Mots-clés les plus recherchés

Des travailleurs bénévoles de Sainte-Croix remplissent de provisions un conteneur sur les quatre destinés aux victimes de l’éruption du volcan à Saint-Vincent. [Photo : pasteur Timothy]

26 Mai 2021 | St. Croix, Îles Vierges américaines | Royston Philbert / Personnel de la NCC et Équipe de presse de la Division Inter Américaine

Les adventistes du septième jour de dix îles de la région Nord de la Caraïbe ont récemment uni leurs forces pour apporter une aide urgente aux centaines de personnes déplacées par les éruptions du volcan La Soufrière à Saint-Vincent-et-les Grenadines. Le volcan, qui était en sommeil depuis plus de 40 ans, a craché de la lave le long des flancs de la montagne et a rempli l’atmosphère du sud-est de la Caraïbe de cendres toxiques le mois dernier.

« Nous avons découvert qu’il existe encore des manques importants au niveau des besoins de base, y compris la nourriture, l’eau, l’hygiène, les kits de nettoyage et les équipements de protection individuelle, » a déclaré pasteur Alexander Isaacs, directeur des ministères de la santé pour l’Église adventiste dans le territoire de la Caraïbe anglophone. « Les besoins sont importants et nous travaillons sans relâche pour acheminer ces éléments essentiels auprès des personnes touchées. » Au début des éruptions le 9 avril 2021, plus de 20000 personnes ont été déplacées et n’ont pas pu retourner chez elles.

Les provisions pour l’aide humanitaire collectées à Sint Maarten sont chargées sur un camion qui se dirigera vers le port pour qu’elles soient expédiées vers Saint-Vincent-et-les Grenadines. [Photo : Christina Blythe]

L’Agence Adventiste de Développement et de Secours (ADRA), par l’intermédiaire de son directeur local à la Fédération du Nord de la Caraïbe, Wilmoth James, a collaboré avec les responsables des services communautaires de la région pour amener une réaction rapide afin d’apporter un soulagement à la situation difficile que vivent les résidents de Saint-Vincent-et-les Grenadines. Les dirigeants ont également recueilli une offrande spéciale catastrophe dans toutes les congrégations le 24 avril.

Quatre conteneurs de 20 pieds remplis de provisions ont été collectés à Sainte-Croix. D’autres conteneurs collectés le mois dernier à Saint-Eustache, Anguilla, Tortola et Sint Maarten contenaient des milliers de packs d’eau, des kits d’hygiène personnelle, des produits de nettoyage, des articles de toilette et des vêtements. De plus, des membres d’église de St. Thomas ont recueilli des milliers de dollars pour St. Vincent. D’autres cargaisons ont également été acheminées ce mois-ci, ont déclaré les dirigeants de l’Église.

Pasteur Trent Berg et des bénévoles à Virgin Gorda se tiennent près des provisions humanitaires destinées à Saint-Vincent. [Photo : Fédération du Nord de la Caraïbe]

« Beaucoup d’entre vous ont regardé les images déchirantes des effets que cette activité sismique a eu sur les habitants de Saint-Vincent, » a déclaré pasteur Desmond F. James, président de l’Église adventiste dans la Fédération du Nord de la Caraïbe, alors qu’il lançait un appel aux membres d’église dans la région au début du mois dernier. « Nous sommes extrêmement reconnaissants et ravis de la réaction robuste qu’ont eue les habitants du Nord ; ils ont donné une réponse massive et pleine de compassion à travers leur aide en espèces et sous d’autres formes apportée à nos frères et sœurs touchés par la catastrophe. » Les dirigeants de l’Église ont déjà distribué les provisions aux personnes touchées.

Wilmoth James a déclaré que les équipes d’intervention d’urgence d’ADRA ont travaillé sur le terrain pour mobiliser les membres afin de répondre aux besoins sur l’île de Saint-Vincent. « Nous sommes reconnaissants envers Dieu pour le fait que les membres s’unissent pour cette mission de miséricorde. Nous croyons que plusieurs facteurs ont contribué à la réaction, entre autres la structure mise en place par ADRA au fil des ans dans ces territoires, les dépôts d’ADRA établis sur chaque île et qui sont activés en cas d’urgence, et la générosité des membres d’église. « Les membres [de notre territoire] savent ce que signifie dormir sans avoir un toit sur la tête et manquer d’eau, » a-t-il déclaré. « Le fait qu’il y ait un esprit de générosité toujours vivant parmi les membres de la Fédération du Nord de la Caraïbe est quelque chose de merveilleux à voir. »

Pasteur Howard Simon et un travailleur bénévole sont prêts à expédier un conteneur avec des provisions depuis Anguilla vers Saint-Vincent. [Photo : Alma Gumbs]

Peters a déclaré que « les membres ont acheté des vêtements et des produits alimentaires, les communautés ont collaboré avec l’Église et ont fait un effort important pour apporter leur soutien à l’initiative. »

Des dons de provisions ont été acheminés aux personnes qui se trouvaient toujours dans les 10 abris supervisés par l’Église adventiste de Saint-Vincent-et-les Grenadines. Des provisions supplémentaires ont été apportées au programme de distribution quotidienne de nourriture qui est toujours organisée par l’Église adventiste à Saint-Vincent.


Des bénévoles de Tortola déchargent des provisions sur le port pour qu’elles soient expédiées à Saint-Vincent. [Photo : Dwayne Nibbs]

Les membres d’église dans la Fédération du Nord de la Caraïbes continueront de collecter des fonds pour apporter leur soutien suite à l’éruption à Saint Vincent dans les jours et les semaines à venir.

Traduction: Patrick Luciathe

Top news

L’Église adventiste commémorera le Sabbat Mondial des Réfugiés le 19 juin
En Colombie, un couple demande le baptême après avoir survécu à la COVID-19 et rejoint un club cycliste
Retour au bureau pour les dirigeants et le personnel de la Division interaméricaine