Mots-clés les plus recherchés

Les administrateurs de l’Église adventiste du septième jour dans l’ensemble de la Division Inter Américaine examinent les résultats d’une enquête, tirés des réponses des membres des églises locales au sujet des croyances et des pratiques des adventistes du septième jour. L’enquête constituait l’introduction d’une série de rencontres auxquelles ont participé 300 dirigeants d’église dans le but d’étudier et de définir l’avenir de l’église en Inter Amérique, et qui se sont tenues à Cancun, au Mexique, du 6 au 11 septembre 2019. Photo : Abel Márquez /DIA

29 Septembre 2019 | Cancun, Quintana Roo, Mexique | Libna Stevens, Actualités Division Inter Américaine

Les principaux administrateurs et dirigeants de l’Église adventiste du septième jour venus de tout le territoire de la Division Inter Américaine (DIA) ont récemment tenu une série de rencontres à Cancun, au Mexique, pour étudier et discuter de la façon de mieux définir l’avenir de l’église.

Les près de 300 administrateurs venus des unions et des champs locaux de la DIA, ont examiné attentivement les résultats d’une enquête menée par l’Église adventiste du septième jour au niveau mondial sur les croyances et les pratiques des membres d’église sur le territoire. L’enquête, qui est menée tous les cinq ans, a été réalisée par une commission de recherche spéciale supervisée par l’Université de Montemorelos en Inter Amérique.

« L’intention de l’église en réalisant ces sondages, est d’apprendre ce que nous croyons en tant qu’adventistes du septième jour, qui nous sommes, et quels sont nos points de vue, » a déclaré Dr Andrés Diaz Valladares, directeur du centre de recherche et développement à l’Université de Montemorelos. L’enquête s’est déroulée de 2017 à 2018; une série de questions a été posée à plus de 5185 membres d’église âgés de 15 ans et plus et vivant dans des zones urbaines sur l’ensemble du territoire.

Sondage auprès des membres

Les résultats de l’enquête ont été présentés après avoir été classés dans des catégories suivant les trois principales questions stratégiques que les dirigeants de la DIA considèreront pour les cinq prochaines années : éducation, évangélisation et service communautaire.

Le 7 septembre 2019, Andrés Diaz Valladares (à droite), directeur du centre de recherche et de développement de l’Université de Montemorelos, au Mexique, présente des éléments de l’enquête avant que Daniel Gutiérrez, professeur à l’Université de Montemorelos, ne présente des réponses détaillées tirées du projet d’étude de l’Église adventiste mondiale, mené dans tout le territoire de la DIA. Photo : Libna Stevens /DIA

En ce qui concerne l’éducation des membres d’église qui ont répondu au sondage, il a été révélé que 48,9% d’entre eux ont fréquenté une école professionnelle, ou une université et / ou ont fait des études supérieures. Les résultats indiquent également que 49,1% ont terminé leurs études secondaires, ou ont achevé une partie de leur scolarité dans le secondaire ou dans le primaire ; 1,4% n’ont jamais fréquenté l’école.

Au sujet de la croissance spirituelle personnelle, les membres ont répondu aux questions sur leur implication, sur la fréquence de leur participation aux activités programmées par l’église, sur la fréquence à laquelle ils participent à un ministère le jour du sabbat et au cours de la semaine, y compris les dévotions personnelles, l’étude de la Bible et de la leçon de l’école du sabbat, ainsi que sur la fréquence à laquelle ils témoignent auprès de ceux qui ne sont pas membres, sur leur connaissance des programmes d’évangélisation existants, sur la fréquence des prédications des pasteurs chaque sabbat et la fréquence des visites pastorales.

L’enquête a révélé que plus de 50% des membres sont impliqués en aidant un ministère de l’église chaque semaine le sabbat, et que 48% en moyenne ont des moments de dévotion personnelle, lisent la Bible et étudient la leçon de l’école du sabbat. La fréquence à laquelle les membres témoignent une à quatre fois par an, plus d’une fois par semaine et presque chaque semaine collectivement atteint 84,5%. Selon une autre réponse à une question, 39% ont déclaré n’avoir jamais été visités par leur pasteur, 30% ont indiqué que le pasteur visitait une ou deux fois par an, 14%, ont indiqué une fois par trimestre et 7%, une fois par mois, 2% presque toutes les semaines, 3% chaque semaine et 5% une fois par semaine.

En outre, plus de 80% des personnes interrogées ont déclaré que leur église devait apporter des changements au niveau des activités d’évangélisation dans le cadre du travail missionnaire, dans la nourriture spirituelle apportée aux membres et dans la reconquête des anciens membres.

Le président de la Division Inter Américaine, pasteur Elie Henry, a déclaré que l’enquête avait révélé de manière assez importante, que des changements devaient être apportés pour mieux atteindre les membres d’église. Photo : Libna Stevens / DIA

L’église doit changer
« Les membres estiment que l’église doit changer comme ils l’ont indiqué, » a déclaré Daniel Gutiérrez, professeur à l’Université de Montemorelos. Les autres données concernaient l’environnement familial, la connaissance des stations de radio adventistes, les programmes télévisés, la religion, la foi, les croyances fondamentales, la compréhension des écrits d’Ellen G. White, l’adhésion au message de santé, la consommation d’alcool et de tabac, et bien plus.

Pasteur Elie Henry, président de l’Église adventiste en Inter Amérique, a déclaré que les résultats révèlent beaucoup, même si un peu plus de 5000 personnes seulement ont répondu correctement au sondage. « Les résultats de l’enquête n’étaient que le prélude des indicateurs de ce dont nous avions besoin de discuter afin d’être en phase avec l’église, de mieux définir l’avenir de l’église, et de mieux atteindre les membres d’église, » a dit pasteur Henry.

L’effectif de la DIA s’élève à près de 3,8 millions de membres et en atteindre davantage pour qu’ils prennent part à une enquête plus complète aidera dans le processus visant à améliorer les domaines qui doivent être ciblés plus intentionnellement, a dit pasteur Henry. Des plans sont faits pour élargir l’enquête avec la coordination de l’Université de Montemorelos, pour avoir des questions supplémentaires dans le but d’atteindre davantage de membres d’église à travers le territoire, a-t-il ajouté.

Pour pasteur Arturo King de l’Union Nord Mexicaine, les résultats de l’enquête ont fait ressortir certaines préoccupations. Les résultats ont également été répartis par union ayant participé à l’enquête.

Daniel Gutiérrez, professeur à l’Université de Montemorelos, présente les résultats lors du segment matinal le 7 septembre 2019. Photo : Abel Márquez / DIA

Visites Pastorales
« Nous constatons des difficultés dont nous n’étions pas conscients, a déclaré pasteur King. Les visites pastorales chez les membres constituent une préoccupation majeure. « Nous recevons des informations selon lesquelles des visites sont faites, mais cela ne correspond pas aux résultats, donc il nous faut trouver de meilleures stratégies pour que les pasteurs puissent visiter les foyers des membres dans le cadre de leur ministère, » a-t-il déclaré. Pasteur King prend les résultats au sérieux, car plus de 1000 membres d’église dans l’Union Nord Mexicaine ont répondu au sondage.

« Sur notre territoire, un pasteur peut avoir six ou sept églises sous sa direction, très rarement 12 églises comme c’est le cas ailleurs, donc nous voulons nous asseoir et discuter attentivement avec les administrateurs et les dirigeants de fédération, afin d’être plus intentionnels au sujet du ministère des visites pastorales, » a dit pasteur King. Une autre question a attiré son attention : une question concernant l’agression d’un membre par une personne ayant autorité. « Ce n’est pas un pourcentage élevé, mais cela ne devrait pas être, et nous considérons cela comme un défi afin que puissions y accorder une attention appropriée, » a déclaré pasteur King. Il a également observé que 7% des personnes interrogées ont admis avoir consommé de l’alcool et 2% ont déclaré avoir consommé du tabac au cours de l’année dernière.

Pasteur King a déjà parlé aux dirigeants de l’Université de Montemorelos de l’utilisation de l’enquête et de l’ajout de questions supplémentaires afin de toucher un plus grand nombre de membres d’église dans l’Union Nord Mexicaine.

Les visites pastorales constituent une grande préoccupation pour pasteur Kern Tobias, président de l’Union Caribéenne, qui supervise plus de 248900 membres. « Les visites pastorales sont un appel à l’aide, » a déclaré pasteur Tobias. « Nous devons veiller à ce qu’une meilleure attention soit accordée aux membres de notre église. » L’un des défis auxquels le territoire de son union est confronté est que « beaucoup de jeunes de cette génération ne soutiennent pas l’ensemble de l’organisation de l’église, » a déclaré pasteur Tobias. « Ils aiment faire partie des projets d’église. »

Les principaux dirigeants de l’église écoutent les résultats de l’enquête recueillis par l’Université de Montemorelos. Photo : Libna Stevens / DIA

D’autres indicateurs ont confirmé que les croyances dans la Bible et dans les écrits d’Ellen G. White sont très fortes sur le territoire. Cependant, pasteur Tobias a déclaré que les dirigeants de l’Union Caribéenne « s’engagent à apporter de la maturité spirituelle sur notre territoire. »

Pasteur Tobias est déjà en négociation avec l’équipe de recherche de l’Université du Sud de la Caraïbe pour qu’elle aide à mener une enquête complète similaire afin de toucher encore plus de membres d’église et de mieux comprendre quelle est la meilleure façon de répondre aux besoins dans les églises et les groupes dans les dizaines d’îles qui composent le territoire de la Caraïbe anglophone.

Les dirigeants de la Division Inter Américaine prendront des décisions supplémentaires lors des prochaines Rencontres de Fin d’Années du Comité Exécutif afin d’avoir un meilleur impact sur les membres d’église et leurs communautés au cours des mois et des années à venir.

Traduction: Patrick Luciathe

Top news

La Division interaméricaine tiendra un programme de certification en ligne pour ses pasteurs d’églises locales.
Des centaines de personnes ont participé à la course « Bougeons pour vivre » au nord de la Colombie.
Les dirigeants de l’Église adventiste approuvent un plan de parité entre les divisions pour leur contribution en dîmes