Mots-clés les plus recherchés

Être végétarien ne signifie pas nécessairement que vous mangiez sainement ou à moindre coût.

Le fait d’adopter un régime alimentaire à base de plantes a apporté à Keiva Dennis, membre de l’église adventiste du septième jour de Seabrook à Lanham, dans le Maryland, aux États-Unis, de nombreux avantages en matière de santé : elle a perdu 9 kilos, son acné s’est dissipé et sa douleur au genou a disparu. Elle dit également que cela coûte moins cher que son régime précédent, un régime végétalien.

Keiva Dennis a pour la première fois commencé à suivre sérieusement un régime alimentaire à base de plantes et de nourriture complète après avoir passé du temps avec la famille de sa sœur, qui avait ce type d’alimentation. « Manger des aliments complets m’a apporté une telle satisfaction que j’ai décidé de continuer ce style de vie, » a-t-elle dit.

Keiva Dennis, membre de l’église adventiste du septième jour de Seabrook à Lanham, dans le Maryland, aux États-Unis, dit qu’une alimentation saine peut également être un moyen d’économiser de l’argent si vous planifiez à l’avance et si vous donnez la priorité aux aliments non transformés. [Photo : Columbia Union Visitor]

Autrefois végétalienne, elle mange maintenant davantage de repas à base de végétaux. « Le fait d’être végétarien ou végétalien ne signifie pas que nous sommes en bonne santé. Nous pouvons être végétariens et végétaliens de la malbouffe ! a dit Keiva Dennis. « J’étais vraiment surprise lorsque mes résultats d’hémoglobine A1C il y a cinq ans indiquaient que j’étais pratiquement prédiabétique. Comment était-ce possible ? Le sucre continue d’être ma faiblesse. La crème glacée végétalienne et les gâteaux végétaliens n’aident pas. »

Avant d’effectuer la transition vers une alimentation à base de plantes, elle dit qu’un petit-déjeuner typique pour elle était composé des céréales transformées avec du lait de soja ou un muffin aux myrtilles. Maintenant, elle mange du granola fait maison avec du lait d’amande fait maison. Pour ce qui est du pain, elle mange du pain aux grains germés, qui est plus riche en nutriments et contient plus de fibres que la plupart des pains sur les étalages des magasins. Elle mange également au moins deux types de fruits au petit-déjeuner.

Pour le dîner, elle mangeait d’habitude de la viande végétale. Un dîner typique maintenant serait par exemple des pois chiches à la crème de noix de coco sur du riz brun avec des brocolis. Elle termine le repas avec quelques noix de cajou crues.

Comment économise-t-elle de l’argent ?

Keiva Dennis a dit que de 2018 à 2019, elle a réussi à réduire le montant de ses dépenses mensuelles en nourriture. Elle recommande d’utiliser l’application de budgétisation EveryDollar pour suivre les dépenses.

« Manger de la nourriture bio n’est pas le plus important pour moi, même si je fais mes courses principalement dans des épiceries bio. Je trouve que les fruits et légumes ont l’air meilleurs dans les magasins bio et ils durent plus longtemps, » a-t-elle dit.

Traduction: Patrick Luciathe

Top news

Les adventistes distribuent plus d’un million de livres missionnaires dans l’état du Chiapas, au Mexique
La protection de Dieu
À Porto Rico, des centaines de jeunes campent chez eux à l’occasion du camporee national virtuel