Des diplômés de plusieurs écoles secondaires adventistes en Jamaïque présentent un morceau musical lors d’un service de consécration spécial qui a eu lieu le 27 juin 2020 à Kingston en Jamaïque. [Photo: Phillip Castell]

30 Juillet 2020 | Kingston, Jamaïque | Phillip Castell / Union Jamaïcaine / DIA

Confrontés à la réalité des écoles fermées, à la peur et à l’inquiétude causées par le Covid-19, ainsi qu’aux restrictions mises en place par le gouvernement sur les rassemblements, les administrateurs de fédération, les pasteurs, les enseignants, les étudiants et les dirigeants de l’Église adventiste du septième jour en Jamaïque ont organisé le premier service virtuel d’action de grâce et de consécration à Dieu.

Six cent quatre-vingt-neuf (689) élèves des 27 écoles secondaires de l’Église adventiste sur l’île ont participé au service, qui a eu lieu le 27 juin 2020 avec pour thème « Naviguer dans la Nouvelle Normalité avec le Christ. »

Les éducateurs, de même que les étudiants, ont remercié Dieu pour sa direction dans le système éducatif de l’église malgré les défis causés par la pandémie de COVID-19 qui a fait que le service ait été organisé virtuellement par le biais de la plate-forme en ligne de l’église qui a mis en relation toutes les cinq fédérations de l’union.

« Le service a été organisé pour exprimer notre gratitude à Dieu malgré la pandémie et invoquer ses bénédictions sur nos étudiants alors qu’ils s’inscrivent à un autre niveau de leur cursus éducatif, a déclaré le pasteur Michael Henry, directeur de l’éducation pour l’Église adventiste en Jamaïque. « Nous sommes également reconnaissants pour le fait que, grâce à la technologie, nous ayons pu terminer l’année scolaire avec succès et donner aux étudiants l’occasion de célébrer leurs réalisations en étant réunis, bien que virtuellement.

Pasteur Michael Henry, directeur de l’éducation pour l’Église adventiste en Jamaïque, fait son intervention, lors du service le mois dernier. [Photo : Phillip Castell]

Le gouvernement de la Jamaïque a ordonné la fermeture des écoles le 13 mars 2020, après que le premier cas de coronavirus ait été identifié le 10 mars. Les rapports du gouvernement indiquent que 10 personnes sont décédées du COVID-19 et 855 cas positifs connus ont été détectés jusqu’au 28 juillet 2020.

Depuis le mois de mars, les écoles ont dû s’adapter aux cours en ligne. Cependant, il y avait un petit pourcentage d’élèves dans certaines régions éloignées qui ne pouvaient pas être touchés en ligne ; les leçons étaient donc imprimées par les écoles et remises par les enseignants ou récupérées par les parents.

Les rapports du gouvernement indiquent que 10 personnes sont décédées du COVID-19 et que 855 cas positifs connus ont été détectés jusqu’au 28 juillet 2020.

En outre, l’église dans la région Est qui héberge des services en ligne chaque soir, a profité de l’opportunité pour donner trois cours en ligne par jour, du lundi au jeudi, accessibles à toute personne intéressée. Le programme s’adresse à un large éventail d’étudiants et couvre l’anglais, les mathématiques, l’espagnol, les études sociales, les sciences, un cours d’apprentissage à la lecture et des cours pour le CSEC (certificat caribéen d’éducation secondaire).

« Cette plateforme en ligne nous donne l’opportunité d’apporter une contribution aux étudiants qui sont à la maison et qui ont besoin de poursuivre leur apprentissage, » a déclaré Dr Donna Brown, directrice de l’éducation pour l’Église adventiste dans l’Est de la Jamaïque. « Nous profitons de l’opportunité pour combiner la foi et l’apprentissage, non seulement pour les enfants inscrits dans nos écoles adventistes, mais aussi pour partager cette expérience d’apprentissage avec d’autres.

Nia Adonis de l’École Secondaire Victor Dixon à Mandeville, en Jamaïque, joue du violon dans son intervention musicale lors du service de consécration. [Photo : Phillip Castell]

Les classes sont l’occasion pour les étudiants de rejoindre la plateforme depuis la Caraïbe, les États-Unis, le Canada et d’autres parties du monde. L’objectif est de promouvoir l’éducation chrétienne adventiste.

Avantages de l’éducation chrétienne adventiste

Dans son discours présenté l’après-midi, pasteur Henry a souligné les avantages de l’éducation chrétienne adventiste et a profité de l’occasion pour mettre en lumière son objectif dans le plan du salut.

« L’éducation a à voir avec la banque de l’apprentissage, les choses que nous apprenons, les attitudes, les compétences et les talents que nous développons afin de nous permettre de relever nos défis quotidiens, de construire la communauté et de parvenir à l’accomplissement personnel. Lorsque nous parlons d’éducation chrétienne, nous parlons de toutes ces choses d’un point de vue chrétien, mais lorsque nous parlons d’éducation chrétienne adventiste, nous parlons de toutes ces choses non seulement d’un point de vue chrétien, mais avec un regard adventiste distinctif.

Dans un commentaire à propos du service, le représentant des étudiants de l’École Secondaire de St. Ann’s Bay à St. Ann, Anthony Andorn a déclaré : « L’environnement était très accueillant ! Les commentaires que j’ai reçus des coordinateurs étaient encourageants et ont boosté ma confiance dans la prise de parole en public. Seules des personnes humbles et craignant Dieu pourraient créer une telle plate-forme céleste pour que les chrétiens épanouis apprennent et se développent.

L’intervenant pour la consécration, Dr Meric Walker, secrétaire exécutif de l’Église adventiste en Jamaïque, présente son message lors du service spécial. [Photo : Phillip Castell]

Pour le pasteur Henry, l’éducation est aussi bonne que la philosophie qui la sous-tend et l’éducation chrétienne adventiste regarde à travers le prisme de la philosophie adventiste.

« Cela ne peut pas être séparé de la mission de l’église, » a-t-il dit, faisant remarquer que dans la philosophie adventiste, « l’œuvre de l’éducation et de la rédemption ne font qu’un. L’un des objectifs de l’éducation chrétienne adventiste est de transmettre notre héritage chrétien de génération en génération, » a-t-il ajouté.

L’intervenant pour la consécration, le Dr Meric Walker, secrétaire exécutif de l’union, JAMU, a invité les diplômés à être fermes dans la parole de Dieu.

« Alors que la nouvelle norme amène la menace de l’immoralité sur tous les fronts, chers étudiants, je vous le dis, appuyez-vous sur la parole de Dieu, ne vacillez pas dans le bassin de la popularité mais défendez les principes et la justice. Demeurez fidèle aux valeurs qui vous ont été enseignées dans vos établissements éducatifs respectifs. Si vous restez fidèles, le Seigneur qui est le principal de l’univers, vous élèvera en temps voulu. »

La nouvelle période scolaire

Les écoles de la Jamaïque doivent rouvrir le 7 septembre 2020 et cela requiert une approche différente. Le gouvernement recommande une approche progressive en fonction de l’âge.

« Ce que nous avons prévu, c’est une approche mixte – une combinaison d’instructions en face à face et en ligne – comme fonctionnement dans nos écoles lorsqu’elles rouvriront. Dans certains cas, les lieux de culte seront utilisés pour bénéficier d’espace supplémentaire afin que la distance physique appropriée puisse être pratiquée, » a expliqué pasteur Henry.

A la fin de l’année scolaire en juin, l’Église adventiste en Jamaïque gérait 27 écoles secondaires avec une population de 4694 étudiants et 355 enseignants. Le ratio d’adventistes par rapport aux non-adventistes dans les écoles adventistes est de 46 contre 54 respectivement.

Pour en savoir plus sur les initiatives et les activités de l’Église adventiste du septième jour en Jamaïque, visitez le site jmunion.org

Traduction: Patrick Luciathe

Top news

En Inter Amérique, les dirigeants de l’Église envisagent d’élargir les Ministères Adventistes des Possibilités
L’importance de l’École du Sabbat
Au Costa Rica, les enseignants adventistes continuent de témoigner auprès des élèves et de leurs familles pendant la pandémie