Mots-clés les plus recherchés

19 mai 2022 | Silver Spring, Maryland, États-Unis | Ted N.C. Wilson

TW : Salutations, mes amis ! Aujourd’hui, ma chère épouse Nancy et moi allons parler d’une chose que tout le monde aime recevoir, je pense : les dons ! Que ce soit pour un anniversaire ou une autre occasion spéciale, je pense que nous aimons tous recevoir quelque chose de spécial, surtout de la part d’une personne que nous aimons.

NW : En fait, plus important encore que le don lui-même, aussi merveilleux soit-il, c’est la personne qui a pris le temps et l’effort de préparer et d’offrir le don. Cette relation personnelle, cette attention, est de loin la chose la plus spéciale, car elle nous dit que quelqu’un nous aime et se soucie de nous !

TW : Dans Matthieu 25, Jésus raconte l’histoire d’un homme qui a confié des dons précieux, ou talents, à ses ouvriers. Aux versets 14 et 15, nous lisons : « Le royaume des cieux ressemblera […] au cas d’un homme qui, partant pour un voyage, appela ses serviteurs et leur remit ses biens. Il donna cinq sacs d’argent à l’un, deux à l’autre et un au troisième, à chacun selon sa capacité, puis il partit aussitôt ».

NW : Poursuivant dans les versets 16 à 18 : « Celui qui avait reçu les cinq sacs d’argent s’en alla travailler avec eux et gagna cinq autres sacs d’argent. De même, celui qui avait reçu les deux sacs d’argent en gagna deux autres. Celui qui n’en avait reçu qu’un alla creuser un trou dans la terre et cacha l’argent de son maitre ».

TW : Bien sûr, nous connaissons la suite de l’histoire : lorsque le maître revint, il fit l’éloge de ceux qui avaient utilisé leurs talents avec sagesse, en leur disant : « C’est bien, bon et fidèle serviteur ; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup. Viens partager la joie de ton maitre ». 

NW : Mais malheureusement, un homme n’a pas utilisé son talent et l’a enterré sous terre. Et pire encore, il a blâmé l’homme qui lui avait donné le talent, en lui disant : « Je savais que tu es un homme dur : tu moissonnes où tu n’as pas semé et tu récoltes où tu n’as pas planté ». 

TW : Remarquons, pour un instant, qu’il n’a pas été demandé à ces travailleurs de faire leur travail sans aucune ressource ! On ne leur a pas demandé de « faire des briques sans paille », comme le cruel Pharaon l’a demandé aux esclaves égyptiens, comme nous pouvons le lire dans Exode 5.7. Non, ces serviteurs ont reçu les ressources dont ils avaient besoin pour faire le travail qui leur était demandé, et ceux qui les ont utilisées avec sagesse ont été richement récompensés.

NW : Comme il est bon que Dieu donne à chacun de nous des dons, ou des talents, à utiliser pour lui ! Et il montre son grand amour pour nous en nous donnant ces dons afin que nous ayons la joie d’atteindre les autres pour lui. Et il n’y a pas de plus grande joie que de voir quelqu’un répondre à l’incitation du Saint-Esprit lorsqu’il travaille à travers nous. Il a donné à chacun de nous ce dont nous avons besoin pour accomplir le travail auquel il nous a appelés ! Nous le lisons dans la croyance fondamentale numéro 17 des adventistes du septième jour :

TW : « À toutes les époques, Dieu pourvoit tous les membres de son Église de dons spirituels que chacun doit employer afin d’exercer un service d’amour pour le bien commun de l’Église et de l’humanité. Accordés par l’intermédiaire du Saint-Esprit, qui les distribue à chacun en particulier comme il le veut, les dons mettent à la disposition de l’Église toutes les compétences et les ministères nécessaires à l’accomplissement de sa mission divine. D’après les Écritures, ces dons peuvent s’exercer dans le domaine de la foi, de la guérison, de la prophétie, de la prédication, de l’enseignement, de l’administration, de la réconciliation, de la compassion et du service d’amour désintéressé pour le soutien et l’encouragement d’autrui. Certains sont appelés par Dieu et qualifiés par le Saint-Esprit pour remplir des fonctions reconnues par l’Église : pasteurs, évangélistes et enseignants, ministères particulièrement nécessaires pour former les membres en vue du service, pour développer la maturité spirituelle de l’Église et maintenir l’unité de la foi et de la connaissance de Dieu ».

NW : « Lorsque les membres emploient ces dons spirituels, comme de fidèles économes des divers bienfaits de Dieu, l’Église est préservée de l’influence délétère des fausses doctrines ; elle se développe conformément à la volonté divine et s’édifie dans la foi et dans l’amour ». Si vous souhaitez en savoir plus sur les dons spirituels et les ministères, nous vous invitons à consulter le site indiqué ci-dessus.

TW : Dans le merveilleux livre « Les Paraboles de Jésus », Ellen White nous rappelle que « les talents que le Seigneur a confiés à son Église représentent avant tout les dons et les grâces que lui communique le Saint-Esprit ». De plus, elle écrit : « La parabole ne représente pas seulement les dons particuliers du Saint-Esprit. Elle concerne toutes les facultés et tous les dons, qu’ils soient innés ou acquis, naturels ou spirituels. Tous doivent être employés au service du Christ ».

NW : Avez-vous déjà senti que Dieu vous appelle à faire quelque chose qui vous met au défi ? Quelque chose qui est hors de votre portée ? Rappelez-vous : Il ne vous demandera jamais de faire quelque chose sans vous donner la force de le faire ! Nous recevons cette merveilleuse promesse : « La volonté humaine participe à la toute-puissance dans la mesure où elle coopère avec la volonté de Dieu. Tout ce qui se fait sur son ordre doit être accompli par sa force. Tout ce qu’il ordonne, il le donne ». 

TW : Mes amis, je vous invite aujourd’hui à réfléchir aux talents que le Seigneur vous a donnés. Êtes-vous prêt à les utiliser pour lui ? Il veut et peut vous fournir tout ce dont vous avez besoin pour accomplir le travail qu’il vous a confié en ce moment même. Faisons une pause maintenant pour nous consacrer à lui dans la prière, avec les talents qu’il nous a donnés. 

Prayer:

Père céleste, nous te remercions pour les nombreux dons que tu nous as accordés. Chacun d’entre nous a reçu des talents et des dons à utiliser à ton service. Seigneur, nous te demandons de bénir chaque homme et chaque femme, chaque enfant, chaque jeune, chaque personne, quel que soit son âge, pour qu’elle réalise qu’elle est précieuse et importante, et que tu souhaites magnifier et multiplier les talents que tu lui as donnés. Nous nous confions entre tes mains. Merci de nous avoir écoutés et de nous donner l’occasion de te consacrer à nouveau notre temps, nos talents et nos compétences, alors que nous voyons approcher le retour de Jésus. Nous le demandons au nom du Christ, amen.

Top news

L’Église adventiste célèbre le baptême de centaines de personnes suite aux efforts d’évangélisation dans le Nord du Mexique
Il est toujours possible de s’inscrire à la conférence interaméricaine SeLD qui doit commencer le 25 juillet
Une radio adventiste change des vies en Amazonie péruvienne