Mots-clés les plus recherchés

17 Mars 2020 | Silver Spring, Maryland, États-Unis|

Frères et sœurs, aujourd’hui, je voudrais vous parler d’un phénomène qui balaye littéralement le monde – une situation qui évolue si rapidement que partout les gens se demandent ce qui peut être fait pour arrêter ce coronavirus qui n’a pas été invité, qui est indésirable, potentiellement mortel, et connu sous le nom de COVID-19.

A la date du 12 mars, à cause de ce virus hautement contagieux qui balaye le monde, on se retrouve avec près de 128000 cas confirmés et plus de 4700 décès confirmés. Le virus COVID-19 s’est propagé de manière incroyablement rapide et les gouvernements prennent des mesures sans précédent pour fermer les frontières, mettre en quarantaine de grands groupes de personnes et se dépêcher pour mettre au point un vaccin contre cette maladie. Les marchés financiers s’effondrent, les écoles ont été fermées, de grandes conférences annulées, des voyages suspendus et la liste pourrait continuer.

Un malaise général a enveloppé le monde et la panique commence à s’installer alors que les gens se précipitent pour acheter du gel hydro-alcoolique pour les mains, des masques pour le visage et d’autres articles qui, selon eux, les protégeront du Coronavirus.

En regardant autour de nous, nous nous demandons à quoi tout cela mène-t-il ? Serait-ce le commencement de la fin ? Comment devrions-nous réagir, en tant qu’adventistes du septième jour, et que fait l’Église face à cette crise sanitaire mondiale ?

Premièrement, nous n’avons pas besoin de paniquer. Jésus nous dit dans Jean 16:33, « Je vous ai dit ces choses, afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez des tribulations dans le monde; mais prenez courage, j’ai vaincu le monde. »

Il n’est pas surprenant que de mauvaises choses se produisent dans ce monde rempli de péché. Parfois, cependant, nous sommes surpris de leur ampleur ou de la rapidité avec laquelle les choses peuvent se produire.

Et pourtant, rien ne surprend Dieu. En parlant aux disciples de la fin des temps, Jésus leur a dit : « Une nation s’élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume, et il y aura, en divers lieux, des famines, [la peste], et des tremblements de terre. »
(Matthieu 24:7).

Le mot « peste, » (qui apparait dans certaines versions), soit dit en passant, est un mot ancien qui signifie « une maladie épidémique contagieuse ou infectieuse virulente et dévastatrice. »

Bien que le monde ait assurément connu des épidémies dans le passé, celle-ci, cette « peste » semble avoir généré une attention et une préoccupation particulièrement fortes dans le monde entier. Pour beaucoup, c’est devenu une question majeure.

Dans de telles situations, Dieu nous appelle, son peuple, à offrir le calme au milieu de la tempête. Nous devons être des ancres de stabilité et des piliers d’espérance dans ces temps de crise, alors que nous montrons aux gens la fondation solide qu’est Jésus-Christ !

De quelles manières pratiques pouvons-nous y parvenir ? Permettez-moi d’indiquer trois étapes importantes :

1. Assurez-vous d’être en paix avec Dieu.

Confessez-lui tous les péchés que vous pourriez avoir cachés dans votre cœur et acceptez le pardon gratuit qu’il offre à tous. Ayez confiance que votre vie est entièrement entre ses mains et qu’il a un plan merveilleux pour vous. « Car je connais les projets que j’ai formés sur vous,
» dit-il dans Jérémie 29:11, « projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance. »

Et nous savons avec certitude que les plans de Dieu pour notre avenir incluent de vivre éternellement avec Lui dans un endroit bien meilleur ! « Que votre coeur ne se trouble point. Croyez en Dieu, et croyez en moi, » nous dit-il dans Jean chapitre 14. « Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n’était pas, je vous l’aurais dit. Je vais vous préparer une place. Et, lorsque je m’en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi. »

Donc, la première étape consiste à vous assurer que vous soyez en paix avec Dieu. Dans Ésaïe 26:3 nous lisons : « A celui qui est ferme dans ses sentiments tu assures la paix, la paix, parce qu’il se confie en toi. » et dans 2 Timothée 1:7 , il nous est dit : « Car ce n’est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de sagesse. »

2.  2. Adoptez un mode de vie sain.

Non seulement Dieu promet un avenir, une vie meilleure, mais il veut que nous jouissions d’une bonne santé ici et maintenant. De nombreux chercheurs et professionnels de santé ont reconnu que l’un des meilleurs moyens d’éviter d’attraper le coronavirus, ou tout autre virus, est de d’avoir un système immunitaire sain grâce à de saines habitudes de vie.

Les adventistes du septième jour sont connus pour vivre sainement, en suivant les merveilleux principes de santé présentés dans la Bible et dans les écrits inspirés d’Ellen G. White. Vivre sainement inclut le fait d’avoir une bonne nutrition grâce à une alimentation bien équilibrée à base de plantes avec beaucoup de fruits et de légumes frais, des noix, des graines et des céréales complètes, et en évitant les graisses et les sucres qui détruisent le système immunitaire. Faire régulièrement de l’exercice en plein air et au soleil est également un aspect très important d’une bonne santé et peut grandement améliorer notre système immunitaire. Boire beaucoup d’eau est non seulement rafraîchissant, mais vital pour maintenir une bonne santé. Il est important de boire au moins 6 à 8 verres par jour. S’abstenir des substances nocives telles que l’alcool, le tabac, les drogues illicites et la caféine est également essentiel pour maintenir une bonne santé et lutter contre les maladies. Un autre élément vital pour une bonne santé est d’avoir un temps de repos adéquat, consistant en au moins 7 heures ou plus de sommeil chaque nuit. Enfin et surtout, la confiance en Dieu. Alors que nous nous remettons pleinement entre ses mains, nous recevons la paix qu’il désire donner et nous pouvons nous reposer pleinement en sa protection.

3. Partagez ce que vous avez avec les autres !

Bien que nous ne voulions certainement pas être de ceux qui transmettent le virus COVID-19, ne serait-ce pas merveilleux, si nous pouvions être des agents d’espérance et de guérison à travers le monde ! Soyez un témoin de la stabilité spirituelle et de l’espérance pratique en aidant les autres à être en paix.

En cette période de crise, alors que les gens paniquent, qu’ils se demandent ce qui va se passer ensuite, quelle opportunité nous avons de partager le message de Dieu avec nos proches, nos amis et nos connaissances, nos voisins et collègues, nos camarades de classe et même les étrangers que nous rencontrons ! C’est une période d’ouverture, car les gens recherchent et aspirent à des réponses que seul Dieu peut donner.

Je vous encourage à pratiquer les principes de santé dans votre propre vie, et aussi à les partager avec les autres ! Montrez comment le fait de vivre une vie saine peut grandement renforcer notre système immunitaire et aider à prévenir les maladies.

Et, plus important encore, Dieu nous appelle à partager sa vérité – la vérité au sujet de Jésus et de son retour prochain. Proposez-leur d’étudier la Bible avec eux. Vous serez peut-être surpris du nombre de personnes intéressées par ce que la Bible a à dire, en particulier sur les prophéties et sur les évènements des temps de la fin.

Il existe plusieurs bonnes ressources où vous pouvez trouver d’excellentes études bibliques. Les études bibliques Il Est Écrit constituent un bon point de départ. Elles sont disponibles gratuitement sur : itiswritten.study. Bibleinfo.com est aussi une autre bonne ressource.

Encore une fois, je vous encourage à :

1. Vous assurer que vous êtes en paix avec Dieu.
2. Adopter un mode de vie sain.
3. Partager ce que vous avez avec les autres.

Je tiens à vous assurer qu’ici, au siège mondial de l’Église adventiste du septième jour, nous surveillons attentivement la situation du COVID-19 et sommes en contact avec vos différents dirigeants d’église à travers le monde. Des précautions sont prises dans nos églises, nos écoles et autres institutions pour nous permettre de rester en bonne santé et en sécurité autant que possible, et je vous encourage à suivre les instructions données par vos dirigeants locaux.

D’autre part, beaucoup se demandent si la Session de la Conférence Générale de 2020 se tiendra ou non comme prévu cet été à Indianapolis, dans l’Indiana. Pour le moment, il n’est pas prévu de reporter cette session. Cependant, nous suivons attentivement la situation et des discussions sont en cours au sujet de différents scénarios possibles. Nous vous tiendrons au courant de l’évolution de la situation.

Enfin, je veux vous encourager à prier avec ferveur pour l’effusion du Saint-Esprit. Nous vivons vraiment dans les temps de la fin et en voyant les événements qui se déroulent autour de nous, nous savons que la venue du Christ est proche. Nous avons besoin de la sagesse et de la puissance du Saint-Esprit pour accomplir l’œuvre que Dieu nous a confiée en ce moment même de l’histoire du monde. Il nous est dit par le biais de la plume inspirée que « un grand nombre d’âmes précieuses tâtonnent dans l’obscurité tout en aspirant, en pleurant et en priant pour recevoir la lumière. » (CWE 65). Il est temps, maintenant plus que jamais, de laisser nos lumières briller pour Lui.

Prions ensemble maintenant.

Traduction: Patrick Luciathe

Top news

Au Guatemala, l’Église commence à distribuer de la nourriture à des milliers de familles adventistes
La foi au temps de la COVID-19
Davantage de services de culte diffusés en direct en ligne suite à la fermeture des églises adventistes