Mots-clés les plus recherchés

24 Septembre 2020 | Miami, Floride, États-Unis | Libna Stevens, Pôle Informations de la Division Inter Américaine

L’Église adventiste du septième jour en Inter Amérique veut s’assurer que toutes ses églises accordent une attention particulière et s’occupent des personnes les plus vulnérables dans leurs congrégations et dans leurs communautés. C’est un plan qui a commencé il y a plusieurs années lorsque les Ministères des Besoins Spéciaux ont été établis dans l’ensemble de l’Église adventiste à travers le monde, apportant une prise de conscience, amenant des initiatives et des activités conçues pour répondre aux besoins des sourds, des aveugles et des handicapés physiques. Aujourd’hui, le ministère a adopté un nouveau nom, Ministère Adventiste des Possibilités (MAP). Les MAP s’étendront à des groupes vulnérables spécifiques de la société que l’église doit cibler, ont déclaré les dirigeants.

Les dirigeants des MAP dans les 24 principales régions de la Division Inter Américaine (DIA) se sont réunis lors d’une récente rencontre consultative en ligne pour discuter de l’élargissement du ministère aux orphelins et aux enfants vulnérables, aux veuves et aux veufs, aux personnes souffrant de troubles mentaux et émotionnels, ainsi qu’aux aidants qui les accompagnent.

« Nous devons élargir la vision des possibilités, en faisant en sorte que les églises soient totalement inclusives, » a déclaré le pasteur Samuel Telemaque, directeur de l’école du sabbat et des MAP pour l’Église adventiste en Inter Amérique. « Nous sommes tous doués, tous nécessaires et tous précieux, et il est temps de présenter une nouvelle vision pour ce ministère dans la Division Inter Américaine afin que nous puissions servir et préparer chaque membre à avoir une place égale dans le Royaume de Dieu, » a déclaré Samuel Télémaque.

Pasteur Samuel Telemaque, directeur de l’école du sabbat et directeur des ministères des possibilités pour l’Église adventiste en Inter Amérique, dit qu’il est temps pour l’Inter Amérique d’élargir la vision des possibilités. [Photo : Capture d’écran / DIA]

Cette démarche visant à être inclusif doit incorporer de nouveaux ministères qui relèvent des MAP, a-t-il dit. Pendant des années, il y a eu beaucoup de sensibilisation et de ministère exercé auprès des aveugles, des sourds et des handicapés physiques, mais il est temps de présenter une vision plus large alors que le nouveau quinquennat a commencé, a ajouté pasteur Telemaque.

L’APM comprend désormais : le Ministère du Deuil lors de la Perte d’un Conjoint, le Ministère des Aveugles et des Malvoyants, le Ministère des Aidants, le Ministère des Sourds et Malentendants, le Ministère de la Santé Mentale et du Bien-être, le Ministère des Orphelins et des Enfants Vulnérables et le Ministère du Handicap Physique et de la Mobilité.

Le pasteur Larry Evans, directeur des MAP pour l’Église adventiste mondiale, a déclaré que chacun des ministères aura des co-dirigeants qui apporteront des conseils, une vision et une structure pour aider à son développement dans les différentes divisions, les unions et les territoires régionaux. « Nous savons que le vrai travail vient de la base, des membres eux-mêmes, » a dit Larry Evans. « Les ministères des possibilités ne sont pas un département de l’église, mais constituent un complément à tous les départements de l’église. »

Chaque ministère est guidé par des stratégies 3-A, a déclaré pasteur Evans. Celles-ci comprennent (1) la prise de conscience du besoin, la sensibilisation accrue des personnes les plus vulnérables de la communauté; (2) l’acceptation de différentes langues, races et capacités, amenant un sentiment d’appartenance, et (3) des plans d’action réalisables dans l’église et dans la communauté.

Le directeur des Ministères Adventistes de la Possibilité pour l’Église adventiste mondiale, le pasteur Larry Evans, mentionne les nouveaux ministères qui soutiendront les personnes ayant différents besoins dans l’église et dans la communauté. [Photo : capture d’écran / DIA]

« Nous devons développer des plans et créer un élan, même en commençant par des choses modestes dans votre église locale, » a déclaré pasteur Evans. « Vous devez créer de la motivation et de l’enthousiasme et les gens verront que des choses se réalisent. » Il s’agit d’être un centre d’influence faisant preuve de compassion envers tout le monde, a-t-il déclaré.

Les MAP sont en phase avec le plan stratégique I Will Go (J’Irai) mis en place par l’Église adventiste mondiale, a ajouté Larry Evans. Avec ses indicateurs clés de performance, chacun des sept ministères soutiendra les aspects du plan ayant à voir avec le leadership, le développement spirituel et la mission. Pasteur Evans a invité chaque dirigeant des MAP à s’engager dans le plan I Will Go, « J’Irai vers chaque personne à la recherche de sa possibilité et lui faire savoir qu’elle a sa place; J’irai partager avec eux une vie remplie de l’Esprit comme un exemple à suivre; et J’Irai pour offrir des services de formation et des opportunités de ministère à ceux qui sont souvent négligés et mis de côté.

Il y a encore beaucoup à apprendre, a déclaré le pasteur Elie Henry, président de l’Église adventiste en Inter Amérique.

« Nous reconnaissons que nous avons encore beaucoup à faire, » a déclaré le pasteur Henry. « Continuez d’être présents dans la communauté car dans les temps où nous vivons, nous devons être la main de Dieu, la voix de Dieu et montrer la puissance de Dieu qui transforme des vies pour l’éternité. »

Steve Avakov, co-responsable du Ministère des Orphelins et des Enfants Vulnérables [Photo: Capture d’écran / DIA]

Au cours des rencontres consultatives de six heures, Audrey Andersson, secrétaire exécutive de la Division Trans-Européenne et co-leader du Ministère du Deuil lors de la Perte d’un Conjoint, a expliqué comment l’église peut offrir une aide et un soutien pratiques lorsque quelqu’un dans la congrégation ou dans la communauté perd un conjoint. Steve Avakov de Russie, co-dirigeant du Ministère des Orphelins et des Enfants Vulnérables a parlé de la façon dont l’église pourrait évaluer les besoins, décider des mesures à prendre pour sensibiliser et implanter le nouveau ministère au niveau local.

Le pasteur Jeffrey Jordan, co-leader du Ministère des Sourds et Malentendants, a également encouragé les dirigeants à chercher à connaître la culture des sourds et à considérer comment ils peuvent les encadrer et leur donner les moyens d’être impliqués dans le ministère.

Les dirigeants ont convenu d’accepter le nouveau document MAP qui doit être voté par le Comité Exécutif de la DIA en novembre, ainsi que de sensibiliser le public lors de la Journée Spéciale d’Emphase pour les Orphelins et les Enfants Vulnérables le 21 novembre 2020.

De plus, les dirigeants de l’église ont pris le temps de prier pour les groupes vulnérables de la communauté et pour le succès des ministères des possibilités à travers le territoire. De plus, plusieurs unions de la DIA ont présenté un rapport sur le développement et le succès des ministères à travers le territoire au cours des quatre dernières années.

David Maldonado, directeur des ministères des possibilité pour l’Église adventiste dans le Nord du Mexique, présente un rapport sur les progrès des ministères en faveur des sourds à travers le territoire depuis 2015. [Photo : Capture d’écran / DIA]

Pour en savoir plus sur les initiatives et les ressources pour les Ministères Adventistes des Possibilités, cliquez a href= »https://www.possibilityministries.org/ »>ICI

Traduction: Patrick Luciathe

Top news

Une emphase renouvelée sur les messages des trois anges pourrait changer la donne
En Inter Amérique, les dirigeants des Ministères de la Santé s’engagent à consolider les initiatives « J’irai » dans les congrégations et les communautés
En Roumanie, un nouveau centre éducatif au service des immigrants