A partir de la gauche : le ministre de la Sécurité Nationale, Horace Chang, s’entretient avec le président de l’Université du Nord de la Caraïbe, Lincoln Edwards, et la vice-présidente ajointe, Charlene Sharpe, lors de la conférence sur la Religion et la Prévention du Crime, organisée par la Faculté de Religion et de Théologie. Photo : Université du Nord de la Caraïbe

4 Décembre 2019 | Mandeville, Manchester, Jamaïque | Byron Buckley / NCU / DIA

Le ministre jamaïcain de la Sécurité Nationale, Horace Chang, a félicité l’Université du Nord de la Caraïbe (NCU), une institution adventiste du septième jour, pour avoir offert aux jeunes à risque la possibilité de poursuivre des études supérieures dans le cadre de son programme RESCUE.

Lancé il y a trois ans, le programme Rétablir la Confiance de Chaque Étudiant en utilisant l’Éducation (RESCUE), a depuis dépensé plus de 800000 dollars US pour aider 75 étudiants, y compris d’anciens membres de gangs, des escrocs, des filles agressées sexuellement et des orphelins.

Faisant référence à une récente conférence sur la religion et la prévention du crime à NCU, Horace Chang a décrit le programme RESCUE comme étant « exceptionnel » et méritant la collaboration et le soutien du Ministère de la Sécurité Nationale pour résoudre certains problèmes de société ayant un impact sur la criminalité.

Il a fait observer que le gouvernement était en train de retravailler la manière dont les ministères, les départements et les agences menaient des activités d’intervention sociale dans les communautés. « Il ne suffit pas juste de concevoir des projets que nous pensons être nécessaires pour les habitants de ces communautés, » a déclaré Horace Chang à l’auditoire sur le campus de la NCU à Mandeville le 26 novembre 2019.

« Nous devons et allons agir collectivement pour garantir les avantages et les droits sociaux de ces citoyens. Nous devons et allons également entrer en contact avec les parties prenantes dans la communauté, comme l’église, afin d’établir un partenariat pour mettre en place des initiatives durables et pertinentes dans ces communautés, » a ajouté Horace Chang.

Le ministre de la sécurité nationale a appelé les organisations religieuses à reconnaître leur valeur et leur potentiel en tant qu’agents de changement, capables de prévenir et de faire reculer les comportements criminels. « Nous invitons ces organisations à s’associer au gouvernement dans la lutte contre le crime et la criminalité, » a-t-il déclaré.

Dans ses remarques adressées à la conférence qui était organisée par la faculté de religion et de théologie, le président de NCU, Lincoln Edwards, a déclaré que l’institution a invité les églises et d’autres organisations civiques à identifier les jeunes risquant d’être influencés par des éléments criminels et à les envoyer, avec le financement, à l’institution.

« Nous croyons qu’il est beaucoup moins coûteux et plus avantageux d’éduquer les étudiants que de les garder en prison pendant de longues périodes, » a déclaré Lincoln Edwards.

« J’exhorte donc le gouvernement et l’ensemble de la Jamaïque à s’associer à nous pour développer le programme RESCUE afin qu’il puisse toucher davantage de jeunes. Plus il y a de jeunes qui fréquentent NCU, moins il y en aura qui seront des recrues pour les gangs ou les escrocs, » a-t-il déclaré.

Le président a déclaré qu’en tant qu’organisation confessionnelle, NCU croit que l’Église a un rôle majeur à jouer dans la recherche de solutions à l’énorme problème que représente le crime. En tant que telle, la conférence sur la prévention du crime avait été planifiée avec à l’esprit de possibles solutions.

Lincoln Edwards a souligné que NCU dispose d’un excellent programme de justice pénale grâce auquel l’institution a dispensé une formation aux membres des forces de sécurité dans des domaines critiques de leur fonction.

En outre, il a fait référence au programme de justice restaurative communautaire de l’université comme étant « un élément clé » pour aider les communautés et la police dans la résolution de litiges entre autres services.

Il a ajouté que dans les cas de traumatismes survenus dans les forces de sécurité, des conseillers de NCU sont envoyés pour offrir un accompagnement aux collègues et aux familles des travailleurs touchés.

« Nos différentes églises proposent un accompagnement aux familles endeuillées, les aident à faire face, apportent un soutien aux enfants des familles en difficulté afin que ces enfants puissent rester à l’école et avoir un avenir, plutôt que de devenir des recrues pour des gangs ou des escrocs, » a déclaré le président de NCU.

Traduction: Patrick Luciathe

Top news

Ouverture du Sommet de l’Inter Amérique sur la santé, avec une emphase sur le besoin de santé physique, mentale et spirituelle
La formation interculturelle en ligne renforce la démarche visant à atteindre davantage de groupes de populations en Inter Amérique
Les noix de Grenoble contre le déclin cognitif des personnes âgées à risque