Les Services Communautaires Adventistes proposent des abris en Louisiane, aux États-Unis, après le passage de l’Ouragan Ida.

CL’Ouragan Ida, de catégorie 4, a frappé une grande partie de la Louisiane aux États-Unis avec des vents forts et de fortes pluies lorsqu’il a touché terre le 29 août 2021. Du sud-est de la Louisiane et de la côte du Mississippi au sud-ouest de l’Alabama, la côte centrale du golfe a subi des inondations soudaines et urbaines qui ont menacé les vies humaines. Au moins 26 personnes ont perdu la vie. A la date du 8 septembre, 270000 personnes étaient toujours sans électricité en Louisiane.

Cette même tempête a été responsable d’au moins 82 décès liés aux ouragans dans huit états, la plupart des décès étant survenus à New York et dans le New Jersey. Des dégâts records causés par des inondations et des tornades ont été recensés dans ces états dans les jours qui ont suivi le moment où Ida a touché terre et a traversé les états du Mid-Atlantique et la Nouvelle-Angleterre.

L’une des cabines du site de camp Lone Star à Athens, au Texas, aux États-Unis, utilisée par les personnes évacuées de la région de la Nouvelle-Orléans, en Louisiane, après que l’Ouragan Ida ait causé d’importantes destructions et des coupures d’électricité. [Photo : Pieter Damsteegt, Pôle Informations de la Division Nord-Américaine]

W. Derrick Lea, directeur des Services Communautaires Adventistes (ACS) pour la Division Nord-Américaine (NAD), a indiqué que le pôle Intervention en Situation de Catastrophe (DR) de ACS aide – ou aidera – dans trois domaines principaux : les abris, la distribution mobile de provisions et l’aide à l’enlèvement des débris. Les fédérations de l’Arkansas et de la Louisiane et de la région du Sud-Ouest aident actuellement les résidents en proposant des abris et de la nourriture dans les églises locales et au site de camp Lone Star de la Fédération de la Région du Sud-Ouest à Athens, au Texas. L’équipe ACS DR sur place fait en sorte de lancer une distribution mobile de nourriture et de provisions pour ceux qui ne sont pas dans les abris mais qui ont besoin d’aide.

« Le site de camp Lone Star n’est pas loin de la Nouvelle-Orléans, » a expliqué Derrick Lea. « Ce site de camp en particulier a été mis à la disposition des personnes qui ne peuvent plus rester chez elles en raison de la coupure d’électricité et de l’absence de [services] d’égouts. Nous amenons des gens qui viennent du sud de la Louisiane. Nous leur donnons un endroit où ils sont hébergés. Environ 75 personnes se trouvaient au site de camp alors que certaines terminaient leur séjour pour laisser la place à ceux qui ont besoin d’un abri. Au moins 40 personnes ont déjà cherché refuge dans le camp ; ce nombre pourrait atteindre 60.

« Nous avons ouvert huit cabines et six dortoirs et nous avons un gymnase et une cafétéria que nous pouvons également ouvrir, » a déclaré Bob Allen, directeur du site de camp. « Ici, dans le ministère du site de camp, notre objectif tout au long de l’année est de proposer un endroit où les gens peuvent venir pour s’éloigner du chaos de leur vie normale. Nous faisons la même chose ; c’est simplement un autre type de chaos. Nous sommes ici pour exercer un ministère ; nous sommes ici pour aider les gens. Nous sommes ici pour servir aussi longtemps que ce sera nécessaire. »

C’est aussi la position de Derrick Léa. « Nous ne savons pas vraiment combien de temps cela va durer, » a-t-il déclaré. « Ce site de camp en particulier sera ouvert à ceux qui ont besoin d’un lieu de refuge. Nous assurons l’hébergement, la nourriture et les activités pour les enfants. Nous sommes reconnaissants de ce que les dirigeants de cette fédération, et de ce site de camp en particulier, font et offrent aux membres de la communauté. »

ACS est entré en action très tôt, dès la fin du passage de l’ouragan afin de proposer des abris et des provisions nécessaires à la communauté. Derrick Lea a indiqué que le directeur d’ACS pour la Fédération Régionale du Sud-Ouest, Durandale Ford, a fait en sorte que son équipe propose de la nourriture, un hébergement et d’autres éléments nécessaires. La directrice d’ACS pour l’Arkansas-Louisiane, Lavida Whitson, travaille avec son équipe pour rassembler des articles qui seront soit utilisés à un point de distribution spécifique, soit transportés dans des zones dévastées. « Nous resterons informés au sujet de la situation et fournirons des ressources par l’intermédiaire de certains de nos partenaires tels que la Croix-Rouge américaine et d’autres organisations confessionnelles travaillant sur place, » a ajouté Derrick Lea.

ACS intervient dans d’autres endroits

Alors que les efforts s’intensifient en Louisiane, ACS DR continue d’aider les personnes touchées par les inondations à Waverly, dans le Tennessee, alors qu’elles se remettent des tempêtes qui ont frappé à la fin du mois d’août. L’équipe du Centre-Sud est sur place, travaillant depuis un entrepôt d’état de plus de 9000 mètres carrés. Le plan est que le directeur d’ACS pour la Fédération du Kentucky-Tennessee repère des bénévoles et prenne finalement en charge l’intervention dans quelques semaines.

« Nous vivons à une période où une catastrophe vient s’ajouter à la précédente, et quelques heures seulement après, une autre survient et retient notre attention, » a dit Derrick Lea. « Bien que ces efforts se prolongent dans le futur, d’autres événements se produisent au sein de la NAD. » Il a rapporté que la directrice d’ACS dans la Fédération du Wisconsin, Alice Garrett, a indiqué qu’environ 9000 hommes, femmes et enfants sont arrivés à Fort McCoy en provenance d’Afghanistan. Ce nombre devrait augmenter pour atteindre 13000 d’ici la fin de cette semaine. Dans des rencontres qui ont eu lieu avec des organisations d’aide dans le Wisconsin, il a été déterminé qu’on avait besoin de vêtements et de chaussures.

« Je me suis tournée vers mes églises et le plan est que nous puissions livrer une cargaison d’articles jeudi, » a dit Alice Garrett. « Je suis vraiment reconnaissante pour la générosité dont ont fait preuve nos églises ; de l’argent a été remis pour que nous puissions acheter certaines choses dont le fort a besoin. »

Des rapports indiquent que d’autres personnes venant d’Afghanistan arriveront sur trois sites en Virginie et au moins sur un site dans le New Jersey avant d’être répartis vers d’autres lieux aux États-Unis. ACS aidera à la gestion des dons si nécessaire.

Derrick Lea a déclaré que la prière est importante en ces temps de reconstruction et de besoin urgent. « Pensez la communauté dans vos prières alors que nous essayons de servir et de faire ce que Dieu attend de nous – notre mission qui est de nous mettre au service des communautés au nom du Christ. »

La version originale de ce récit a été publiée sur le site d’informationsde la Division Nord-Américaine.

Traduction: Patrick Luciathe

Top news

Après cinq ans, Hope Channel Inter-Amérique se prépare à poursuivre son développement
La pandémie a durement frappé les sociétés bibliques
Les éclaireurs du monde entier font preuve de créativité avec « I Will Go (J’Irai) »