Mots-clés les plus recherchés

13 Juillet 2021 | Miami, Floride, États-Unis | Libna Stevens, Pôle Informations de la Division Inter Américaine

Les dirigeants adventistes du septième jour à Cuba n’ont pas pu entrer en contact avec les membres d’église alors que les manifestations antigouvernementales s’intensifient à travers la nation insulaire.

« C’est une situation sans précédent ici, » a déclaré pasteur Aldo Pérez, président de l’Église adventiste à Cuba. « Nous avons besoin que Dieu nous donne la force car nous vivons par la foi. »

Les manifestations, qui ont débuté le 11 juillet, interviennent à cause des coupures de courant, des confinements continus dûs à la pandémie de coronavirus et de la pénurie de nourriture et de médicaments.

Plus de 6000 nouveaux cas de COVID-19 sont signalés chaque jour et le nombre de décès continue d’augmenter. De nombreux membres ont été infectés par la COVID-19, mais se sont rétablis. Pasteur Pérez a indiqué que cinq membres sont morts du coronavirus depuis l’année dernière. Les églises restent fermées et les bureaux de l’union et des fédérations n’ont repris que récemment avec des heures de bureau limitées, a précisé pasteur Pérez.

Il n’y a actuellement pas d’Internet sur l’île. Internet est la principale forme de communication entre les dirigeants et les membres d’église, il est utilisé pour le culte, la prière, les études bibliques et pour transmettre des informations importantes.

« Je sais que notre pays est très perturbé avec ces difficultés auxquelles la nation est confrontée, mais Dieu continue de fortifier son église pendant les moments difficiles, » a dit pasteur Perez.

La pénurie de nourriture, la hausse des prix des denrées alimentaires et le manque de médicaments ont poussé les dirigeants à inviter leurs membres à prier et à jeûner avec plus de ferveur, en particulier au cours des deux dernières semaines, a déclaré pasteur Pérez. Un voisin est venu demander une assistance médicale et, grâce à un conteneur arrivé de l’Université d’Andrews, nous avons pu lui donner de l’aspirine. »

En dépit des difficultés traversées, a dit pasteur Pérez, Dieu fait des miracles parmi son peuple. Au cours des deux derniers sabbats, des veillées de prière ont eu lieu à travers Cuba. Le sabbat 10 juillet, l’ensemble de l’église sur l’île a pris part au jeûne et à la prière et plusieurs en Espagne et aux États-Unis se sont joints à eux pour prier pour la paix, la protection et pour davantage de foi.

La seule façon dont pasteur Pérez a pu communiquer avec les dirigeants des quatre fédérations régionales de l’île a été via des lignes fixes ou des lignes de téléphones portables. « Beaucoup de nos administrateurs ont du mal à joindre les pasteurs de district dans leur territoire depuis hier, nous continuons donc à les encourager à nous tenir informés afin que nous puissions continuer à prier et à intervenir pour tous les besoins auxquels nous pouvons répondre, » a déclaré pasteur Pérez.

L’Église adventiste à Cuba compte plus de 100 pasteurs de district qui dirigent quelque 345 églises et supervisent quelque 2000 petits groupes.

Pendant des années, l’Église a entretenu de bonnes relations avec le gouvernement, a ajouté Aldo Pérez. « Nous continuons de demander à nos membres de rester en sécurité et de ne pas s’engager dans des questions politiques, mais de soutenir pleinement le peuple cubain par la prière. »

« Dieu nous soutient de sa main et nous sollicitons les prières de tous nos frères et sœurs en Inter Amérique et dans le monde afin que nous ne nous sentions pas seuls et que nous voyions Dieu à l’œuvre pour apporter la paix et la réconciliation à notre nation, a expliqué pasteur Pérez.

Il y a tellement de gens qui veulent aider et apporter leur assistance, mais pasteur Pérez a dit que crier à Dieu en tant que famille d’adventistes du septième jour à travers le monde pour la force et la protection, est le mieux que l’on puisse faire en ce moment. « Nous sommes tous affectés, pas seulement dans l’église, notre nation toute entière a besoin de prière, donc nous apprécions toutes les prières et les jeûnes faits en notre faveur. »

« Les royaumes de ce monde sont temporaires et nous devons nous préparer pour le royaume éternel que Dieu a préparé pour nous, » a déclaré pasteur Pérez.

Traduction: Patrick Luciathe

Top news

D’après ADRA, la pandémie de COVID-19 n’est pas terminée
Un Congrès en ligne sur la Gestion Chrétienne de la Vie pour fortifier les membres d’église à travers l’Inter-Amérique
Comment survivre à la grande illusion?