Lors du Conseil annuel 2019, les dirigeants de l’Église adventiste du septième jour prient pour la campagne organisée conjointement par l’Église et son organisme humanitaire, l’Agence de développement et de secours adventiste (ADRA), pour promouvoir la scolarisation des enfants du monde entier qui ne vont pas à l’école. Intitulée « Chaque enfant. Partout. À l’école. », la pétition vise à amasser un million de signatures d’ici juin 2020. Une photo d’ADRA International.

Le 14 octobre 2019, par Kimi-Roux James, ADRA International et Adventist Review

Lors de son Conseil annuel 2019, l’Église adventiste du septième jour a annoncé, avec son organisme humanitaire international, l’Agence de développement et de secours adventiste (ADRA), une campagne mondiale : « Chaque enfant. Partout. À l’école. »

D’après les dirigeants d’ADRA, cette campagne conjointe constitue un appel d’urgence aux dirigeants et aux membres du monde entier pour que tous les enfants, indépendamment de leur race, de leur âge, de leur nationalité, de leur sexe, de leur religion ou de leurs origines, aient droit à une scolarisation complète, l’éducation étant une reconnaissance de la valeur et du potentiel de chaque enfant.

La campagne vise à amasser un million de signatures d’ici 2020 grâce aux efforts des membres en collaboration avec l’Église adventiste mondiale ainsi que le réseau et les bureaux d’ADRA présents dans plus de 130 pays. La pétition sera présentée lors de la 61e Session de la Conférence générale de l’Église adventiste du septième jour qui aura lieu à Indianapolis, dans l’État américain de l’Indiana. Elle incitera les dirigeants mondiaux à agir pour que les enfants de partout puissent recevoir une éducation de haute qualité.

« En tant que famille chrétienne mondiale et adventistes du septième jour, nous devons unir nos efforts pour nous assurer que chaque enfant, partout, aille à l’école, qu’il complète son éducation et qu’il ait l’espoir d’un avenir meilleur », a dit Ted N. C. Wilson, président de l’Église adventiste du septième jour.

Une étude de l’UNESCO de 2018 a rapporté que, depuis 2012, le nombre d’enfants, d’adolescents et de jeunes privés d’éducation a peu diminué et qu’en 2016, plus de 262 millions d’enfants du monde entier n’allaient toujours pas à l’école.

« Nous n’acceptons pas que 90 % des enfants handicapés n’aillent pas à l’école dans les pays en développement. Nous n’acceptons pas que les enfants réfugiés aient cinq fois plus de chances de ne pas aller à l’école que leurs pairs non réfugiés ni que 25 millions d’enfants en âge d’aller à l’école primaire ne soient jamais à l’école. Voilà pourquoi il est si important d’élever notre voix pour chacun de ces enfants privés d’éducation aujourd’hui », a expliqué Michael Kruger, président d’ADRA.

Pour diffuser la campagne et amasser des signatures pour la pétition, l’Église adventiste et ADRA ont mis sur pied des technologies inclusives pour atteindre un public mondial, y compris une présence en ligne et l’utilisation de WhatsApp, une plateforme de messagerie basée sur les données. Pour signer la pétition sur WhatsApp, il faut d’abord télécharger l’application puis visiter ADRA.org/WhatsApp. La pétition est également accessible sur ADRA.org/InSchool.

ADRA et l’Église adventiste du septième jour appuient depuis longtemps des enjeux relatifs à la justice sociale. Elles ont notamment travaillé avec des communautés religieuses pour défendre les réfugiés, les migrants et les personnes déplacées lors de la journée mondiale des réfugiés et du sabbat mondial des réfugiés. ADRA soutient également le programme enditnow, une campagne conduite par le département du ministère des Femmes de l’Église adventiste du septième jour qui effectue des pressions pour mettre un terme à la violence faite aux femmes et aux filles.

« Ensemble, ADRA et l’Église adventiste du septième jour peuvent changer la vie d’enfants du monde entier. Nous voulons voir chaque enfant, partout, à l’école d’ici 2030, et cela commence par un million de signatures », a dit le pasteur Wilson.

La version originale de cette publication a été présentée par ADRA International.

Traduction : Marie-Michèle Robitaille

Top news

L’Église adventiste au Guatemala encourage les valeurs chez les enfants de l’église et de la communauté
Un artiste donne de l’espoir à une famille adventiste en deuil dans l’état du Chiapas, au Mexique
Des femmes adventistes participent à la sensibilisation au cancer du sein dans le Nord de la Colombie