Le président de l’Église adventiste du septième jour, Ted N.C. Wilson, a encouragé 52000 personnes rassemblées dans un stade, à toujours avoir de « beaux pieds » après que plusieurs d’entre elles aient passé un après-midi à distribuer 2 millions de copies du livre missionnaire de 2019, « Espoir pour les Familles d’Aujourd’hui, » à Lima, au Pérou.

Des milliers d’adventistes ont distribué des exemplaires du livre écrit par Willie et Elaine Oliver, directeurs du département des ministères de la famille de l’Église adventiste mondiale, dans la capitale du Pérou après le service du culte du samedi (sabbat) 4 mai. L’initiative, baptisée Impact Espérance, faisait partie des célébrations du week-end marquant le 100ème anniversaire de l’Université de l’Union Péruvienne, une institution adventiste comptant environ 12000 étudiants et située à l’extérieur de Lima.

Ted Wilson, qui achevait un voyage pastoral de deux semaines en Amérique du Sud, a également pris la parole lors de la cérémonie de dédicace de la première église de l’université et a assisté à un défilé anniversaire avec 20000 personnes au cours du week-end.

S’adressant à la foule rassemblée au stade, un groupe représentant la moitié des membres de l’Église adventiste à Lima, Ted Wilson a déclaré que les membres d’église n’ont pas besoin d’être des prédicateurs juste pour prêcher.

Une vue aérienne des 52000 adventistes du septième jour – environ la moitié de l’effectif de membres adventistes à Lima, au Pérou – qui ont rempli le Stade Monumental pour adorer Dieu le 4 mai 2019. Une flotte de 3000 autobus a amené les gens au stade. Photo : compte Facebook de « Pasteur Ted Wilson »

« Oui, Dieu utilise des prédicateurs et des évangélistes, mais il nous faut tous travailler ensemble, » a-t-il déclaré. « Dieu vous appelle aujourd’hui à prêcher le message au Pérou. »

Ouvrant sa Bible à Romains 10:13-15, il a lu : « Car quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé. Comment donc invoqueront-ils celui en qui ils n’ont pas cru ? Et comment croiront-ils en celui dont ils n’ont pas entendu parler ? Et comment en entendront-ils parler, s’il n’y a personne qui prêche ? Et comment y aura-t-il des prédicateurs, s’ils ne sont pas envoyés ? selon qu’il est écrit : Qu’ils sont beaux les pieds de ceux qui annoncent la paix, de ceux qui annoncent de bonnes nouvelles ! » (LSG)
Ted Wilson a demandé aux personnes rassemblées d’imaginer qu’elles étaient au ciel et qu’un inconnu les arrête alors qu’elles se dépêchent pour arriver au pieds de Jésus où elles ont rendez-vous.
« Vos pieds sont beaux, » dit l’inconnu en les pointant du doigt.
Surpris, vous vous exclamez : « Quoi ? Dites-moi pourquoi mes pieds sont beaux. »

Les membres d’église se réunissent à la nouvelle église de 5000 places de l’Université de l’Union Péruvienne à Ñaña, au Pérou, lors de son inauguration le 4 mai 2019. Photo : compte Facebook de « Pastor Ted Wilson »

« Vous vous rappelez du 4 mai 2019, vous êtes venu dans mon magasin et vous m’avez remis un livre ? » répond l’inconnu. « Vos pieds sont beaux. »
Ted Wilson a encouragé les membres d’église à parler de Jésus aux autres, à être des exemples de sa justice et à être au service des autres comme lui il l’était, alors qu’ils vaquent à leurs activités quotidiennes.

« Alors vos pieds sont beaux, » a-t-il dit.

3000 bus ont été loués pour amener la foule au stade ; l’assistance s’est mise debout et a levé les mains pour indiquer son engagement à avoir de beaux pieds en parlant de Jésus aux autres.

Beaucoup de personnes présentes avaient proclamé Jésus quelques heures plus tôt en distribuant des livres dans les foyers et dans la rue. Ted Wilson et son épouse, Nancy, ont pris part à la distribution de livres avec Erton Köhler, président de la Division Sud-Américaine; Bill Quispe, président de l’Union Mission du Nord du Pérou, dont le territoire comprend Lima; Enzo Chávez, président de l’Union Mission du Sud du Pérou; et d’autres dirigeants d’église.

« J’espère que tous ceux qui recevront un exemplaire du livre « Espoir Pour les Familles d’Aujourd’hui » le liront et y trouveront des informations importantes pour leur famille et pour se rapprocher de Dieu, » a dit Ted Wilson dans une interview accordée à la filiale de Hope Channel au Pérou alors qu’il allait de maison en maison dans un quartier résidentiel fermé.

Un peu plus tôt ce jour-là, les dirigeants de l’église ont inauguré une nouvelle église de 5000 places à l’Université de l’Union Péruvienne à Miraflores, une banlieue de Lima ; le lieu de culte remplace un grand chapiteau où des étudiants et d’autres se sont réunis au cours des six dernières années. Le président de l’Union, Bill Quispe, a souligné que la nouvelle structure de verre et d’acier aux lignes élégantes, était le plus bel édifice du campus, comme l’avait recommandé le président de la division, Erton Köhler.

L’université a été fondée en 1919 par le missionnaire Harry B. Lindquist en tant qu’École de Formation de Lima, 21 ans après les débuts de l’adventisme au Pérou avec l’arrivée de membres d’église en provenance du Chili.

« Nous avons commencé avec un peu plus de 1000 dollars et de nombreuses promesses, » aurait déclaré Harry Lindquist, selon ce qu’indique une brochure promotionnelle distribuée par l’université à l’occasion de cet anniversaire.

Pour célébrer ce jalon, l’université a décidé d’envoyer 100 étudiants missionnaires dans le monde entier, a déclaré Bill Quispe durant le service de culte du samedi (sabbat). Cependant, 102 étudiants ont répondu à l’appel, dépassant les attentes, a-t-il indiqué. Des étudiants portant des drapeaux colorés représentant des pays du monde entier sont montés sur scène pour une prière spéciale de dédicace du projet missionnaire.

Ted Wilson s’est émerveillé de l’esprit de mission dont fait preuve l’université.

« Quelle merveilleuse façon de transformer le 100ème anniversaire en mission ! » s’est-il exclamé lors d’une conversation en soirée avec les dirigeants d’église locaux.

Il a déclaré à la congrégation présente à l’église de l’université, que l’initiative représente le cœur du mouvement adventiste : sa mission consistant à proclamer les messages des trois anges d’Apocalypse 14 annonçant que Jésus revient bientôt.

« Chers jeunes, je suis vraiment fier de vous, votre église est fière de vous et tout le ciel se réjouit du service que vous avez offert, » a-t-il déclaré. « Nous sommes vraiment le peuple de Dieu en marche vers le ciel. Soyons tous impliqués en parlant à quelqu’un de Jésus. »

La version originale de ce récit a été publiée parAdventist Mission.

Traduction: Patrick Luciathe

Top news

Des bénévoles soutiennent des familles vénézuéliennes à Maranhão
Les dirigeants Inter Américains constatent de leurs yeux la destruction causée par l’Ouragan Dorian
Un nouveau centre de santé aux empreintes adventistes en Biélorussie