Mots-clés les plus recherchés

Des membres de la chorale de Nueva Villahermosa chantent avec le groupe des ministères adventistes en faveur des sourds de Tabasco, au Mexique, lors d’une intervention pendant la cérémonie d’ouverture du Congrès des Ministères des Besoins Spéciaux de l’Inter Amérique, qui a débuté à Villahermosa, dans l’état de Tabasco, le 26 juin 2019. Photo de Libna Stevens / DIA

27 Juin 2019 | Villahermosa, Tabasco, Mexique | Libna Stevens / DIA

« Lorsqu’il est question de personnes ayant des besoins spéciaux, à quel point sommes-nous inclusifs dans nos églises ? Sommes-nous impliqués dans leurs vies ? Cherchons-nous à agrandir le royaume de Dieu ? » Voici juste un échantillon des questions posées par pasteur Elie Henry, président de la Division Inter Américaine, alors qu’il s’adressait aux dirigeants d’église et aux délégués réunis à l’occasion de la séance d’ouverture, hier soir, du premier Congrès des Ministères des Besoins Spéciaux. Le programme a réuni plus de 200 personnes venues de tout le territoire de la DIA, à Villahermosa, dans l’état de Tabasco, au Mexique, le 26 juin 2019.

« Nous avons ici des gens ayant des capacités diverses et vous êtes ici pour renforcer ce ministère [des besoins spéciaux], parce que pour nous, vous êtes important, » a déclaré pasteur Henry, alors qu’il s’adressait également aux délégués malentendants, malvoyants et handicapés physiques présents à la réunion.

Pasteur Henry a encouragé tout le monde à considérer la vie de Jésus et à suivre son exemple dans ses relations avec tout le monde. « Si une personne est dans le besoin, nous avons la capacité de répondre à ce besoin, » a dit pasteur Henry, « et rien ne devrait nous empêcher d’aider ceux qui sont dans le besoin. Jésus est venu et s’est impliqué dans nos vies, nos vies brisées, nous devons en faire de même pour ceux qui ont des besoins spéciaux. »

Le président de la Division Inter Américaine, pasteur Elie Henry, a invité les dirigeants à répondre aux besoins des membres et à ceux des habitants de la communauté. Photo de Libna Stevens / DIA

En tant que chrétiens, il y a au cœur du message nous invitant à la bienveillance, le fait que « nous sommes tous parfaits aux yeux de Dieu et que nous faisons tous partie de la famille de Dieu, » a déclaré pasteur Henry en soulignant le thème du congrès : Dans le Royaume Tout Inclusif de Dieu, Tous sont Doués, et Inclus.

Pasteur Henry a invité les présidents d’union, les directeurs des ministères des besoins spéciaux au niveau des unions et des fédérations, ainsi que les membres d’église présents, à proposer de meilleurs aménagements dans les églises et les écoles. Il les a encouragés à inclure les personnes en situation de handicap dans la vie de l’église, à établir des relations plus étroites et à ne pas se contenter simplement de conscientiser davantage dans leurs territoires, mais à répondre aux besoins des membres et à ceux des habitants de la communauté.

« Ma vision est de rendre notre division plus inclusive et plus pertinente pour tous nos membres, » a déclaré pasteur Henry. « Nous devons avoir une meilleure église, un meilleur foyer, une vie meilleure transformée par l’amour de Jésus qui nous invite à accueillir tous ceux qui nous entourent et à faire grandir la famille de Dieu. »

Le pasteur Samuel Telemaque, directeur des ministères des besoins spéciaux pour l’Église adventiste en Inter Amérique, a encouragé les délégués au congrès à rendre chaque territoire de l’église inclusif pour toute personne ayant des besoins spéciaux. Photo de Libna Stevens / DIA

Le congrès de quatre jours a pour objectif d’acquérir de nouvelles connaissances, de nouvelles compétences et de nouvelles attitudes, a déclaré pasteur Samuel Telemaque, directeur des ministères des besoins spéciaux pour l’Église adventiste en Inter Amérique et principal organisateur du programme. « Nous voulons que vous deveniez une union inclusive, une fédération inclusive et une église [locale] inclusive. »

C’est le message qui a résonné depuis la création des Ministères des Besoins Spéciaux dans la DIA en 2014.

« À travers ce congrès, nous voulons évaluer les besoins et les défis des personnes en situation de handicap dans nos églises et nos communautés, » a dit Samuel Telemaque, « donc, chaque délégué doit réfléchir de manière critique aux interventions appropriées destinées à aider les personnes en situation de handicap. »

Un individu interprète en langue des signes pour un groupe de personnes malentendantes. Photo de Libna Stevens / DIA

Le programme d’ouverture a été l’occasion pour plusieurs délégués ayant des besoins spéciaux, de prendre part à des présentations musicales, à la prière et à bien plus encore.

Les dirigeants de l’église ainsi que tous les délégués ont reçu un pin’s des Ministères des Besoins Spéciaux remis par Dr Larry Evans, directeur des ministères des besoins spéciaux pour l’Église adventiste mondiale, comme un défi et un engagement à développer ce ministère dans toute l’Inter-Amérique.

Le reste de la semaine, il y aura des intervenants de l’Église adventiste mondiale, des experts, des présentateurs de séminaires, des forums spéciaux et plus encore.

Pour en savoir plus sur le Congrès des Ministères des Besoins Spéciaux en Inter Amérique, rendez-vous sur
interamerica.org

Hans Ponte, secrétaire exécutif de l’Église adventiste dans l’Union Caribéenne Néerlandaises, donne une accolade à Carlos Mario Perez, de l’état de Tabasco, après lui avoir remis un pin’s lors de la cérémonie d’ouverture. Carlos Perez est l’un des nombreux malentendants qui ont été mis à l’honneur lors du congrès. Photo de Libna Stevens / DIA

Voir la cérémonie d’ouverture en anglais et en espagnol ICI

Pour voir une galerie de photos de la soirée d’ouverture, cliquez ICI

Traduction: Patrick Luciathe

Top news

Les dirigeants de l’Église adventiste approuvent un plan de parité entre les divisions pour leur contribution en dîmes
Un appel de l’Église adventiste et d’ADRA pour les élèves du monde entier
En dépit des incertitudes, les finances de l’Église adventiste sont sur la bonne voie, dit le trésorier