Mots-clés les plus recherchés

 

Un tremblement de terre de magnitude 5,3, suivi d’une série de répliques, a frappé Zagreb, la capitale de la République de Croatie, dimanche 22 mars juste après 6 heures du matin. L’épicentre se trouvait à seulement 9,6 km du centre-ville. Il s’agit du plus important tremblement de terre à avoir frappé le pays en 140 ans.

Le tremblement de terre survient à un moment où les déplacements sont limités en raison du coronavirus, et où le réseau public de tramways et de bus est également à l’arrêt.

Craignant pour leur vie, les gens se sont précipités dans les rues. Il y a eu un certain nombre de blessés, parmi lesquels une adolescente dont la vie est en danger suite à l’effondrement d’un toit. Les gens ont fui dans les rues où les répliques se sont poursuivies tout au long de la journée.

Le maire de Zagreb, Milan Bandic, a instamment invité les gens à rentrer chez eux par crainte du virus, tandis que le Ministre de l’Intérieur, Davor Bozinovic, a dit à ceux qui étaient à l’extérieur de « garder vos distances. Ne vous réunissez pas. Nous sommes confrontés à deux crises graves, le tremblement de terre et l’épidémie. »

Le centre historique de la ville, là où de nombreux bâtiments ont été construits il y a plus d’un siècle, a été le plus durement touché. Les dégâts sont examinés et évalués tandis que les blessés et les personnes vulnérables sont secourus. La chute de carreaux, de mortier et de briques a détruit de nombreuses voitures. Les patients sont évacués des anciens bâtiments hospitaliers, y compris des maternités, et des mères transportent leurs nouveau-nés dans les rues.

Il n’est fait état actuellement d’aucun blessé parmi les membres de l’Église adventiste du septième jour. La majorité d’entre eux ont pris contact avec leurs pasteurs et leurs églises via les réseaux sociaux et ont indiqué qu’ils sont en sécurité.

Le bureau de la Fédération Croate, l’église centrale et plusieurs appartements pastoraux sont situés ensemble dans le vieux centre-ville. Ils ont été endommagés et une inspection détaillée est en cours.

La Fédération Croate n’a pas encore de rapports officiels sur les dégâts subis par les maisons des membres, bien que les réseaux sociaux aient montré des photos indiquant certains dégâts.

L’Église adventiste en Croatie invite tous les membres à prier pour que Dieu accorde sa protection à tous, en particulier à ceux qui ont été blessés par le tremblement de terre ou infectés par le coronavirus.

Pour plus d’informations sur la vie et l’action de l’Église adventiste du septième jour dans les circonstances induites par le tremblement de terre et la crise du coronavirus, visitez lesite web officiel et la page Facebook de l’Église adventiste en Croatie.

Traduction: Patrick Luciathe

Top news

Un hôpital adventiste au Mexique rebondit après que des dizaines d’employés aient été testés positifs à la COVID-19
Le président de l’Église adventiste du septième jour célèbre la Journée Mondiale des Éclaireurs
La musique adventiste dans les Caraïbes