Le 2ème Sommet Interaméricain sur la Santé s’ouvre avec des étincelles et une présentation folklorique spéciale pour accueillir les près de 200 administrateurs de l’église et responsables de santé à Punta Cana, en République Dominicaine, le 22 janvier 2020. [Photo : Libna Stevens / DIA]


23 Janvier 2020 | Punta Cana, République Dominicaine | Libna Stevens / DIA

L’Inter Amérique a ouvert son sommet sur la santé pour l’ensemble du territoire hier soir, invitant les principaux administrateurs régionaux et les responsables de santé à commencer la nouvelle décennie avec un cœur en bonne santé consacré à la consolidation du message de santé de la dénomination dans les églises et les communautés. Près de 200 administrateurs et dirigeants venus de dizaines de pays de la DIA se sont réunis à Punta Cana, en République Dominicaine, le 22 janvier 2020, pour ce qui s’annonce être une semaine pleine de conférences, d’ateliers et d’opportunités de mise en réseau au sein du groupe.

Avec pour thème « Votre Cerveau, Votre Corps, Votre Cœur, » le programme de quatre jours renforcera le besoin d’avoir la santé physique, mentale et spirituelle nécessaire pour réussir un ministère de la santé dans toute la DIA.

Belkis Archbold, directrice des ministères de la santé pour l’Église adventiste en Inter Amérique, accueille la délégation dans ce programme de quatre jours. [Photo : Libna Stevens / DIA]

Il s’agit d’impliquer tous les membres pour promouvoir un mode de vie sain et proclamer Jésus en utilisant la méthode qu’il a établie lorsqu’il était sur la terre, a dit Belkis Archbold.

« En tant que dirigeants, nous sommes engagés à éduquer, à servir et à évangéliser, » a déclaré Belkis Archbold, directrice des ministères de la santé pour l’Église adventiste en Inter Amérique et principale organisatrice du programme. Fondamentalement, le message sur la santé comprend ces trois éléments, un message venant de Dieu que nous, adventistes du septième jour, avons reçu il y a plus de 150 ans pour avoir non seulement une qualité de vie mais aussi une longue vie, a-t-elle dit.

Pasteur Elie Henry, président de l’Église adventiste en Inter Amérique, a déclaré que le sommet sur la santé intervenait dans le cadre du début de l’année en Inter Amérique, où il s’agit de brandir bien haut la bannière de la santé dans les 24 unions de l’église dans la DIA.

Pasteur Elie Henry, président de l’Église adventiste en Inter Amérique, dit que le département des ministères de la santé est un élément important considéré par les principaux dirigeants alors qu’ils finissent de définir les stratégies et les initiatives qui devront être suivies cette année. [Photo : Libna Stevens / DIA]

« Nous sommes ici parce qu’en tant que dirigeants d’église, nous finissons de déterminer la direction que nous voulons prendre en tant qu’église de Dieu, » a déclaré pasteur Henry. « Nous n’allons pas oublier nos priorités qui sont d’évangéliser, d’éduquer et de servir ; nous incorporons ces composants avec un esprit ouvert concernant l’intégration de la santé. »

Dr Peter Landless, directeur des ministères de la santé pour l’Église adventiste mondiale, a parlé aux dirigeants de l’importance de prendre soin du cœur et des jalons historiques dans le développement de la cardiologie. Chaque année, quelque 17,5 millions de personnes meurent de maladies cardiovasculaires. Les experts estiment qu’en 2030, quelque 23,6 millions de personnes mourront chaque année de maladies cardiovasculaires.

« Jésus a passé plus de temps à guérir qu’à prêcher, » a déclaré Peter Landless. « Nous n’avons pas d’indication qu’il ait baptisé qui que ce soit. Nous savons qu’il a guéri beaucoup de personnes, ainsi il nous a laissé un exemple que nous devrions suivre. »

Les adventistes du septième jour ont reçu une formule, a déclaré Dr Landless, en montrant les bannières sur les huit pratiques de santé déployées derrière lui. « Il y a un décalage entre les connaissances et les comportements. »

Dr Peter Landless, directeur des ministères de la santé pour l’Église adventiste mondiale, souligne la nécessité pour les dirigeants de garder un cœur en bonne santé. [Photo : Libna Stevens / DIA]

« Êtes-vous à risque ? » « Quel est l’état de santé de votre cœur ? » a demandé Dr Landless. « Vous pensez peut-être que ça va très bien parce que vous dites : « Je fais de l’exercice physique, je prête attention à mon alimentation, je dors bien, je ne fume pas et je ne bois pas d’alcool. »

Dr Peter Landless a évoqué les avantages qu’il y a à garder le cœur en bon état en pratiquant le pardon, en adoptant l’optimisme, en sachant que vous êtes aimé, en appréciant les relations de soutien, en ayant un but dans la vie et en adoptant une attitude de gratitude.

« En tant que dirigeants de l’église, nous devons diriger en étant devant, partager la ‘lumière’ qui nous a été montrée, » a dit Dr Landless. « La meilleure façon pour moi d’être comme Jésus est de répondre aux besoins des autres, tout comme Jésus lui-même l’a fait lorsqu’il était ici, » a-t-il déclaré. « Il s’est mêlé aux gens, les a guéris, puis Il les a sauvés. »

Des délégués de l’Union du Nord de la Colombie assistent à l’ouverture du sommet sur la santé. [Photo : Libna Stevens / DIA]


Le sommet sur la santé traitera de sujets sur le repos et ses avantages, la guérison de l’hypertension artérielle en quatre semaines, le diabète et ses risques, la dépression, la santé mentale et le pasteur, la philosophie adventiste de l’alimentation, la nutrition, la prévention du cancer, et bien plus encore.

Pour voir les photos du programme en ligne de la cérémonie d’ouverture du Sommet de la Santé organisé par l’Inter Amérique, cliquez
ICI

Pour visiter notre galerie de photos du programme en ligne, cliquez ICI

Traduction: Patrick Luciathe

Top news

En Inter Amérique, les dirigeants de l’Église envisagent d’élargir les Ministères Adventistes des Possibilités
L’importance de l’École du Sabbat
Au Costa Rica, les enseignants adventistes continuent de témoigner auprès des élèves et de leurs familles pendant la pandémie