Mots-clés les plus recherchés

En partenariat avec les Services Communautaires Adventistes (ACS) de la Division Nord-Américaine (NAD), l’Agence Adventiste de Développement et de Secours (ADRA), la branche humanitaire mondiale de l’Église adventiste du septième jour, a apporté un financement pour développer les services de plus de 200 programmes adventistes de distribution de nourriture aux États-Unis.

Ce projet d’un coût de 150000 dollars US sur trois mois contribuera à répondre à la demande croissante de produits alimentaires essentiels pour les familles et les personnes les plus durement touchées par les licenciements massifs causés par la pandémie de coronavirus, ainsi que les personnes qui se retrouvent sans abri. Les opérations de secours alimentaire auront lieu dans les centres de distribution de nourriture appartenant à ACS, et elles se concentreront sur les communautés qui sont vulnérables.

ADRA alloue cette aide alimentaire par le biais de d’ACS, à 25 centres de distribution de nourriture en activité aux États-Unis.

« Dans de nombreuses communautés, les gens ont du mal à avoir accès à la nourriture et à d’autres services de base pour prendre soin de leurs familles. Cela cause un stress supplémentaire chez de nombreuses personnes qui sont déjà confrontées à d’importantes difficultés liées à la pandémie de COVID-19, notamment le chômage et le manque de fonds, » a déclaré le secrétaire exécutif de la NAD, G. Alexander Bryant. « Nous espérons qu’à travers cette initiative, nos centres de distribution de nourriture deviendront un refuge pour les familles et les individus qui ont besoin de soutien mais aussi d’amour et d’espoir. »

Cette assistance intervient dans le cadre d’une aide plus importante de 2,4 millions de dollars pour la lutte contre le COVID-19 qui comprend des équipements de protection individuelle (EPI) et des fournitures médicales, d’une valeur de 2,3 millions de dollars, qui seront livrés aux établissements sanitaires dans 10 états.

« Alors que nous sommes en plein dans cette crise sanitaire, nous devons nous rappeler que près de 40 millions de personnes aux États-Unis sont actuellement sans emploi et font de leur mieux pour nourrir leur famille, » a déclaré le président d’ADRA, Michael Kruger. « Nous espérons qu’en travaillant avec l’Église adventiste, nous pourrons atteindre les personnes les plus à risque et apporter une différence dans la vie de nombreuses personnes. »

Le directeur exécutif d’ACS pour la NAD, Sung Kwon, a déclaré qu’une initiative d’engagement aussi importante dans la communauté a été rendue possible grâce à la collaboration entre ACS et ADRA International.

« Nous sommes reconnaissants pour le « Partenariat dans la Mission » avec l’agence ADRA International alors que nous soutenons les efforts d’aide alimentaire par le biais des centres ACS locaux et de leurs communautés à travers les États-Unis, » a déclaré Sung Kwon.

ADRA a répondu à l’échelle mondiale à la pandémie de COVID-19 dans plus de 70 pays, y compris les États-Unis, pour aider plus de deux millions de familles fortement touchées par la crise sanitaire du nouveau coronavirus, ont indiqué les dirigeants de l’organisation. Les équipes d’intervention d’ADRA proposent une série d’aides humanitaires qui varient d’un pays à l’autre. Ces aides incluent la distribution de désinfectants pour les mains, de kits alimentaires, de bons pour obtenir des espèces, de masques faciaux, et une formation à l’hygiène.

La version originale de ce récit a été publiée par l’Agence Adventiste de Développement et de Secours..

Traduction: Patrick Luciathe

Top news

Une emphase renouvelée sur les messages des trois anges pourrait changer la donne
En Inter Amérique, les dirigeants des Ministères de la Santé s’engagent à consolider les initiatives « J’irai » dans les congrégations et les communautés
En Roumanie, un nouveau centre éducatif au service des immigrants