Sur la côte sud de la Nouvelle-Galles du Sud, le ciel a tourné au rouge flou à cause des feux de brousse. Une photo de Carol Hawken prise sur Facebook.

Le 3 janvier 2020 | Australie | Tracey Bridcutt, Adventist Record et Adventist Review

Les dirigeants de l’Église adventiste du septième jour en Australie ont exprimé leurs sincères sympathies pour les gens affectés par les feux de brousse qui font actuellement rage en Australie.

Jorge Muñoz, président de l’Église adventiste en Australie, s’est dit stupéfait et attristé par la tragédie.

« J’offre mes plus sincères condoléances à ceux qui ont perdu des êtres chers dans ces feux dévastateurs. Il y a tellement de souffrance, c’est absolument déchirant. »

Dans l’État de la Nouvelle-Galles du Sud, les feux ont causé huit décès depuis le 30 décembre dernier ainsi que la destruction de plus de 400 foyers. L’état d’urgence a été déclaré en prévision de conditions catastrophiques attendues pour le 3 janvier.

Dans l’État de Victoria, deux décès ont été confirmés, mais 28 autres personnes manquaient à l’appel. L’état de catastrophe a été décrété dans six régions administratives, les incendies affectant également des populations du sud et de l’ouest australiens.

Dans l’État de Victoria, en Australie, des bénévoles de l’Agence de développement et de secours adventiste (ADRA) offrent des fournitures essentielles aux populations locales affectées par les violents feux de forêt. Une photo provenant du compte Facebook d’ADRA Victoria.

Le pasteur Muñoz s’est montré compatissant envers les nombreuses personnes, dont au moins sept familles adventistes, qui ont perdu leur maison.

« Je tiens à souligner le travail extraordinaire des braves pompiers, dont plusieurs sont des bénévoles, ainsi que les efforts inestimables des bénévoles d’ADRA qui ont réagi rapidement en offrant des fournitures essentielles aux familles qui ont tout perdu. » Il parlait évidemment de l’Agence de développement et de secours adventiste, bras humanitaire de l’Église adventiste du septième jour.

Puis il a ajouté, « Vous avez fait un boulot incroyable dans des conditions difficiles et nous sommes reconnaissants pour votre aide envers ceux qui en ont désespérément besoin. »

Glenn Townend, président de la Division du Pacifique Sud, a également exprimé sa sympathie envers les familles et les amis qui ont perdu des proches.

« Nous demandons à Dieu de réconforter les victimes de cette tragédie. J’encourage également nos membres de toute la région du Pacifique Sud de garder en prière ceux qui sont affectés par ces feux dévastateurs ainsi que le personnel des services d’urgence. »

Étant donné la crise, le grand Camp du sud de la Nouvelle-Galles du Sud, qui devait commencer le 5 janvier, est annulé. Certaines églises considéraient également fermer pour le weekend.

Les dirigeants de l’Église ont dit que des fonds d’urgence sont disponibles pour les membres affectés par les feux : « Les membres de l’Église affectés doivent contacter leur Fédération locale pour plus de détails. »

Traduction : Marie-Michèle Robitaille

Top news

En Inter Amérique, les dirigeants de l’Église envisagent d’élargir les Ministères Adventistes des Possibilités
L’importance de l’École du Sabbat
Au Costa Rica, les enseignants adventistes continuent de témoigner auprès des élèves et de leurs familles pendant la pandémie