Une collection d’épinglettes conçue par le département de la jeunesse de la Division nord-américaine (DNA) pour la Mission de Guam-Micronésie. Une photo de Mylon Medley des Nouvelles de la DNA.

Le 4 août 2019 | Columbia, Maryland, États-Unis |Mylon Medley, Nouvelles de la Division nord-américaine

Des dizaines de milliers d’Explorateurs se préparent pour le Camporee international des Explorateurs qui se tiendra du 13 au 17 août à Oshkosh, dans l’État américain du Wisconsin, sous le thème Chosen (« Choisis »). Ils revisitent le site internet pour vérifier l’horaire des activités, les lieux de camping et la section des Questions fréquemment posées.

Les Explorateurs sont une organisation de l’Église adventiste du septième jour qui œuvre pour l’éducation culturelle, sociale et religieuse des enfants et des adolescents. Des garçons et des filles de dix ans et plus du monde entier sont membres de clubs d’Explorateurs.

Le Camporee international, qui a lieu tous les cinq ans, est le plus grand rassemblement d’Explorateurs qui soit. Et en s’y préparant, ces jeunes savent très bien que leur uniforme doit être en parfaite condition. De la chemise brun clair à la jupe ou au pantalon noir(e), de la ceinture, du foulard et de l’écharpe aux écussons d’honneur, aux épinglettes, aux bandes et aux rayures, tout doit être au parfait endroit, comme c’est requis dans le Manuel des Explorateurs.

Et certains articles de l’uniforme ne peuvent être acquis que lors des camporees. Là, les Explorateurs chercheront des articles très spéciaux pour se démarquer : des épinglettes de collection.

« C’est devenu une véritable frénésie au cours des dernières années », a dit Armando Miranda, directeur adjoint du ministère des jeunes et jeunes adultes de la Division nord-américaine, en parlant de cette nouvelle coutume de collectionner des épinglettes recueillies dans les camporees.

En 2014, une épinglette d’Explorateurs de l’Union du Sud-Ouest sortait du lot d’un présentoir au Pathfinder Heritage Museum du Camporee international des Explorateurs à Oshkosh dont le thème était Forever Faithful. Une photo de James Bokovoy Photography.

Selon les dires de M. Miranda, au moins une centaine d’entités et de ministères présenteront des épinglettes lors du Camporee. La plupart afficheront des éléments du logo de l’édition Chosen de cette année, qui illustre l’histoire biblique de David avec sa fronde devant Goliath.

Traditionnellement, chacune des unions et des fédérations de la Division conçoit sa propre épinglette ou collection d’épinglettes. Et les ministères de la Division elle-même, dont les ministères de la jeunesse, des enfants et de l’économat, l’association ministérielle, les services communautaires adventistes, l’éducation et les collèges adventistes à l’étranger, présenteront des épinglettes. De plus, les officiers de la DNA, c’est-à-dire le président Daniel R. Jackson, le secrétaire administratif G. Alexander Bryant et le trésorier Randy Robinson, offriront des épinglettes axées sur la prière comme moyen de lier les Explorateurs entre eux. Pour ce faire, ils se mêleront aux Explorateurs sur le site et distribueront leurs épinglettes.

Les clubs locaux créent également des épinglettes pour permettre aux Explorateurs de les échanger avec d’autres ou de les garder en souvenir.

Les Explorateurs peuvent amasser leurs épinglettes en les achetant, mais c’est l’échange, fortement encouragé par leurs dirigeants, qui prime sur l’achat, car le processus de troc leur donne l’occasion de développer leurs compétences interpersonnelles.

« Nous vivons dans un monde où nous sommes tous déconnectés les uns des autres malgré nos appareils censés nous aider à rester connectés. L’échange d’épinglettes nécessite le contact visuel, la gestion de la nervosité et le courage d’approcher les autres, a expliqué M. Miranda. Il leur enseigne aussi certaines pratiques d’affaires. »

Une fois les épinglettes échangées, les Explorateurs les porteront sur leur écharpe ou les placeront sur un chapeau ou un débardeur qu’ils ont acheté dans le seul but d’y étaler leurs épinglettes. D’autres les gardent dans de petits livrets.

« En collectionnant des épinglettes, ce sont des souvenirs que les Explorateurs collectionnent », a souligné M. Miranda.

Valider l’expérience

Les épinglettes sont apparues pour la première fois lors des camporees du début des années 1990. Mais la production et le troc qui s’en sont suivis ont depuis crû de manière exponentielle. En 2014, un prix d’honneur pour l’échange d’épinglettes a été conçu pour aider les Explorateurs à comprendre les principes qui devraient régir le processus d’échange dans un effort de les aider à grandir spirituellement.

« Le prix explique la culture [des épinglettes]. Il donne aux Explorateurs et au personnel une idée de la façon dont on doit approcher l’échange d’épinglettes, a expliqué M. Miranda. Les Explorateurs apprennent comment estimer la valeur d’une épinglette et avoir de bonnes interactions. Le prix sert également à les aider à comprendre l’aspect communautaire de l’échange d’un article de valeur. Il n’est pas seulement question d’obtenir des épinglettes que l’on aime; il s’agit d’un partenariat. »

Au premier niveau de compétence en échange d’épinglettes, les Explorateurs approfondissent leur compréhension de l’emplacement des épinglettes, des endroits propices à l’échange d’épinglettes et de la mise en pratique des trois principes d’échange que sont le plaisir, l’équité et la bienveillance.

Au second niveau, pour une étoile honorifique d’échange d’épinglettes, les Explorateurs découvrent les facteurs qui affectent le coût et la valeur d’une épinglette, les différents types d’épinglettes et les différents objets qui peuvent embellir ou mettre les épinglettes en valeur, comme les clignotants, les figurines à tête branlante, les tourniquets, etc. On encourage également les Explorateurs à partager les principes de plaisir, d’équité et de bienveillance avec les nouveaux troqueurs.

« Nous voulons qu’ils s’amusent, mais nous ne voulons pas qu’ils perdent de vue la vraie valeur du troc, qui consiste à enrichir leur expérience de camporee en rencontrant de nouvelles personnes », a jouté M. Miranda.

Au-delà de l’échange

Pour le Camporee de cette année, le département de la jeunesse de la DNA a créé une collection de huit épinglettes et de huit écussons pour la Mission de Guam-Micronésie (MGM) afin de l’aider à faire croître son ministère des Explorateurs.

« Le ministère sur les îles de la MGM est réellement difficile à cause du manque de ressources disponibles et du manque de formation des dirigeants et des bénévoles, a expliqué M. Miranda. Les pasteurs et les missionnaires étudiants qui vivent sur les îles font leur possible, mais c’est une lutte constante que d’avoir les dirigeants formés et les ressources nécessaires pour assurer la présence constante d’un ministère de jeunesse sur chacune des îles. »

La collection a donc été conçue pour sensibiliser les gens aux grands besoins de cette Mission. Chaque épinglette et écusson représente un endroit précis du territoire, comme Yap, Pohnpei, Guam et les Îles Marshall. Les Explorateurs des trois clubs de la MGM qui seront présents au Camporee recevront trois collections, une à garder et deux à échanger. De plus, dans le but de soutenir financièrement le ministère des Explorateurs de ce territoire, il est possible d’acheter les épinglettes et les écussons sur AdventSource.

« Il coûte très cher de voyager à partir de cette partie du monde. Nous reconnaissons le sacrifice qu’ils ont dû faire pour rendre ce voyage possible, a dit M. Miranda. Nous espérons, avec l’argent recueilli par la vente d’épinglettes et d’écussons, pourvoir dire à leurs dirigeants, “Voici quelque chose qui vous aidera à renforcer la présence des Explorateurs au sein de la Mission de Guam-Micronésie.” Telle est l’idée derrière cette activité de financement. »

La version originale de cet article a été présentée sur le site de nouvelles de la Division nord-américaine.

Traduction : Marie-Michèle Robitaille

Top news

En Inter Amérique, les laïcs sont encouragés à travailler, à servir et à vivre comme Jésus
Les laïcs adventistes d’Inter-Amérique se réunissent aux Bahamas pour raviver leur esprit de service
L’hôpital AdventHealth d’Orlando classé au premier rang des hôpitaux de la Floride