ans, que la semaine annuelle de prière se déroule en personne, a dit le pasteur Rodríguez. « Ce fut un réel bonheur et une expérience bénie que de prier et de réfléchir à la bonté divine. »

Élie Henry, président de la DIA (au centre), s’adresse à l’auditoire lors d’un service spécial de sainte cène à Miami, en Floride, le 20 mai 2022, en compagnie de ses collègues administrateurs, les pasteurs Leonard Johnson (à gauche), secrétaire exécutif de la DIA, et Filiberto Verduzco (à droite), trésorier de la DIA. [Une photo de Libna Stevens/de la DIA.]

Pour Beny Paéz, une adjointe professionnelle, la semaine de prière fut accompagnée d’un miracle qu’elle n’oubliera jamais. Elle a dû se rendre en Colombie au milieu de la semaine pour visiter sa mère malade de 90 ans. Cette dernière, qui souffre de démence, ne la reconnaît que très rarement. Sachant qu’il pourrait s’agir de la dernière fois qu’elle voyait sa mère, elle a prié simplement et remercié Dieu pour l’occasion d’être avec elle. Elle désirait ardemment pouvoir échanger avec elle une dernière fois. Lors de l’une des visites, Mme Paéz raconte que sa mère l’a reconnue et qu’elles ont pu discuter. « Je suis si reconnaissante envers Dieu pour ces trois heures… ce fut un si beau moment avec ma mère, j’ai pu la remercier pour ses sacrifices et lui dire combien je l’aime. » Ce précieux moment avec sa mère vaut tout l’or du monde à ses yeux et fut une réponse à sa prière.

La semaine de prière a rappelé au pasteur Hiram Ruiz, directeur des ministères de campus et de l’aumônerie de la DIA, que Dieu prend soin de nous de manière extraordinaire. « Dieu nous aime, et ce, même s’il connaît nos erreurs et nos imperfections. » La nouvelle façon d’étudier la Bible à la lumière de la tâche pastorale à accomplir fut une bénédiction durant cette semaine spéciale, a-t-il ajouté.

Le 20 mai 2022, les employés de la DIA et leurs familles se sont arrêtés pour une prière autour d’un amas de requêtes de prière brûlé devant les bureaux principaux de l’Église.
[Une photo de Libna Stevens/de la DIA.]

Pour Margaret Daniel, une adjointe professionnelle, la semaine axée sur la prière lui a rappelé l’importance de passer du temps de qualité avec Dieu. « Nous préparons les autres, nous prêchons aux autres, nous travaillons pour les autres, mais passons-nous suffisamment de temps en méditation personnelle? » Passer suffisamment de temps à apprendre à connaître Dieu, c’est s’arrêter et prendre le temps de le découvrir, comme c’est écrit dans Psaumes 46.11, que le pasteur Mapp a souligné durant l’un de ses messages spirituels, a dit Mme Daniel. « J’avais déjà mémorisé tout ce psaume, mais j’ai vu ce verset d’un nouvel œil cette semaine. Son exposition de chacun des mots fut très profonde. Avec toutes les activités et les dates butoirs, ce rappel est arrivé au bon moment. »

Les dirigeants et les employés de l’Église ont prié, notamment, les uns pour les autres, pour les familles, pour le travail de l’Église sur tout le territoire et dans le monde entier et pour des requêtes précises.

Lors de la semaine axée sur la prière, un service de sainte cène a été offert, des requêtes de prière ont été brûlées, des témoignages ont été partagés et un programme du sabbat a été organisé.

La Division interaméricaine, qui supervise le travail de l’Église adventiste du septième jour, compte plus de 3,7 millions de membres dans 24 grandes régions ou unions, du Mexique à la Colombie et au Venezuela en passant par l’Amérique centrale, les Caraïbes et les Antilles françaises.

Traduction : Marie-Michèle Robitaille

Top news

Premier centre hispanophone d’excellence en pharmacie établi au pays grâce à une subvention de 3,4 millions de dollars
L’Église adventiste célèbre le baptême de centaines de personnes suite aux efforts d’évangélisation dans le Nord du Mexique
Il est toujours possible de s’inscrire à la conférence interaméricaine SeLD qui doit commencer le 25 juillet