Mots-clés les plus recherchés

Le président de la Division Inter Américaine, pasteur Elie Henry (à droite), salue le travail du pasteur Antulio Espinoza (deuxième à partir de la gauche), créateur de l’initiative « Je Veux Vivre en Bonne Santé, » qui a été mise en place dans les églises et les communautés du territoire depuis plus de dix ans. L’épouse d’Antulio Espinoza, Marilu, (à gauche), debout à côté de son mari le 30 avril 2019, avec le pasteur Arturo King, président de l’Église adventiste dans le Nord du Mexique (au centre) et le Dr Ismael Castillo, président de l’Université de Montemorelos (quatrième à partir de la gauche), qui ont joué un rôle déterminant dans la promotion et la formation pour le programme de santé. Photo de Keila Trejo / DIA

14 Mai 2019 | Miami, Floride, États-Unis | Libna Stevens / DIA

Les administrateurs adventistes du septième jour et les membres du comité exécutif de l’Inter-Amérique ont récemment remercié le pasteur Antulio Espinoza d’avoir élaboré l’initiative « Je Veux Vivre en Bonne Santé, » qui a été mise en place avec succès sur le territoire depuis plus de 10 ans. Le programme est basé sur le message de santé de l’Église adventiste qui met l’accent sur la tempérance physique, mentale et spirituelle et sur le bien-être de la personne.

L’initiative « Je Veux Vivre en Bonne Santé » comprend huit étapes pour mener un style de vie sain : boire de l’eau, garder une attitude positive, manger de la salade, faire de l’exercice physique, se reposer, éviter une mauvaise alimentation, prendre un meilleur petit déjeuner, prendre un souper plus léger et promouvoir le bonheur.

« Vous avez laissé un héritage très important à l’église, non seulement en Inter Amérique, mais également sur tous les continents, pour montrer que nous devons donner de l’importance à l’art de bien vivre, » a dit pasteur Elie Henry, président de l’Église adventiste en Inter Amérique. « Je sais que nous verrons un jour les fruits de votre précieux travail qui a poussé des milliers de personnes à promouvoir cette initiative dans leurs communautés. »

Pasteur Espinoza et son épouse Marilu ont été honorés au siège de l’Inter-Amérique à Miami, en Floride, le 30 avril.

Pasteur Antulio Espinoza du Nord du Mexique avec son prix en mains, aux côtés de son épouse Marilu, après que les administrateurs de l’église et les membres du comité exécutif aient salué son engagement envers la mission avec l’initiative « Je Veux Vivre en Bonne Santé, » lors d’une session spéciale au siège de la Division Inter Américaine. Photo de Keila Trejo / DIA

C’est une petite école primaire de Tecate, dans le Nord du Mexique, qui a commencé en 2009 à utiliser le programme pilote qui a appris aux jeunes élèves à faire des choix plus sains chaque jour.

« A partir de ce moment, pasteur Antulio Espinoza et toutes ses idées ont touché toute la région du Nord du Mexique ; le Monterrey Arena a été rempli à l’occasion du lancement du programme dans toute la ville, pasteur Espinoza s’est retrouvé engagé dans le record mondial Guinness de la plus grande salade exposée au Monterrey Plaza ; l’initiative a traversé les mers et est parvenu dans de nombreux endroits reculés de la Division Inter Américaine, » a dit Belkis Archbold, directrice des ministères de la santé pour l’Église adventiste en Inter Amérique.

« Nous voulons vous remercier, pasteur Espinoza, parce que vous avez permis à Dieu de vous éclairer en concevant ce programme, » a déclaré Belkis Archbold.

Les dirigeants de l’église dans l’Union du Nord du Mexique ont également été félicités pour la mise en œuvre exemplaire de cette initiative, de même que les dirigeants de l’Université de Montemorelos pour leur rôle important dans la formation offerte aux promoteurs de la santé sur la méthodologie du programme, ainsi que pour l’élaboration de projets et d’activités supplémentaires ainsi que pour la poursuite des recherches sur le programme.

Belkis Archbold, directrice des ministères de la santé pour l’Église adventiste en Inter Amérique, fait une présentation sur le succès du programme de santé dans toute l’Inter Amérique et ailleurs dans le monde. Photo de Keila Trejo / DIA

L’initiative a été saluée par Dr Armando Barriguete, président d’Epode International Network, une organisation à but non lucratif qui soutient des programmes communautaires de sensibilisation aux problèmes de l’obésité et des maladies non transmissibles dans toute l’Amérique Latine, a dit Belkis Archbold, qui a rencontré à plusieurs reprises Dr Barriguete et des responsables gouvernementaux dans plusieurs pays de la DIA. « Dr. Barriguete dit toujours que ‘le seul modèle que vous avez est essentiel à un mode de vie sain et vous devez continuer à le partager pour que les autres puissent voir ce que vous proposez,’ » a dit Belkis Archbold.

Grâce au programme de la DIA : « Je Veux Vivre en Bonne Santé, » l’Inter-Amérique a connu une explosion dans la prise de conscience sur les questions relatives à la santé. L’initiative continuera de faire partie intégrante de l’action missionnaire sanitaire menée dans le territoire, a dit Belkis Archbold.

« Nous pouvions voir que les membres d’église attendaient quelque chose de simple et de facile à suivre et à comprendre, et un programme en harmonie avec les huit remèdes naturels dont Ellen G. White parle dans son livre : Ministère de la Guérison, » a expliqué Belkis Archbold.

Un formateur entraine la foule à la Plaza Explanada de los Heroes à Monterrey, dans l’état du Nuevo Leon au Mexique, le 13 avril 2014, après que l’Église adventiste ait distribué quelque 20000 salades lors d’une initiative sanitaire d’impact visant à promouvoir un mode de vie sain face à l’épidémie croissante d’obésité dans le pays. Le programme faisait partie d’une série d’activités qui se sont tenues pendant les huit semaines de l’initiative de l’église : « Je Veux Vivre en Bonne Santé. » Image de Aljafet Chable / DIA.

Le programme a été mis en place dans des églises et des écoles publiques dans le Nord du Mexique, ainsi que dans l’état du Chiapas, au Costa Rica, en Colombie, en République Dominicaine, au Salvador, dans les Antilles et Guyane Françaises, au Guatemala, aux Bahamas, dans les Iles Caïman et dans les Îles Turk et Caïcos. Il sera bientôt mis en place dans plusieurs îles de la Caraïbe telles que la Barbade, la Dominique, Saint-Vincent-et-les Grenadines, a précisé Belkis Archbold. De plus, de nombreuses églises hispaniques de la Division Nord-Américaine, des régions de l’Afrique de l’Ouest, d’Asie Centrale, du Kirghizistan, et du Kazajstan, mettent en œuvre cette initiative.

Belkis Archbold a déclaré que l’initiative avait permis de former des milliers de personnes pour le programme et s’était développée pour devenir un programme spécialisé appelé « Je Veux Grandir en Meilleure Santé, » destiné aux jeunes. Le nouveau programme est conçu pour être enseigné dans les écoles et les églises.

Le plan est que l’initiative soit mise en œuvre dans les 24 unions de l’Inter-Amérique, a dit Belkis Archbold. « Nous voulons atteindre toutes les écoles et églises de la DIA, par le biais de centres d’influence, de petits groupes, d’expos santé et d’autres programmes, afin d’atteindre tous les coins du territoire de la Division Inter Américaine. »

Pour en savoir plus sur l’initiative « Je Veux Vivre en Bonne Santé » de l’Inter-Amérique, cliquez ICI

Traduction: Patrick Luciathe

Top news

Les expériences négatives vécues pendant l’enfance peuvent être mortelles, mais il y a de l’espoir, dit une experte
En Amérique du Nord, un sommet met l’accent sur la façon d’identifier et de mettre fin à la maltraitance
Le site internet du sabbat de la Création mis à jour à temps pour l’événement d’octobre