La réalité selon laquelle tous les enfants du monde entier peuvent avoir accès à l’éducation se rapproche un peu plus après que la pétition pour Chaque Enfant. Partout. A l’École., lancée par l’Église adventiste et son bras humanitaire mondial, l’Agence Adventiste de Développement et de Secours (ADRA), ait dépassé le million de signatures en ligne en juillet 2020.

« C’est en effet une bénédiction de voir notre famille de l’église mondiale et ADRA se mobiliser pour soutenir des millions d’enfants qui n’ont pas accès à l’éducation à travers le monde, » a déclaré le président de l’Église adventiste du septième jour, Ted Wilson.

« Nos frères et sœurs ont montré que nous pouvons être une voix puissante pour le changement lorsque nous travaillons ensemble. Merci à tous ceux qui nous ont aidés à atteindre un million de signatures et pour votre ferme engagement à faire une différence significative dans la vie de nombreux enfants à travers le monde.

« Notre travail ne s’arrête pas là, » a ajouté Ted Wilson. « Nous devons maintenant devenir des agents de changement dans nos communautés et utiliser nos voix pour nous assurer que tous les enfants, partout dans le monde, aient accès à l’éducation et puissent atteindre dans leur vie le potentiel que Dieu leur a donné alors qu’ils se préparent, eux et d’autres, par la puissance du Saint-Esprit, pour la prochaine venue de Jésus. »

La vice-présidente du conseil d’administration d’ADRA et la vice-présidente générale de l’Église adventiste, Ella Simmons, a déclaré que les adventistes du monde entier « ont dit haut et fort que nous nous soucions profondément d’assurer l’accès à l’éducation à des millions d’enfants vulnérables et qu’ainsi ils puissent apprendre et s’épanouir. Elle a ajouté : « Les engagements de la famille de notre église et d’ADRA, unis pour sensibiliser à ce problème mondial, en disent long. Merci de défendre les droits de tous les enfants partout dans le monde. Continuons à redoubler d’efforts et à amplifier nos voix au nom des enfants dont la voix ne peut être entendue. »

[Image: ADRA International\

Faire avancer les choses

Les efforts menés par les gens sur le terrain pour la campagne en faveur de l’éducation ont débuté en octobre 2019 avec la démarche de l’Église adventiste et d’ADRA invitant à soutenir les près de 300 millions d’enfants, d’adolescents et de jeunes dans le monde – soit un sur cinq – qui ne sont pas scolarisés, selon un rapport de l’UNESCO. C’est le nombre impressionnant d’enfants dans le monde qui ont besoin d’avoir accès à une éducation de qualité et de vivre protégés de l’exploitation et de la pauvreté intergénérationnelle. En conséquence, ADRA et les membres de l’Église adventiste dans près de 200 pays ont promis d’apporter leur soutien sur cette question, et l’idée d’obtenir des signatures en ligne, y compris dans les pays d’Afrique, d’Asie, d’Europe, d’Amérique Latine et du Pacifique Sud, a pris de l’ampleur.

À mesure que l’impact du coronavirus s’intensifie, l’importance de défendre la cause des enfants non scolarisés a pris une ampleur considérable. Aujourd’hui, de plus en plus de familles sont devenues vulnérables en raison du chômage, de la maladie et d’autres problèmes, ce qui a affecté leur capacité à financer la scolarisation, et qui a conduit un plus grand nombre d’enfants à ne pas être scolarisés. En fait, il y a 75 millions d’enfants d’âge scolaire vivant dans 35 pays touchés par la crise, qui ne peuvent pas obtenir une éducation en raison d’une plus grande vulnérabilité, des fermetures d’écoles et d’autres problèmes qui découlent directement de la pandémie de COVID-19, selon un rapport de l’UNESCO datant de 2020.

Le monde est confronté à un fossé croissant en matière d’éducation, en particulier chez les enfants vulnérables, et même si le fait d’avoir recueilli un million de signatures est une étape phénoménale qui vaut la peine d’être célébrée, nous ne sommes qu’au début, a expliqué le président d’ADRA, Michael Kruger.

« Nous développons de nouvelles alliances mondiales avec des organisations clés pour que notre voix soit davantage entendue, » a-t-il déclaré. « Nous avons besoin de votre soutien et de votre engagement constants pour nous assurer de continuer à progresser sur cette question importante. C’est pourquoi nous proposerons des ressources pour que les individus, les groupes et les églises puissent s’exprimer sur cette question de l’accès à l’éducation. Nous indiquerons également des détails essentiels afin que vous ayez une feuille de route claire sur ce que nous devons défendre. Unissons nos forces et faisons avancer cette initiative beaucoup plus loin. »

Quelle est la prochaine étape ?

Avec l’obtention d’un million de signatures et un large soutien, la prochaine étape de la campagne mondiale sera la collaboration de l’Église adventiste et d’ADRA pour donner une dimension locale à cette initiative dans chaque pays, ont expliqué les dirigeants d’ADRA. Les décisions sur la manière dont l’éducation est dispensée et financée ne sont pas prises par les dirigeants mondiaux, mais par les dirigeants des nations et des états.

Selon les dirigeants d’ADRA, pour que cette démarche se traduise au niveau local, la campagne se concentrera sur les éléments suivants :

Définir une demande claire à faire à votre gouvernement. Chaque pays établira des objectifs spécialement adaptés aux besoins éducatifs du pays et mettra l’accent sur les questions éducatives pertinentes. Parmi les priorités clés, on retrouvera : (1) plaider pour une augmentation de l’allocation pour le financement de l’éducation dans les pays en développement ; (2) l’augmentation de l’aide étrangère à l’éducation ; et (3) l’amélioration du niveau d’inclusion sociale des enfants marginalisés.

Communiquer votre demande à vos dirigeants nationaux.Une fois la demande identifiée, chaque pays élaborera une stratégie pour aborder les décideurs et les législateurs pour s’assurer que tous les enfants aient la possibilité de recevoir une éducation. La clé de cette démarche sera de communiquer sur la campagne avec les dirigeants et décideurs les plus pertinents de chaque pays. Ces éléments de communication comprendront des informations sur la campagne, l’importance de l’éducation, ce qu’ils peuvent faire pour s’assurer que tous les enfants soient scolarisés, le succès de la pétition mondiale et l’énorme soutien populaire dont bénéficie cette initiative.

Pour soutenir la phase suivante, les dirigeants ont indiqué qu’ADRA est en train d’élaborer un rapport qui analysera la situation des enfants non scolarisés dans le monde et les lois et actions nécessaires pour remédier à la situation. En outre, ADRA développe un kit de ressources pour les départements de l’église, les églises locales, les groupes de jeunes et les écoles afin qu’ils poursuivent leur implication au-delà de la pétition. Ces ressources seront disponibles en octobre 2020, ont déclaré les dirigeants d’ADRA.

Vous pouvez télécharger le guide “La Prochaine Étape : du Soutien à l’Action ” et d’autres ressources clés.

De plus, ADRA a indiqué avoir lancé une master classe sur la question afin d’élaborer, de mettre en œuvre et d’évaluer une stratégie de défense de la cause adaptée à chaque pays. Le cours est destiné à aider les pays à comprendre comment impliquer efficacement leurs dirigeants pour amener le changement. En outre, un dossier de ressources comprenant des modèles de courrier, un rapport, des guides de réunion, et bien plus, seront mis à disposition.

Vous pouvez également regarder une vidéo de
l’annonce officielle.

À propos de Chaque Enfant. Partout. À l’École.

Chaque Enfant. Partout. À l’École. est un mouvement mondial dirigé par les adventistes pour s’assurer que tous les enfants partout dans le monde soient scolarisés, aient accès à une éducation primaire et secondaire gratuite, équitable et de grande qualité, et aillent au terme de leur cursus scolaire afin qu’ils puissent réaliser le potentiel que Dieu leur a donné.

La version originale de ce communiqué a été publiée par l’Agence Adventiste de Développement et de Secours.

Traduction: Patrick Luciathe

Top news

En Inter Amérique, les dirigeants de l’Église envisagent d’élargir les Ministères Adventistes des Possibilités
L’importance de l’École du Sabbat
Au Costa Rica, les enseignants adventistes continuent de témoigner auprès des élèves et de leurs familles pendant la pandémie