Mots-clés les plus recherchés

Le 6 mai 2019 | Bangladesh | Communications de la Division d’Asie-Pacifique Sud et ADRA Bangladesh

Après avoir atteint l’état d’Odisha, dans l’est de l’Inde, le cyclone Fani a poursuivi sa trajectoire, le samedi 4 mai dernier, vers le nord-est du Bangladesh, détruisant des milliers de maisons et submergeant des villages entiers dans ces deux pays sud-asiatiques.

On a dit que le cyclone Fani était le typhon le plus puissant à avoir frappé ces deux pays depuis cinq ans. Après son arrivée en terre vendredi, le service indien de météorologie a dit que Fani avait perdu de sa puissance et qu’il était rétrogradé au stade de dépression.

Cependant, on recommande toujours aux résidents du Bangladesh d’être très prudents alors que les marées causées par la tempête sont encore problématiques dans les basses régions du pays. La tempête a submergé des villes et des villages au nord-est, particulièrement dans les districts de Noakhali et de Bhola, où de nombreuses blessures ont été signalées.

Au Bangladesh, on a rapporté que plus d’une douzaine de personnes sont mortes, que 63 personnes ont été blessées et que plus d’un million ont été évacuées en sureté. De plus, les entités gouvernementales bangladaises ont souligné qu’environ 1,2 million de personnes ont été déplacées dans des emplacements d’évacuation pour éviter de faire encore plus de victimes.

D’après les comptes rendus, les victimes auraient été encore plus nombreuses si personne n’avait été évacué, surtout parmi les familles vivant en basse terre dans le district de Noakhali, où les dommages sont les plus sévères.

Des adventistes du Bangladesh collaborent avec l’Agence de développement et de secours adventiste (ADRA). Plusieurs jours avant l’arrivée du cyclone, l’organisme humanitaire a commencé à surveiller la situation et à intensifier sa préparation pour une évaluation rapide afin de réagir immédiatement à la furie de Fani.

D’après le Centre national de coordination de l’intervention en cas de catastrophe du ministère de la Gestion des catastrophes et du Secours du Bangladesh, Fani a détruit les récoltes de 1 830 acres de terre et endommagé partiellement les récoltes sur 119 832 acres de terre dans 26 districts. Quelque 13 000 maisons ont été totalement ou partiellement endommagées par la tempête cyclonique Fani, surtout dans les districts côtiers de Bhola, Chandpur, Bagerhat, Khulna, Satkhira, Patuakhali et Barguna.

D’après d’autres comptes rendus, 36 villages de Patuakhali, Bagerhat, Bhola et Satkhira ont été inondés alors que les marées de la tempête ont continué de monter et d’inonder les maisons. Un total de 32,82 km de barrage en terre ont aussi été endommagés.

Les bénévoles d’ADRA Bangladesh ont mis la main à la pâte dimanche pour évaluer la situation et voir quels étaient les besoins les plus urgents des familles affectées par la tempête. ADRA envisage de commencer sa distribution dans les districts de Bhola et de Patuakhali.

L’Agence adventiste travaille également étroitement avec les entités gouvernementales locales, les organismes sans but lucratif, les groupes qui s’occupent de la sécurité alimentaire et ceux qui s’occupent des refuges ainsi qu’avec les églises pour identifier les besoins les plus criants et pressants des sinistrés. On a particulièrement besoin d’articles de base comme des denrées alimentaires prêtes à être consommées, des refuges d’urgence, de la literie, de l’eau, des médicaments et des vêtements.

« Vous êtes un membre précieux de notre équipe de secours, a dit Syed Abu Saleh, des communications et des relations publiques d’ADRA Bangladesh. Lors d’urgences comme celle-là, vos dons essentiels nous permettent d’aider les gens gravement affectés en leur offrant de l’équipement de survie comme des trousses d’hygiène, des refuges temporaires et d’autres ressources urgentes. »

ADRA distribue des articles de secours immédiatement après avoir évalué les régions affectées. Pour en apprendre davantage sur les actions posées par ADRA Bangladesh après le cyclone Fani et sur ce que vous pouvez faire pour nous aider, veuillez visiter le site internet d’ADRA Bangladesh.

Top news

Des bénévoles soutiennent des familles vénézuéliennes à Maranhão
Les dirigeants Inter Américains constatent de leurs yeux la destruction causée par l’Ouragan Dorian
Un nouveau centre de santé aux empreintes adventistes en Biélorussie