10 Septembre 2020 | Silver Spring, Maryland, États-Unis | Glenn O. Phillips

Cette histoire a été tirée de l’Encyclopédie des adventistes du septième jour (ESDA) qui est librement accessible sur encyclopedia.adventist.org.

Glenn Alwin Calkins est né le 5 mai 1887. En tant que troisième président de la Division Inter Américaine des adventistes du septième jour, Glenn Calkins a occupé ce poste pendant deux mandats distincts : de 1941 à 1947 et de 1951 à 1954.1 Avant de venir dans cette région, il a occupé divers postes de direction administrative au sein de la Division Nord-Américaine. Glenn Calkins a accepté la foi adventiste en 1919, il a abandonné son entreprise et peu après s’est inscrit à Pacific Union College.

Après avoir obtenu son diplôme, il a commencé à travailler pour la dénomination. Il a d’abord été directeur commercial du Sanatorium et de l’Hôpital de Loma Linda; il a ensuite été vice-président de la Fédération du Sud de la Californie en 1927 avant de devenir président de la Fédération du Sud-Est de la Californie de 1927 à 1930; Il a ensuite été responsable financier du College of Medical Evangelists, de 1931 à 1934.2

Glenn Calkins, président de la DIA de 1951 à 1954
Tiré de Changing Lives in Inter-America, 1922-1997, 75 Années de Miracles [Miami, FL: IAD Publishing Association, 1997]

Glenn Calkins a succédé à Grant A. Roberts à la présidence de la Division Inter Américaine. Il a été élu président de la division lors de la Session de la Conférence Générale de mai 1941 qui s’est tenue à San Francisco, en Californie3 juste avant l’entrée des États-Unis dans la Seconde Guerre Mondiale. Il a dû planifier rapidement le déménagement du siège de la division qui avait été établi dans la Zone Américaine du Canal pratiquement depuis la création de la division.

Arthur H. Roth a écrit à propos du leadership et de l’impact de Glenn Calkins dans l’édition de mai 1962 du Inter-American Division Messenger. Il a dit : « Glenn Calkins était un leader avec une vision spirituelle claire. Les prières qu’il a fait monter vers le trône au nom des membres, des ouvriers et de la cause de Dieu ont touché beaucoup de cœurs et les a amenés à une consécration et un dévouement plus profonds … »4 Glenn Calkins a également cherché à intensifier les efforts de la division pour tenir les campagnes d’évangélisation les plus ambitieuses en établissant des objectifs qui n’avaient jamais été utilisés auparavant. Au début de sa direction à la division, il a eu la conviction que des objectifs plus élevés devraient être fixés pour motiver les pasteurs et les laïcs à travailler pour augmenter le nombre de membres dans la division. Il a écrit dans l’édition de février 1943 du Inter-American Division Messenger, «… au lieu d’avoir 5000 baptêmes par an, nous devrions baptiser 15000, 20000 ou même 25000 nouveaux membres chaque année. Je crois que c’est un objectif pour lequel nous devrions déployer tous les efforts dans les jours qui restent encore pour travailler au salut des âmes. »5

L’historien adventiste Floyd Greenleaf, qui a soigneusement examiné le mandat présidentiel de Glenn Calkins, a fait observer ceci: «… Ce sont les six années de présidence de Glenn Calkins à partir de 1941 qui ont établi le cadre des années de transition de l’Inter Amérique. Lorsqu’il a démissionné en 1947 pour se reposer, il a souligné avec une fierté notable ses réalisations – la multiplication par trois du nombre d’écoles secondaires et de formation, deux institutions médicales, neuf médecins payés par la dénomination et 42000 baptêmes. Floyd Greenleaf a poursuivi en disant : «… Pour mémoire, il aurait pu ajouter davantage à sa liste – le transfert du siège de la division à deux reprises et la formation de l’Union des Antilles Britanniques. » 6 La croissance de l’effectif de membres d’église a été remarquable dans toute la division avec des membres se réunissant pour adorer dans environ 800 églises.7

Glenn Calkins est tombé gravement malade à la fin de l’année 1947 et ses médecins lui ont suggéré de démissionner, ce qu’il a fait. En conséquence, E.F. Hackman est devenu président et a servi pendant trois ans avant que Glenn Calkins ne reprenne ses fonctions de président entre 1951 et 1954. 8 Après sa présidence, Glenn Calkins a servi comme secrétaire itinérant de la Conférence Générale de 1955 jusqu’à sa retraite en 1958. Il est décédé le 11 avril 1962, à Loma Linda, en Californie.9

Sources

“Glenn Alwin Calkins.” ARH, 5 Juillet 1962.

Greenleaf, Floyd. The Seventh-day Adventist Church in Latin American and the Caribbean. Berrien Springs, MI: Andrews University Press, 1992.

Seventh-day Adventist Encyclopedia. Second revised edition. Hagerstown, MD: Review and Herald Publishing Association, 1996. S.v. “Glenn Alwin Calkins.”

Notes

  1. Floyd Greenleaf, The Seventh-day Adventist Church in Latin American and the Caribbean (Berrien Springs, MI: Andrews University Press, 1992), 2: 138, 260.
  2. “Glenn Alwin Calkins,” ARH, 5 Juillet 1962.
  3. Seventh-day Adventist Encyclopedia, second rev. ed. (1996), s.v. “Glenn Alwin Calkins.”
  4. “Elder Glenn Calkins,” Inter-American Division Messenger, Mai 1962, 3.
  5. Greenleaf, 142.
  6. Ibid., 140.
  7. Ibid., 260.
  8. Seventh-day Adventist Yearbook, 1947, 116.
  9. “Glenn Alwin Calkins,” ARH.

Traduction: Patrick Luciathe

Top news

En Inter Amérique, les dirigeants de l’Église envisagent d’élargir les Ministères Adventistes des Possibilités
L’importance de l’École du Sabbat
Au Costa Rica, les enseignants adventistes continuent de témoigner auprès des élèves et de leurs familles pendant la pandémie