Le personnel et les résidents de la maison de retraite Casa Mia à Forlì, dans la région d’Émilie-Romagne, en Italie, posent pour une photo de groupe. L’établissement géré par l’Église adventiste du septième jour n’a pas été touchée par le COVID-19 pendant l’épidémie qui a affecté de nombreux autres établissements pour personnes âgées à travers le pays. [Photo : Casa Mia]

Alors qu’il y a des centaines de personnes malades et décédées, une maison de retraite à haut risque gérée par l’Église adventiste du septième jour en Italie a réussi à ne pas être touchée par le COVID-19 pendant la pandémie actuelle. Casa Mia, un établissement qui abrite près de 90 personnes âgées à Forlì, en Émilie-Romagne, a efficacement réussi à se mettre à l’abri du nouveau coronavirus et a protégé les résidents, le personnel et les bénévoles, a reconnu son directeur, Fabian Nikolaus.

« Jusqu’à présent, nous n’avons eu aucun cas suspect et aucun cas positif de COVID-19, » a écrit Fabian Nikolaus dans une lettre envoyée aux familles des résidents. « Cela inclut non seulement nos aînés, mais aussi notre personnel. Nous remercions Dieu d’abord, mais nous notons aussi le sens élevé des responsabilités dont ont fait preuve tous ceux qui ont une part active à Casa Mia. »

Un début avant les autres

Au début du mois de février 2020, le COVID-19 était encore un problème dans la Chine lointaine et ne semblait pas représenter un gros souci pour l’Italie. Selon les principaux médias, le premier cas n’a été enregistré en Italie que le 21 février. Une semaine plus tôt, cependant, Fabian Nikolaus avait décidé de mettre Casa Mia en confinement.

« Le gouvernement local nous a un peu mis la pression pour que nous n’allions pas dans ce sens, » se souvient Fabian Nikolaus. « Ils ont remis en question la mesure, nous disant que nous n’étions pas autorisés à procéder à la mise en confinement. » Au moment où le gouvernement local a changé de cap et a décidé de passer au confinement le 4 mars, il était trop tard – le virus était déjà présent dans la plupart des maisons de retraite.

Le coordinateur de l’Action Sociale Adventiste, Giuseppe Cupertino (à gauche), remet la première boîte de masques N95 que l’Église adventiste du septième jour a achetés et importés de Hong Kong pour aider les médecins de la province de Forlì-Cesena. Marco Ragazzini (à droite), secrétaire de la Fédération Italienne des Médecins Généralistes dans la province, a accepté le matériel de protection au nom de ses collègues. [Photo : Hope Media Italie]

« Je peux seulement dire que Dieu nous a inspiré à faire ce que nous avons fait, » a reconnu Fabian Nikolaus. « Alors que nous restions en sécurité à l’intérieur, nous pouvions ressentir qu’à l’extérieur la situation était chaotique. On pouvait entendre les sirènes d’ambulance retentir sans arrêt. »

Casa Mia est rapidement devenue une exception dans toute la ville (120000 habitants), qui compte 15 résidences pour personnes âgées avec environ 1200 lits. Quand le virus a pénétré dans les établissements où résidaient des personnes fragiles, il a eu un effet dévastateur, selon les médias locaux. Beaucoup n’ont pu être sauvés, mais les personnes âgées et le personnel de l’établissement géré par les adventistes sont restés en sécurité.

« Les mesures d’hygiène, de désinfection et même de confinement que le personnel de Casa Mia a appliquées pour minimiser les chances que le virus touche les gens sont strictes, » a dit Fabian Nikolaus. « Certaines de ces mesures peuvent être gênantes pour les relations interpersonnelles entre les patients et les membres de la famille. Mais même si au début certains pensaient que ces mesures semblaient exagérées, notre priorité était le bien-être de nos aînés. »

Investissement dans du Matériel

Casa Mia a investi dans du matériel de protection individuelle pour garantir la sécurité des résidents et du personnel. « Nous avons également reçu des dons venant d’organisations privées et publiques, » a dit Fabian Nikolaus. Les dons comprenaient le soutien du gouvernement de la ville. Le maire Gian Luca Zattini a effectué une brève visite le 30 mars pour montrer son soutien et livrer 250 masques aux résidents et au personnel.

La maison de retraite a également investi dans des tablettes afin que chaque résident puisse entrer en contact avec sa famille. Les bénévoles, qui viennent de plusieurs pays et ne peuvent rentrer chez eux, étaient chargés de fournir le savoir-faire technologique afin que les seniors puissent parler avec leurs proches et les voir.

« Nous savons que les maisons de retraite seront parmi les dernières institutions à retrouver un fonctionnement antérieur au COVID-19, par conséquent nous prévoyons à long terme, » a dit Fabian Nikolaus. « Et nous continuons à faire du mieux que nous pouvons pour protéger nos résidents et notre personnel. »

Les adventistes Soutiennent la Communauté

L’Église adventiste du septième jour en Italie n’est pas restée inactive pendant la pandémie. Au début du mois d’avril, grâce à son réseau d’action sociale, l’église a réussi à acheter 5000 masques N95 à Hong Kong. Les masques ont été distribués principalement aux professionnels de santé de la ville.

« Nous avons tout de suite compris qu’il était essentiel de soutenir et de protéger nos professionnels de santé, » a déclaré le coordinateur de l’Action Sociale Adventiste, Giuseppe Cupertino. « Notre système de santé repose sur leurs épaules. »

Marco Ragazzini, secrétaire de la Fédération Italienne des Médecins Généralistes de la province, a accepté le matériel de protection au nom de ses collègues.

« Je tiens à vous remercier parce que vous avez été les premiers à faire preuve d’une telle sensibilité, » a déclaré Marco Ragazzini à Giuseppe Cupertino. « Je vous remercie du fond du cœur. »

Dans d’autres provinces italiennes, l’Église adventiste a fait l’acquisition d’au moins 15000 masques supplémentaires qui seront distribués aux médecins.

« Quand les professionnels de santé l’apprennent, ils nous appellent pour voir si nous pouvons également les aider, » a indiqué Giuseppe Cupertino. « Nous verrons ce que nous pouvons faire. »

Giuseppe Cupertino a expliqué qu’entre autres initiatives, l’Église adventiste participe à un service de livraison de courses à domicile par le biais de l’Agence Adventiste de Développement et de Secours (ADRA) et de la ville voisine de Cesena. L’église a également activé une ligne d’assistance téléphonique pour apporter un soutien psychologique gratuit aux personnes souffrant à cause du confinement.

Soutien Spirituel

De retour à Forlì, Fabian Nikolaus a déclaré qu’ils aspiraient à revenir à l’époque pré-COVID-19. Il a indiqué comment, en temps normal, les résidents, dont 90 pourcents ne sont pas membres de l’Église adventiste, apprécient le soutien qu’ils reçoivent du personnel. Un couloir relie l’établissement à une congrégation adventiste locale, et de nombreux résidents assistent souvent aux services du samedi (sabbat).

« Beaucoup de résidents aiment aller à l’église, » a expliqué Fabian Nikolaus. « Ils disent : ‘C’est samedi – c’est le moment d’aller à la messe !’ »

Fabian Nikolaus a ajouté que son équipe continuera de faire de son mieux pour rester en sécurité en attendant des jours meilleurs. Il a expliqué comment, à la fin du mois d’avril, les 72 employés et bénévoles travaillant à Casa Mia ont subi des tests sérologiques. Tous les tests sans exception sont revenus négatifs, a-t-il souligné, ce qui lui donne de l’espoir pour l’avenir.

« Nous sommes convaincus que Dieu continuera de nous protéger et de nous éclairer pour que nous prenions des décisions sages, opportunes et correctes, » a-t-il déclaré.

Avec l’apport d’informations supplémentaires de Hope Media Italie.

Traduction: Patrick Luciathe

Top news

Une adolescente atteint 1,2 million d’abonnés avec des messages sur Jésus et la Bible
Le Centre de Cancérologie de Loma Linda célèbre 30 ans de Protonthérapie
Deux frères médecins aux premières lignes dans la lutte contre la COVID-19