Mots-clés les plus recherchés

Le mois dernier, des élèves testaient eux-mêmes la connexion d’une prise d’interrupteur de lumière à phase unique et à deux phases à une ampoule électrique lors d’un cours d’entretien électrique et électronique offert par l’église adventiste du septième jour de l’est de Tortola. Une photo de Jacob Adolphus.

Le 15 janvier 2021 | Ste-Croix, îles Vierges des États-Unis| Royston Philbert, Fédération des Caraïbes du Nord et département de nouvelles de la DIA

L’église adventiste du septième jour de l’est de Tortola, sur le territoire des îles Vierges britanniques, a récemment offert un cours d’entretien électrique et électronique aux résidents de l’île. Selon les dirigeants de l’église, l’initiative vise à améliorer les compétences et habiletés des résidents de Fat Hog’s Bay et des communautés voisines alors que les pertes d’emplois se multiplient et que le taux de chômage est à la hausse en ces temps de pandémie qui durent depuis près d’un an.

D’après Jacob Adolphus, directeur des affaires publiques et de la liberté religieuse de l’église adventiste de l’est, les dirigeants de l’église ont pris les besoins de la communauté au sérieux lorsque le ministère de l’Éducation de Tortola a fait une déclaration encourageant les gens à apprendre une nouvelle compétence pratique afin d’avoir une solution de rechange s’ils venaient à perdre leur emploi.

« C’est ce qui a motivé l’initiative, c’est-à-dire d’outiller les gens avec de nouvelles compétences afin qu’ils puissent les utiliser soit pour s’aider eux-mêmes ou pour aider d’autres personnes », a ajouté M. Adolphus.

Deux électriciens certifiés ont donné des cours de deux heures les mardis et jeudis du début du mois dernier. Le cours comprenait une partie théorique sur l’électricité ainsi qu’un apprentissage pratique avec des circuits et de la mécanique électriques pour l’entretien des bâtiments. « Les participants ont été plongés dans des exemples pratiques de la vraie vie qui illustrent comment l’électricité est distribuée. Ils ont également découvert, par un survol de base, le rôle de l’électricité dans la vie de tous les jours. »

Abdul Melville, un électricien certifié, montre aux participants, lors du cours de base, comment lier une prise de courant à un interrupteur de lumière et à une ampoule électrique. Une photo de Jacob Adolphus.

Le pasteur Jerome Bevans, qui dirige l’église de l’est, a loué l’activité organisée par le ministère des hommes et le département des affaires publiques et de la liberté religieuse.

« L’église adventiste de l’est est toujours à la recherche de moyens innovants d’aider la communauté de manière pratique et pertinente, a expliqué le pasteur Bevans. Je félicite donc les départements qui ont collaboré pour prêcher Christ d’une manière qui puisse profiter à la population. Bientôt, les connexions faites éclaireront le monde! »

Le 15 décembre dernier, dix résidents qui ont complété le cours ont pris part à la cérémonie non officielle qui s’est tenue dans la salle sociale de l’église, où leur réussite a été reconnue. Lors de l’événement, les élèves ont remercié les organisateurs pour cette expérience autonomisante.

L’incroyable succès de cette entreprise a incité l’église à organiser d’autres cours pour enseigner d’autres métiers, comme la plomberie, dans les mois à venir.

Traduction : Marie-Michèle Robitaille

Top news

L’Église adventiste continue de défendre la protection religieuse dans le contexte de la législation sur les droits civils des LGBT
L’Église adventiste du Mexique lance une série marathon en ligne sur le mode de vie sain
Le séminaire théologique de l’Inter Amérique organisera une cérémonie de remise de diplômes en ligne