Mots-clés les plus recherchés

A la lumière de l’évolution récente, très rapide et très inhabituelle des évènements liés au COVID-19 et des précautions prises par les organisations du monde entier pour freiner la propagation du virus, les dirigeants de l’Église adventiste du septième jour au niveau mondial ont lancé une série de rencontres afin de discuter des implications pour l’Église adventiste.

Pendant plusieurs semaines, les responsables de la planification de la Session de la Conférence Générale, les professionnels de santé, les conseillers juridiques et les administrateurs ont étudié avec soin et dans un esprit de prière, des plans alternatifs possibles pour la tenue de la Session de la Conférence Générale de 2020 au vu de la pandémie de COVID-19.

Au cours des derniers jours, le Comité International de Crise de l’Église mondiale et le Comité Administratif de la Conférence Générale (ADCOM) ont discuté de plans alternatifs spécifiques possibles. Lors de sa réunion du 17 mars, l’ADCOM a voté de transmettre les recommandations suivantes au Comité Exécutif de la Conférence Générale :

En raison de la pandémie de coronavirus (COVID-19) et des implications en termes de sécurité, de voyage et de visas pour les entités et les membres de l’église au niveau local et au niveau international, ainsi que des restrictions gouvernementales sur les réunions publiques, il est 

RECOMMANDÉ,  

  1. 1. De reporter la Session de la Conférence Générale de 2020 pour une période maximale de deux ans, selon le moment où la tenue du programme sera possible
  2.  2. De réduire le nombre de participants pour la nouvelle période qui sera retenue pour la Session de la Conférence Générale, en invitant uniquement les délégués (leurs conjoints / enfants à charge) et un nombre limité de personnel technique.
  3. 3. De ramener à une durée de quatre à six jours, la nouvelle période retenue pour la Session de la Conférence Générale.
  4. 4. De ne pas inclure d’expositions pour la nouvelle période retenue pour la Session de la Conférence Générale. 
  5. 5. De noter que le mandat actuel se poursuivra pendant la durée du report. La prochaine mandature de la Conférence Générale prendra fin lors de la tenue de la Session de la Conférence Générale prévue pour 2025.

GGM-GCC

RECOMMANDATION POUR LES FUTURES SESSIONS DE LA CONFÉRENCE GÉNÉRALE

En raison de la nécessité de réduire le poids financier et logistique des Sessions de la Conférence Générale et afin d’être plus efficients et efficaces dans la gestion des fonds de l’Église, il est 

RECOMMANDÉ, De demander à l’administration de la Conférence Générale de reconsidérer la configuration actuelle pour toutes les prochaines Sessions de la Conférence Générale et de faire des recommandations au Comité Exécutif de la Conférence Générale sur les points suivants :

  1. 1. Que le nombre de délégués aux Sessions de la Conférence Générale soit réduit proportionnellement.
  2. 2. Qu’aucun invité spécial ne soit invité aux Sessions de la Conférence Générale.
  3. 3. Que le nombre de jours pour les Sessions de la Conférence Générale soit établi entre quatre et six, y compris un sabbat.
  4. 4. Qu’aucune exposition / stand ne soit inclus dans les Sessions de la Conférence Générale.

« La dernière chose que nous voulions faire est de reporter la Session de la Conférence Générale, » a déclaré Ted N. C. Wilson, président de l’ADCOM et président de l’Église adventiste mondiale. « Cependant, après un processus de consultation et d’analyse, dans ce contexte qui évolue très rapidement, nous devrons en discuter en tant que Comité Exécutif. Il est important que nos dirigeants d’église et nos membres se rappellent qu’aucune décision n’a encore été prise concernant la Session. Ce ne sont que des recommandations qui doivent être discutées par le Comité Exécutif. »

Une rencontre spéciale du Comité Exécutif de la Conférence Générale a été convoquée pour le jeudi 19 mars afin de discuter de la question. La plupart des membres participeront par le biais de la téléconférence.

Geoffrey Mbwana, président du Comité International de Crise et vice-président général de la Conférence Générale, a encouragé la prière pour obtenir la direction divine dans cette situation très inhabituelle.

Des détails supplémentaires seront donnés après la réunion du Comité Exécutif du jeudi 19 mars.

Traduction: Patrick Luciathe

Top news

Au Guatemala, l’Église commence à distribuer de la nourriture à des milliers de familles adventistes
La foi au temps de la COVID-19
Davantage de services de culte diffusés en direct en ligne suite à la fermeture des églises adventistes