Joignant le jeu stratégique à l’histoire, l’identité et la mission adventistes, GoYe (« Allez ») est, selon son créateur, Kyle Morrison, le nouveau jeu de société des adventistes. Une photo d’Adventist Record.

Le 27 juin 2019 | South Wales, Australie |  Maryellen Fairfax, Adventist Record

Si vous avez déjà rêvé de jouer à un jeu de société adventiste, alors votre souhait pourrait se réaliser d’ici Noël 2019, car le stagiaire ministériel et coordonnateur des événements de la Fédération du nord de New South Wales, en Australie, Kyle Morrison, a créé un jeu de société, juste pour les adventistes, qu’il a appelé GoYe.

En joignant le jeu stratégique à l’histoire, l’identité et la mission adventistes, il croit avoir créé un jeu que tous les adventistes aimeront.

« Ce jeu a le potentiel de transformer nos soirées sociales du samedi soir, a-t-il dit. Il est réellement amusant et vous garde en haleine jusqu’à la fin. »

Le jeu comprend la propagation de l’Évangile sur une carte de 58 fédérations et 10 divisions ainsi que l’accumulation de points en Participation totale des membres par l’investissement de ressources dans des voyages missionnaires, des dons spirituels, des églises et des bureaux. Lorsque chaque fédération a au moins une église, le retour de Jésus met un terme à la partie et le joueur ayant récolté le plus de points gagne.

Des citations de l’Esprit de prophétie apparaissent sur chaque carte du nouveau jeu de société GoYe et les joueurs accumulent des points lors de chaque accomplissement ministériel. Une photo d’Adventist Record.

« Vous rassemblez des ressources, allez travailler, allez à l’église et assistez aux réunions de prière. C’est un peu comme le jeu Destins, a dit M. Morrison, où tout représente quelque chose pour ressembler à la vraie vie au sein de l’Église adventiste. »

M. Morrison a pris trois ans pour concevoir le jeu de société avec l’aide de quelques amis.

« De jeunes adultes adventistes ont conçu le jeu pour des adolescents et des jeunes, mais j’ai joué avec des enfants de sept ans et des gens de 67 ans et tout le monde s’est beaucoup amusé. [Toutefois,] le niveau de stratégie requis rend le jeu plus agréable pour les 13 ans et plus. »

Il a ajouté que, même si n’importe qui peut jouer, le jeu est rempli de références très « adventistes ».

Les illustrations sur les cartes du nouveau jeu GoYe sont inspirées de la vraie vie de pasteurs, d’évangélistes et de personnalités adventistes. Une photo d’Adventist Record.

« Le jeu est conçu pour intéresser inconsciemment les adventistes à participer aux activités de l’Église. L’enfant qui grandira en jouant à ce jeu aura déjà en tête qu’aller aux réunions de prière et servir les autres sont des éléments qui fortifient la foi. »

Jean Tiran, directeur de la commercialisation des médias adventistes, a joué à GoYe avec son concepteur et a dit s’être beaucoup amusé.

« Férocement compétitif à la base, ce jeu est excellent. Et comme toutes les cartes contiennent des citations d’Ellen White, on peut discuter des sujets abordés tout en jouant. Kyle est extrêmement créatif, il a fait un travail incroyable. »

En février dernier, M. Morrison s’est rendu à l’une des plus grandes foires de jouets du monde à Hong Kong pour y trouver les meilleurs matériaux pour son jeu. Il est actuellement en train de conclure une entente avec un fabricant ainsi qu’un contrat de production, mais il craint que le jeu ne se rende pas dans les foyers adventistes pour Noël, voire jamais, faute de financement.

« Le seul moyen de mettre la main sur le jeu est de faire une promesse de don sur Kickstarter, a dit M. Morrison. Si la campagne n’aboutit pas, le jeu ne pourra voir le jour. »

Le nom du nouveau jeu de société GoYe vient des paroles de Jésus dans Matthieu 28.19 : « Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit ». Une photo d’Adventist Record.

M. Morrison a dit vouloir créer du contenu pour l’Église adventiste depuis longtemps. Ses relations avec des pasteurs et des évangélistes internationaux alors qu’il était un administrateur d’ARISE Australie ont élargi ses perspectives de la foi chrétienne et l’ont inspiré à concevoir du contenu basé sur les valeurs adventistes.

En plus de concevoir GoYe, M. Morrison anime un podcast intitulé Adventist on Fire lors duquel il s’entretient avec des personnalités adventistes connues. Il désire également lancer bientôt le jeu de cartes Catch Canaan sur les douze tribus d’Israël.

D’après lui, « le contenu adventiste encourage l’amour au sein des communautés ainsi qu’un fort sentiment identitaire ».

La version originale de cet article a été présentée par Adventist Record.

Traduction : Marie-Michèle Robitaille

Top news

L’Inter Amérique organise un programme en ligne sur la mission interculturelle
Le ministre jamaïcain de la Sécurité félicite l’Université Adventiste pour son programme spécial pour les étudiants
Des centaines de personnes assistent à l’ouverture du siège de Il Est Écrit