Mots-clés les plus recherchés

Au Guatemala, les adventistes du septième jour tiennent leurs marionnettes avant de mener des actions en octobre, durant le mois retenu par l’église pour la célébration d’activités qui promeuvent le bien-être et les droits des enfants dans ce pays d’Amérique Centrale. Pendant tout le mois, la fédération métropolitaine de l’église et Radio Union ont sponsorisé l’activité qui a attiré plus de 400 enfants et leurs familles à l’École Adventiste JUBA, le 13 octobre 2019. Photo : Radio Union

13 Novembre 2019 | ville de Guatemala, Guatemala | Pablo Zosel / Équipe Informations DIA

Durant le mois d’octobre, l’Église adventiste du septième jour, ses institutions et ses organisations dans tout le Guatemala, ont mis à l’honneur des centaines d’enfants dans l’église et dans la communauté ; de nombreuses activités ont souligné combien ils sont précieux aux yeux de Dieu et méritent d’avoir une enfance heureuse et en bonne santé. Les programmes ont coïncidé avec la célébration organisée dans le pays chaque 1er octobre autour de la Journée de l’Enfant avec des activités qui promeuvent le bien-être et les droits des enfants.

Les activités se sont déroulées dans la région métropolitaine du Guatemala pour plus de 400 enfants dans le cadre du programme en direct de Radio Union intitulé Arco Iris de los Niños (Arc en ciel des enfants). Le programme cherche à éduquer, informer et promouvoir les valeurs chrétiennes, par le biais de marionnettes, entre autres activités.

« Nous voulions rappeler aux enfants leur identité et leur but en tant qu’enfants adventistes et le privilège qu’ils ont de partager Jésus avec leurs amis et leur famille en tant que fidèles disciples de Jésus, » a dit Vianka de Méndez, responsable des ministères des enfants et des adolescents pour l’église dans la Fédération Métropolitaine du Guatemala. De nombreux enfants de la communauté ont pris part aux activités organisées pendant la journée sur le campus de l’École Adventiste JUBA, a dit Vianka de Méndez. « Nous travaillons en équipe depuis août pour nous préparer et inviter tous ces enfants et leurs familles à ce programme. »

Les enfants et les parents de l’École Adventiste JUBA dans la ville de Guatemala participent lors du programme de Radio Union pour les enfants le 13 octobre 2019. Photo : Radio Union

Selon les statistiques de l’ONG Refugio de la Niñez au Guatemala, il y a eu plus de 10462 cas de maltraitance d’enfants, 4587 cas de violence sexuelle et 1804 cas d’agression sexuelle en 2018. Les chiffres sont préoccupants et c’est pourquoi il est important d’organiser de tels programmes au profit des enfants de l’église et de la communauté, a déclaré Vianka de Méndez.

Au cours de l’année à venir, l’église dans la région métropolitaine envisage de tenir un concile des enfants qui apprendra aux enfants comment faire des disciples de Jésus des autres enfants, a déclaré Vianka de Méndez. L’activité intervient dans le cadre de ce que l’église adventiste mondiale promeut dans ses programmes Implication Totale du Membre dans la prédication de l’évangile et Chaque Enfant un Disciple de Jésus pour 2020.

Plus tôt le mois dernier, une équipe de Radio Union s’est rendue dans la région de la jungle dans le Nord du Guatemala pour venir en aide à des dizaines d’enfants du Hogar Campestre Los Pinos, un orphelinat situé à Poptún, dans le département du Petén.

« C’est une lueur d’espoir pour ces enfants qui ont subi une perte profonde ou qui ont été abandonnés par leurs familles à cause de violences physiques ou émotionnelles, » a déclaré Lloreny Muñoz, assistante sociale à Hogar Campestre Los Pinos. « Cela a apporté tellement de bonheur dans leurs vies. »

Les enfants du Hogar Campestre Los Pinos écoutent pendant le programme dirigé par l’émission Arco Iris de los Niños de Radio Union, le 5 octobre 2019, à Poptún, Petén, au Guatemala. Photo : Radio Union

« On leur a appris à aimer les personnes même si elles sont différentes, parce que de telles différences nous rendent uniques et spéciaux et que nous devons nous aimer et nous respecter les uns les autres, » a déclaré Lloreny Muñoz.

Ce sont des activités comme celles-ci qui aident les enfants à guérir de leurs blessures physiques et émotionnelles et les préparent à être réintégrés dans le noyau familial, a expliqué Lloreny Muñoz. « Notre objectif est de les préparer à devenir de futurs citoyens résilients qui peuvent grandir et se développer de manière positive dans n’importe quel domaine. »

Hogar Campestre Los Pinos a été établi comme une entité de International Children’s Care en 1978 et fait partie du système de foyers pour la protection des enfants et des adolescents au Guatemala. Le foyer compte 48 enfants en attente d’une procédure légale du système judiciaire.

Radio Union, qui fait partie du Système de Communication Adventiste au Guatemala, compte deux stations et neuf répéteurs couvrant 70% du pays.

Des activités supplémentaires seront organisées pour aider davantage d’enfants touchés dans tout le Guatemala, y compris un don de milliers de couvertures pour les familles à faible revenu avec des enfants vivant dans les régions les plus froides du pays.

Gustavo Menéndez a contribué à ce rapport.

Pour en savoir plus sur l’Église adventiste du septième jour au Guatemala, visitez le site adventistas.org.gt

 

Traduction: Patrick Luciathe

Top news

L’Inter Amérique organise un programme en ligne sur la mission interculturelle
Le ministre jamaïcain de la Sécurité félicite l’Université Adventiste pour son programme spécial pour les étudiants
Des centaines de personnes assistent à l’ouverture du siège de Il Est Écrit