Mots-clés les plus recherchés

5 Janvier 2021 | Miami, Floride, États-Unis | Libna Stevens, Pôle Informations de la Division Inter Américaine

C’était un ami fidèle qui avait un bon cœur, c’était un mentor extraordinaire et un visionnaire remarquable. Ce sont quelques-uns des mots utilisés pour décrire pasteur Ervin González, directeur du ministère des publications pour l’Église adventiste en Inter Amérique, lors d’une commémoration spéciale de sa vie qui a eu lieu en ligne le 4 janvier 2021. Pasteur González est décédé des conséquences du nouveau coronavirus dans un hôpital de Monterrey, au Mexique, le 31 décembre 2020.

« Nous sommes réunis ici à travers cette plateforme virtuelle pour évoquer le respect, l’amitié et l’amour que nous avions pour Ervin González, un grand serviteur de Dieu, et pour partager la grande peine qu’éprouvent Lilia, ses enfants et ses petits-enfants, » a déclaré pasteur Elie Henry, président de l’Église adventiste en Inter Amérique. « Nous sommes réunis ici par rapport à tout ce que nous avons vécu et expérimenté avec Ervin au cours de ses [presque] 35 ans de service dans l’Église adventiste et pour partager la foi que nous avons dans la bienheureuse espérance et l’assurance que bientôt le Seigneur reviendra. »

« Son appel, sa vocation, sa mission concernaient le travail des publications et la jeunesse, » a déclaré pasteur Henry. « Il avait une passion pour le travail des représentants évangélistes
.” Pasteur Henry a déclaré que l’une des principales préoccupations d’Ervin Gonzalez pendant la pandémie était le bien-être des représentants évangélistes, de faire en sorte qu’ils puissent continuer à partager des livres et des ressources et soutenir leurs familles grâce à une plate-forme en ligne spéciale mise en place pour les aider.

« Nous nous souvenons de lui comme d’un soldat courageux pour le Christ et d’un collègue engagé et aimant avec qui il était si agréable de travailler, » a déclaré pasteur Henry.

Le président de la DIA, pasteur Elie Henry, intervient lors de la commémoration de la vie d’Ervin González qui a servi l’église pendant plus de 34 ans au Mexique et au bureau de la division. Les dirigeants au siège de la DIA ont saisi l’occasion pour se souvenir de l’amitié et du leadership de pasteur González lors d’un programme en ligne, le 4 janvier 2021. [Photo : Capture d’écran de la DIA]

Il s’agissait également à travers le service en ligne de se souvenir de lui en tant que père de famille, plein d’amour pour sa famille, ses enfants et ses petits-enfants, a ajouté pasteur Henry. « Nous ne sommes pas à votre place, car c’est d’abord vous qui souffrez de sa disparition, » a-t-il dit à la famille, « Mais Romains 8 nous dit que rien ne nous séparera de l’amour de Dieu et que notre foi devrait continuer à être projetée vers cet avenir, plein d’espérance quand Jésus reviendra nous ramener à la maison.

Une amitié de 42 ans

Dès le moment où pasteur Tomás Tórres, vice-président de l’Église adventiste en Inter Amérique, a rencontré Ervin González à l’église adventiste Centrale de Cardenas à Tabasco, au Mexique, en 1978, leur amitié et leurs vies sont restées liées pendant 42 ans. Adolescents, actifs dans la direction de la jeunesse de l’église, ayant peu d’argent, ils ont élaboré un plan pour arriver à l’Université de Montemorelos, après qu’un représentant évangéliste ait visité leur église et les ait encouragés à s’inscrire à l’école adventiste dans le Nord du Mexique, un endroit très éloigné du lieu où ils avaient grandi.

« Avec un rêve et le souci de devenir quelqu’un dans la vie, nous avons pris le bus pour nous rendre à Montemorelos, » a dit pasteur Tórres, « Nous avons travaillé 10 heures par jour sur le campus pendant un an pour économiser suffisamment d’argent pour la prochaine année scolaire, et nous avons colporté pendant huit étés afin d’économiser suffisamment d’argent pour financer nos études secondaires. » En 1985 et 1986, Ervin González et Tomàs Tórres ont obtenu leur diplôme en théologie à l’Université de Montemorelos et ont commencé leur service en tant que pasteurs de district, responsables des publications, présidents de champs locaux, présidents de la maison d’édition GEMA, et nommé au siège de la Division Inter Américaine.

« Pas mal de choses ont enrichi notre expérience en tant qu’amis et collègues, » a déclaré pasteur Tórres. « C’était un homme de courage, de foi et de détermination. »

Le pasteur Tomás Tórres, vice-président de l’Église adventiste en Inter Amérique, a évoqué l’amitié de 42 ans avec Ervin González. [Photo : Capture d’écran DIA]

L’héritage au Mexique

Ervin González était très proactif et visionnaire dans son leadership, a déclaré pasteur Ignacio Navarro, président de l’Église adventiste dans le Nord du Chiapas. « Je l’ai vu investir dans les dirigeants de l’église locale, dans les ouvriers, dans leurs familles, et créer une culture de travail d’équipe qui nous a motivés à faire des choses différentes et meilleures [pour l’église], » a dit pasteur Navarro. « Il a accepté la présidence d’une fédération dans le Nord du Chiapas ; elle était en difficulté au niveau financier et traversait une crise administrative, et il a fait en sorte que les choses changent et que cette fédération devienne un des champs les plus solides de tout le Mexique aujourd’hui. »

C’est grâce au leadership de pasteur González que l’École Adventiste de Linda Vista au Chiapas a changé de statut pour devenir l’Université de Linda Vista pendant son mandat de président de cette institution, a déclaré pasteur Navarro. « Nous avons passé de nombreux moments ensemble, nous sommes restés en contact régulièrement et nous avons voyagé ensemble à plusieurs reprises. » Pasteur Navarro a partagé le dernier message qu’il a reçu de pasteur González lorsqu’il a été admis à l’hôpital à Monterrey à la mi-décembre. « Je t’apprécie beaucoup. Tu es un ami formidable et j’apprécie tes paroles et tes prières… quel Dieu grand et Tout-Puissant nous avons et j’ai confiance en Lui, » a écrit Ervin González.

« Nous disons au revoir à un extraordinaire ami, un pasteur extraordinaire, un serviteur de Dieu… mais bientôt il se réveillera et nous pourrons l’étreindre et lui parler et voyager ensemble en présence de notre Dieu pour toujours, » a dit pasteur Navarro.

Pasteur Navarro, ainsi que pasteur Jose Luis Bouchot, secrétaire exécutif de l’église au Chiapas, a dévoilé, en guise de présent à la famille Gonzalez, un tableau spécial représentant Ervin González au matin de la résurrection.

Image d’Ervin González dans une description du matin de la résurrection selon le photographe et artiste Daniel Gallardo, offerte à la famille González par les dirigeants de l’Union Mexicaine du Chiapas. [Image : avec l’aimable autorisation de Daniel Gallardo]

L’héritage qu’il a laissé à la maison d’édition restera à jamais dans les mémoires, a déclaré pasteur David Javier, président de la Maison d’Édition GEMA. « De l’établissement de règlements, aux dotations régulières aux colporteurs, de la publications de nouveaux livres pour les représentants évangélistes, la promotion de la distribution massive de livres missionnaires, la communication permanente entre les ministères des publications dans tout le Mexique, au concile national des publications, en passant par la mise en place de nouveaux magasins dans le sud du pays, son plus grand héritage a été l’amitié qu’il entretenait avec de nombreuses personnes, » a déclaré pasteur Javier.

« Sa disparition m’a fait pleurer, » a dit David Javier à propos de son ami de plus de 20 ans, « mais j’ai l’espoir de le rencontrer bientôt au ciel. »

Les dirigeants de l’Association Pastorale de la Division Inter Américaine ont remercié la famille pour le service du pasteur Ervin González, au nom de milliers de pasteurs et de leurs conjoints pendant le service en ligne.

Les collègues du siège de la DIA ont lu à tour de rôle le Psaume 51, passage préféré de pasteur González. Un diaporama musical a honoré la mémoire de pasteur González avec le Grupo Sinaí, un groupe de chant adventiste qu’il a fondé alors qu’il était étudiant il y a trois décennies de cela.

Lilia Idaly (troisième à partir de la gauche) tient sa mère Lilia alors qu’elle remercie les dirigeants de la Division Inter Américaine le 4 janvier pour leurs prières et leur soutien à l’occasion du décès de son père. La famille González, de gauche à droite, premier rang : le fils Erwin (à gauche), l’épouse Lilia, la fille Lilia Idali et le fils Jenner. Les conjoints Gissel, Noe et Yared (à l’arrière)

Les mots de la famille

« Nous voulons remercier Dieu de nous avoir donné Ervin González, » a dit sa fille Lilia Idaly González, au nom de sa famille. « Il a été une source d’inspiration dans nos vies. Il nous a donné de l’amour et nous a toujours poussés à lutter dans la vie. En tant qu’époux et que père, il était exemplaire… Il était aimant, très protecteur et subvenait toujours à tous nos besoins, » a-t-elle ajouté. « Vous le connaissiez en tant que pasteur qui aimait prêcher la Parole de Dieu, peu importait le moment ou les circonstances. Il avait une grande vision d’entreprendre des projets et avec le type de leadership permettant de s’assurer que les choses se feraient. »

Lilia Idaly a remercié les dirigeants de l’église pour leurs prières et leur soutien à un moment où leurs cœurs étaient remplis d’une profonde tristesse.

« Nous pleurons et souffrons, mais pas comme ceux qui n’ont pas d’espérance, car nous verrons bientôt notre père. Mon frère, ma sœur, si vous avez perdu un être cher, préparez-vous car Christ vient bientôt, » a-t-elle dit.

Pasteur Ervin González (à droite) chante avec des dirigeants d’église du Mexique, les pasteurs José Dzul (à gauche), Héctor Armenta et Joel González (troisième à partir de la gauche), lors de la conférence SeLD de l’Inter Amérique qui s’est tenue à Miami, en Floride, États-Unis, le 17 juillet 2019.
[Photo d’archives: Libna Stevens/DIA]

Un service dévoué à l’église

Ervin González est né dans l’état du Chiapas, au Mexique, et a commencé son service en tant que pasteur d’église dans le Sud du Mexique. Au cours de ses plus de 34 années de service à l’église, il a été directeur du ministère des publications au niveau de la fédération, président de fédération, président d’université et président de la maison d’édition GEMA au Mexique avant de devenir directeur du ministère des publications pour l’Inter Amérique en 2012.

Il a obtenu une licence en théologie de l’Université de Montemorelos, une maîtrise en théologie de l’Université Andrews en 1996 et un doctorat en ministère pastoral de la même institution en 2002.

Ervin González laisse son épouse Lilia, leurs fils Erwin et Jenner, leur fille Lilia et quatre petits-enfants.

Pour regarder en ligne le service de commémoration de la vie du pasteur Ervin González,

Pour l’anglais, cliquez
ICI

Pour l’espagnol, Cliquez ICI

 

Traduction: Patrick Luciathe

Top news

Barry Black, l’aumônier du Sénat américain, écrit un livre pour enfants
Plusieurs publications adventistes reçoivent les grands honneurs lors d’un congrès annuel de presse chrétienne
Les dirigeants adventistes interaméricains nous ont rappelé de « ne pas lâcher » durant la semaine annuelle axée sur la prière