Mots-clés les plus recherchés

21 Novembre 2021 | Miami, Floride, États-Unis | Libna Stevens, Pôle Information de la Division Inter Américaine

« Nous devons sortir de nos zones de confort, sortir de l’endroit où nous sommes et regarder les autres autour de nous en nous assurant d’être les mains et les pieds de Dieu, » a déclaré pasteur Elie Henry, président de l’Église adventiste en Inter Amérique, alors qu’il encourageait les dirigeants et les membres d’église à entendre l’appel de Dieu invitant à aider les orphelins et les enfants vulnérables. Pasteur Henry a invité les dirigeants à être dans une démarche plus intentionnelle pour servir la communauté alors que l’Église adventiste mondiale met l’accent sur la Journée Mondiale d’Emphase sur les Orphelins et les Enfants Vulnérables, le 20 novembre 2021.

« Nous avons beaucoup d’orphelins parmi nous et quelle que soit leur situation, c’est une excellente chose de prendre soin d’eux, nous devons donc proposer ce que Dieu veut que nous fassions pour eux, » a déclaré pasteur Henry.

Avec seulement une poignée d’orphelinats gérés par l’église et d’autres fondations adventistes, il est urgent de faire plus de lumière sur un ministère qui appelle les chrétiens à aider, a déclaré le pasteur Samuel Telemaque, directeur des ministères des possibilités pour l’Église adventiste en Inter Amérique et principal organisateur du programme pour l’ensemble du territoire.

Pasteur Elie Henry, président de l’Église adventiste en Inter Amérique, invite les dirigeants d’église à mettre l’emphase sur l’action auprès des orphelins et des enfants vulnérables dans les églises et les communautés qui les entourent, lors d’un programme en ligne autour de la Journée Mondiale d’Emphase sur les Orphelins et les Enfants Vulnérables, le 20 novembre 2021. [Photo : Capture d’écran DIA]

Emphase sur les plus vulnérables

« Aujourd’hui, nous commençons à mettre l’accent sur certaines des personnes les plus vulnérables dans nos églises locales et nos communautés : les orphelins, les enfants et les jeunes sans parents, » a déclaré Samuel Telemaque. « Nous avons une merveilleuse opportunité d’aller à leur rencontre et de les encourager, les aider à trouver leur identité en Christ. »

Les orphelins et les enfants vulnérables représentent un des sept ministères liés au Ministère Adventiste des Possibilités qui est également au service des sourds, des aveugles, des personnes physiquement immobilisées, de ceux qui ont des problèmes de santé mentale, de ceux qui pleurent la perte d’un conjoint et le soutien des soignants.

Le programme en ligne dont le thème était « Restaurer Mon Identité en Christ, » visait à sensibiliser et à envoyer un message clair selon lequel les orphelins et les enfants vulnérables de la communauté doivent savoir qu’ils appartiennent eux aussi à la famille de Dieu, a dit pasteur Telemaque.

Pasteur Samuel Telemaque, directeur du Ministère des Possibilités pour l’Église adventiste en Inter Amérique, rappelle aux dirigeants et aux membres d’être dans une démarche intentionnelle dans l’attention portée aux plus vulnérables dans leurs communautés. [Photo : capture d’écran DIA]

Être dans une démarche intentionnelle et faire une différence

Dans son message, le pasteur Stepan Avakov, directeur du Centre de Soutien à l’Adoption, à Rostov-on-Don, en Russie, a abordé certains des défis auxquels sont confrontés les orphelins et les enfants vulnérables. Pasteur Avakov a encouragé les dirigeants et les membres à faire une différence de manière intentionnelle. « Nous avons reçu de Jésus le mandat d’aider les orphelins et les enfants vulnérables à restaurer leur identité en lui, » a-t-il déclaré.

Avec environ 155 millions d’orphelins et d’enfants vulnérables dans le monde, il y a de nombreuses autres vies brisées qui ne sont pas recensées, a déclaré pasteur Avakov. En tant que chrétiens, a-t-il dit, « nous pouvons répondre à l’appel, combler le vide et tout faire pour leur salut. « Les enfants, et les enfants vulnérables, sont profondément blessés et nous devons prier pour eux et répondre avec amour à toutes leurs peurs, » a déclaré pasteur Avakov.

Les dirigeants en Inter-Amérique estiment qu’il y a environ 8000 orphelins sur le territoire de la Division Inter Américaine (DIA), a dit Samuel Telemaque.

Pasteur Stepan Avakov, directeur du Centre de Soutien à l’Adoption, à Rostov-on-Don, en Russie, aborde les nombreux défis auxquels les orphelins et les enfants vulnérables sont confrontés et invite les dirigeants à faire la différence là où ils se trouvent. [Photo : capture d’écran DIA]

Mise en place d’un groupe de travail de coordinateurs

Depuis des mois maintenant, chaque union a mis en place un groupe de travail de coordinateurs chargés d’évaluer les besoins des orphelins dans leurs territoires respectifs et de mettre en place les ministères adéquats pour les aider à développer leur confiance et à trouver une identité et la guérison en Christ, a-t-il déclaré. « Nous utilisons un modèle de discipulat qui consiste à responsabiliser les personnes au niveau local qui ont les compétences et l’expérience pour un handicap spécifique afin d’aider les unions, les fédérations et les églises locales. »

Shelly Ann Hunte, coordinatrice des tâches pour le ministère auprès des orphelins pour l’Union Caribéenne, a invité les dirigeants à regarder de plus près leurs communautés. À Trinidad-et-Tobago, il existe 40 résidences communautaires, ou foyers pour enfants, supervisées par le gouvernement, a-t-elle indiqué. La capacité globale est de 740. « Ce sont des enfants qui grandissent sans l’entité familiale tangible ; beaucoup ne connaissent pas Jésus-Christ, » a dit Shelly Ann Hunte. Récemment, la Children’s Authority Act à Trinidad-et-Tobago a invité les organisations chrétiennes à apporter leur aide dans ces foyers pour enfants, et c’est une opportunité pour l’église d’intervenir et d’aider, a-t-elle ajouté.

« Dans votre quartier ou votre église, il y a des enfants qui ont besoin d’accompagnement et de protection, nous devons prier pour les enfants, » a dit Shelly Ann Hunte.

Shelly Ann Hunte de l’Union Caribéenne à Trinidad & Tobago encourage les dirigeants à s’intéresser de plus près aux foyers d’enfants ou aux orphelinats dans leurs communautés. [Photo : capture d’écran DIA]

Dans l’Est du Venezuela, un nouveau centre communautaire spécialement conçu pour les ceux qui ont des besoins spéciaux apporte son aide à de nombreuses personnes atteintes d’autisme, de trisomie 21 et d’autres besoins spéciaux, avec des activités chaque semaine. Un accompagnement socio-émotionnel est également proposé aux parents chaque semaine. Le centre propose des ateliers de pâtisserie, de massothérapie, de cuisine pour les parents ainsi que des activités familiales, ont indiqué les organisateurs.

Action d’impact dans le Nord du Mexique

Dans le Nord du Mexique, l’Église, à travers ses 11 fédérations et missions, a organisé une semaine spéciale d’emphase sur les ministères des possibilités, du 6 au 13 novembre, en amont de la journée mondiale des orphelins et des enfants vulnérables pour sensibiliser davantage aux besoins de ce groupe et inciter les membres à s’impliquer dans ce ministère. Non seulement l’accent a été placé sur ce ministère au cours de la semaine, mais les sept autres ministères dans le besoin dans le cadre des ministères des possibilités ont également été mis en lumière, a déclaré pasteur David Maldonado, directeur des ministères des possibilités pour l’Église adventiste dans le Nord du Mexique.

Pasteur Arnulfo Gallegos parle à un groupe d’enfants dans une communauté marginalisée à Saltillo, dans le Coahuila, dans le Nord du Mexique, dans le cadre du ministère afin d’apporter des soins et de l’attention aux enfants vulnérables dans de nombreux quartiers à proximité du centre communautaire de l’église. [Photo : Union du Nord du Mexique.]

Le plan d’action consiste à établir des liens plus étroits avec les centres pour enfants ou les orphelinats, afin de mieux y évaluer les besoins et de travailler avec les autorités locales sur les choses à mettre en place, a déclaré pasteur Maldonado. « Ce n’est pas facile de visiter ces centres, mais les membres visitent autant qu’ils le peuvent à ce stade, » a-t-il déclaré. L’église a mis l’accent sur une autre action d’impact qui consiste à aider des milliers d’enfants vulnérables et leurs familles qui ont voyagé d’Amérique Centrale pour chercher refuge dans plusieurs états du nord.

Récemment à Saltillo, dans le Coahuila, l’église locale, à travers son centre communautaire, a aidé les enfants vulnérables en leur fournissant des repas, en les impliquant dans des activités et en leur apprenant à cultiver des légumes, et aussi en leur apportant une aide psychologique. De même, à Reynosa, dans le Tamaulipas, l’église a organisé des clubs d’éclaireurs avec des enfants réfugiés chaque semaine dans un parc, et leur apporte également de la nourriture. Le plan est de s’occuper de 4000 familles et d’enfants vulnérables au cours des six prochains mois. « C’est un projet qui a amené l’union et ADRA à travailler ensemble pour aider et faire une différence pour ces réfugiés et les nombreuses communautés marginalisées de la région, » a dit pasteur Maldonado.

Les enfants à Reynosa, dans le Tamaulipas, au Nord du Mexique, participent à des activités organisées par l’église et ADRA dans le Nord du Mexique pour s’occuper de milliers d’enfants réfugiés vulnérables et de leurs familles qui ont laissé l’Amérique Centrale avec leurs familles cette année. [Photo : Union du Nord du Mexique]

Alors que la Division Inter Américaine devient de plus en plus inclusive dans son emphase sur de multiples réalités, le ministère doit se concentrer sur le changement d’attitude envers les orphelins, a déclaré pasteur Telemaque.

« Nous voulons aider les unions à trouver des fonds pour construire des orphelinats, encourager davantage d’adoptions d’orphelins et amener les dirigeants d’église à passer d’une compréhension théologique du ministère à une démarche poussant à mettre l’accent sur les besoins, les aspirations et le processus d’assimilation des orphelins, » a-t-il déclaré. « Nous voulons libérer tous les dons qui sont dans nos églises et permettre à plus de membres d’église de faire plus pour ceux qui sont dans le besoin. »

Le programme de six heures en ligne comprenait des ateliers, de la musique, des prières, des présentations spirituelles et des interventions spéciales. Pour voir le programme en ligne, cliquez
ICI

Traduction: Patrick Luciathe

Top news

Plus de 6700 personnes se joignent à l’Église adventiste en Inter Amérique à la fin d’une campagne d’évangélisation en ligne
Croyance Fondamentale No. 17: Dons Spirituels et Ministéres
La Journée du Service Volontaire Adventiste de l’Inter Amérique rend hommage à ceux qui servent