Mots-clés les plus recherchés

12 Janvier 2022 | Miami, Floride, États-Unis | Libna Stevens, Actualités de la Division Inter Américaine

« Toute la structure organisationnelle de notre église, nos institutions, nos plans et nos efforts doivent être concentrés sur la préparation du monde à la seconde venue du Christ, » a déclaré Dr Angel Gúzman, vice-président des affaires universitaires au Séminaire Théologique Adventiste Inter Américain, basé à Porto Rico. L’appel a été lancé alors que les principaux dirigeants adventistes du septième jour en Inter Amérique étaient récemment réunis pour examiner les initiatives missionnaires du plan I Will Go (J’Irai) à l’échelle du territoire, mises en place pour la nouvelle année et les années à venir.

Des dizaines d’administrateurs et de responsables de département se sont réunis les 5 et 6 janvier 2022 pour prier, examiner les plans et consolider les initiatives et les activités qui mobiliseront les membres d’église pour une plus grande implication dans la propagation de l’évangile dans tout le territoire.

Dr Angel Gúzman, vice-président des affaires universitaires au Séminaire Théologique Adventiste Inter Américain, s’adresse aux principaux administrateurs et responsables de département de la DIA lors de deux jours de rencontres spéciales pour les dirigeants qui se sont tenues en Floride, aux États-Unis, les 5 et 6 janvier 2022. [Photo : Libna Stevens/DIA]

En tant qu’orateur invité, le Dr Guzmán a rappelé aux dirigeants de l’Église d’étudier attentivement le rôle de l’Église dans la proclamation du Message des Trois Anges d’Apocalypse 14 alors qu’ils continuent à motiver et à impliquer les membres sur l’ensemble du territoire de la Division Inter Américaine (DIA).

L’Église prépare le chemin

« L’Église n’est pas le chemin, mais l’Église prépare le chemin vers Jésus et cette motivation devrait parvenir à nos membres, » a-t-il déclaré. Il ne s’agit pas de profiter de merveilleux programmes pour que les membres d’église puissent s’asseoir en tant que spectateurs, mais « l’Église doit être très consciente de son rôle. »

Ce rôle est d’accomplir l’œuvre spéciale qui consiste à proclamer le message du salut que Dieu nous a confié en tant que messagers de Dieu, a déclaré le Dr Guzmán. « Il y a beaucoup de personnes dans l’église qui se sentent vides parce que nous ne les impliquons pas dans la compréhension du rôle prophétique que nous avons en tant qu’Église adventiste du septième jour. »

Les administrateurs de la Division Inter Américaine, pasteur Elie Henry, président (2ème à partir de la gauche) prie à côté de son épouse Ketlie (à gauche) et du pasteur Leonard Johnson, secrétaire exécutif (3ème à partir de la gauche) et de son épouse Denise, le 5 janvier 2022, au début des deux jours de rencontres pour les dirigeants et les responsables de département. [Photo : Libna Stevens/DIA]

S’inspirant de la vision et du rôle de Jean-Baptiste dans le chapitre 1 de Marc, Dr Guzmán a rappelé aux dirigeants que Jean était bien conscient de son don prophétique, et il ne mettait pas l’accent sur lui-même mais sur le fait d’amener les gens à Jésus. Il doit donc en être de même avec l’Église adventiste, a dit Dr Guzmán. « Nous existons pour créer un réveil et une réforme, afin que nous puissions être les messagers que Dieu nous a appelés à être pendant ces temps de la fin. » L’église n’est pas une entreprise, ni une institution, mais un reste de Dieu ayant un message spécial, un mouvement prophétique que Dieu a suscité, a-t-il souligné.

Dr Guzmán a rappelé aux dirigeants que l’œuvre de Dieu ne devrait pas être ostentatoire, mais devrait mettre l’accent davantage sur le contenu du message, plus que sur les instruments utilisés pour le proclamer.

Ne pas perdre de vue son rôle prophétique

« Le danger qu’il y a à se concentrer autant sur la structure de notre ministère est qu’à la fin nous risquons de perdre de vue l’essence du message et notre rôle prophétique, » a dit Dr Guzmán. Il a souligné que le Message des Trois Anges, représentant les étapes finales de l’histoire de la terre et l’identité de l’église dont les pionniers adventistes étaient certains, doit être la clé pour être efficace dans l’accomplissement de la mission.

Pasteur Filiberto Verduzco, trésorier de la DIA, détaille les plans pour financer la mission de l’église au cours des 10 prochaines années. [Photo : Libna Stevens/DIA]

« Chaque organisation, institution et chaque ministère de l’église devrait se concentrer sur son rôle qui est de proclamer le ‘message final’, sinon, il n’y a aucune raison à son existence, » a déclaré Dr Guzmán.

Les dirigeants de l’église ont entrepris une étude plus approfondie des Messages des Trois Anges, ils ont examiné, étudié et prié pour les dizaines d’initiatives votées dans le cadre des plans missionnaires de I Will Go (J’Irai) axés sur l’évangélisation, l’éducation et le service communautaire pendant les quatre prochaines années.

« Nous devons continuer à consacrer nos vies à son service, avançant avec confiance en tant que messagers de Dieu pour proclamer ce précieux message sur tout le territoire, » a déclaré pasteur Elie Henry, président de l’Église adventiste en Inter Amérique. Pour y parvenir, a-t-il dit, il est important d’être ‘ensemble et d’avancer ensemble,’ de comprendre chaque initiative, comment les départements et les ministères sont interconnectés pour impliquer les membres jusqu’au niveau de la congrégation locale.

Faye Patterson, directrice de l’éducation de la DIA, partage certaines des initiatives en place qui se déroulent dans les universités et les écoles adventistes du territoire. [Photo : Libna Stevens/DIA]

Les dirigeants ont considéré les activités spécifiques qui se déroulent sur tout le territoire alors que la DIA continue de célébrer 100 ans de croissance depuis son organisation officielle en mai 1922.

Continuer avec passion pour la mission

« Nous devons continuer à avoir cette passion pour ce mouvement [adventiste] tout comme les innombrables pasteurs et laïcs l’ont eue au début ici en Inter-Amérique il y a de nombreuses années de cela, » a déclaré pasteur Henry. « Avons-nous toujours cette passion ? Avec tous ces problèmes qui nous environnent maintenant, nous devons être sensibles en tant que dirigeants, avançant vers l’avenir, donnant de l’espoir aux membres et à la communauté au milieu des incertitudes d’aujourd’hui. »

Les administrateurs ont également examiné le niveau de croissance des membres et la nécessité de redoubler d’efforts pour nourrir spirituellement les membres d’église et les fidéliser. Les dirigeants se sont également penchés sur la situation financière des 20 dernières années et ont mis en place des plans pour continuer à financer la mission de l’église au cours des 10 prochaines années.

Pasteur Isaias Espinoza (à gauche) directeur des ministères des publications de la DIA et son épouse Edith Ruiz Espinoza, directrice du ministère de la femme et des ministères auprès des enfants et des adolescents de la DIA, écoutent pendant les rencontres pour les dirigeants, le 5 janvier 2022. [Photo : Libna Stevens/DIA]

Les dirigeants de la DIA ont également discuté du défi qu’il y a à ramener les enfants, les jeunes et les adultes dans la vie de l’église alors que la pandémie continue de maintenir les églises fermées et fonctionnant principalement avec des services en ligne.

Examen des principales initiatives et activités

Quelques-unes des principales initiatives examinées comprenaient l’initiative consistant à ramener plus de 80000 anciens membres d’église, à organiser 100000 études bibliques par le biais du ministère des petits groupes, à distribuer 6,7 millions de livres missionnaires en avril, à organiser des milliers de programmes à impact communautaire dans les universités et les écoles adventistes, à former des centaines de membres d’église pour la mission, et à préparer de grandes campagnes d’évangélisation à l’échelle du territoire pendant l’été, ainsi qu’à mener des évaluations continues de ces initiatives et de ces plans.

« Rien n’est plus important que de poursuivre la mission que Dieu nous a confiée et nous prions que Dieu puisse accorder à son église un succès extraordinaire en 2022, » a conclu le pasteur Henry.

David Poloche, directeur d’ADRA, des Services Fiduciaires et des Adventistes-Laïcs des Services et Industries (ASi) en Inter-Amérique, parle des initiatives de service communautaire lors des rencontres pour la direction, le 6 janvier 2022. [Photo : Libna Stevens/DIA]

Pour en savoir plus sur les activités de l’Inter-Amérique tout au long de l’année, sur les célébrations du centenaire et sur les ressources, visitez le site 100.interamerica.org

 

Traduction: Patrick Luciathe

Top news

Au Mexique, l’Église adventiste forme des enfants et des adolescents pour qu’ils deviennent de futurs leaders
Premier centre hispanophone d’excellence en pharmacie établi au pays grâce à une subvention de 3,4 millions de dollars
L’Église adventiste célèbre le baptême de centaines de personnes suite aux efforts d’évangélisation dans le Nord du Mexique