Mots-clés les plus recherchés

J’ invite instamment les membres de l’Église adventiste du septième jour, et d’autres personnes dans le monde entier, à commencer une initiative mondiale, forte, de prière en faveur de nos membres et de notre organisation au Burundi, un pays d’Afrique centrale, car ils sont confrontés à des abus systématiques de la part du gouvernement dans le cadre de la liberté religieuse. Depuis plus de six mois, le gouvernement du Burundi ne cesse de harceler et de maltraiter l’Église adventiste du septième jour en emprisonnant, frappant et intimidant les dirigeants et les membres de l’Église adventiste du septième jour.

Le gouvernement a empêché la direction dûment élue de l’Union Mission du Burundi de faire fonctionner l’Église adventiste ; cette direction à été nommée de manière appropriée et légale par la Division de l’Afrique du Centre-Est de la Conférence Générale des adventistes du septième jour. Il est évident que le gouvernement du Burundi n’apprécie pas les merveilleuses activités menées par le peuple de Dieu à travers l’initiative Implication Totale du Membre dont l’objectif est d’aider les autres selon la méthode du Christ, en répondant à leurs besoins physiques, mentaux, sociaux et spirituels.

Au cours de cette période, j’ai personnellement fait appel au président du Burundi sans recevoir de réponse de son bureau. Nous lui demandons maintenant, ainsi qu’aux ministères de son gouvernement de respecter le droit international, les protocoles des Nations Unies et les préceptes de l’Organisation de l’Unité Africaine, d’honorer la liberté religieuse et la liberté de conscience de tous les citoyens du Burundi ainsi que l’équipe administrative légitime de l’Église adventiste du septième jour dans le pays.

Le vendredi 10 mai, pasteur Lamec Barishinga, président dûment désigné de l’Union Mission des adventistes du septième jour au Burundi, a été arrêté ainsi que pasteur Lambert, le président d’un champ local. Ceci est complètement illégal, contraire à l’éthique et va à l’encontre de toutes les protections logiques et internationales de la liberté religieuse et de la liberté de conscience.

J’appelle tous les adventistes du septième jour à prier pour nos membres d’église au Burundi, pour la liberté religieuse dans ce pays et pour la libération de tous les adventistes du septième jour emprisonnés. Merci de prier jusqu’à ce que nous voyions la main puissante de Dieu changer cette terrible situation au Burundi. Je lance un appel aux gouvernements de toutes les nations du monde, et en particulier de l’Afrique, pour qu’ils intercèdent auprès du gouvernement burundais au nom de la liberté religieuse pour la population du Burundi et plus particulièrement pour les adventistes du septième jour qui sont maltraités par le gouvernement de ce pays.

C’est le « quatrième jour » de cette ingérence extrêmement injuste et illégale du gouvernement du Burundi dans les activités ecclésiales de l’Église adventiste du septième jour avec l’arrestation de notre président dûment nommé de l’Union du Burundi. Priez intensément et sans cesse dans le monde entier pour la liberté religieuse des membres d’église qui craignent Dieu au Burundi.

Nous donnerons périodiquement des informations mises à jour sur cette situation de non-respect de la liberté religieuse au Burundi et noterons le nombre de jours d’injustice religieuse jusqu’à ce que la situation soit corrigée. Priez et défendez les membres d’église maltraités au Burundi, alors que le Dieu de tout l’univers intervient selon sa toute-puissance.

A NOS FIDELES MEMBRES ADVENTISTES DU SEPTIEME JOUR AU BURUNDI : Vous n’êtes pas oubliés. Votre famille de l’église mondiale, avec des millions de membres à travers le monde, prie pour vous. Restez fidèles aux vérités bibliques de Dieu et à la structure légitime de l’Église adventiste du septième jour, nommée par la Division de l’Afrique du Centre-Est, alors que vous réclamez les promesses bibliques suivantes :

« Fortifie-toi et prends courage. Ne t’effraie point et ne t’épouvante point, car l’Éternel, ton Dieu, est avec toi dans tout ce que tu entreprendras. »  Josué 1:9.
« Ne les craignez point; car l’Éternel, votre Dieu, combattra lui-même pour vous. » Deutéronome 3:22.
« L’Éternel marchera lui-même devant toi, il sera lui-même avec toi, il ne te délaissera point, il ne t’abandonnera point; ne crains point, et ne t’effraie point. » Deutéronome 31:8. « Ne les crains point, car je suis avec toi pour te délivrer, dit l’Éternel. » Jérémie 1:8.

Puisez du courage dans Apocalypse 2:10, « … Sois fidèle jusqu’à la mort, et je te donnerai la couronne de vie. »

Sachez que j’ai personnellement prié pour vous tous, membres d’église, et pour le pasteur Lamec Barishinga, notre président légitime de l’Union Mission du Burundi, le pasteur Lambert et les 21 autres personnes emprisonnées. Soyez de bon courage. Dieu interviendra en votre faveur. J’ai également prié pour le gouvernement du Burundi, afin qu’il accorde la liberté religieuse à ses citoyens et à l’Église adventiste du septième jour au Burundi.

Ted N. C. Wilson, président
Église adventiste du septième jour
Silver Spring, Maryland
États-Unis d’Amérique

Traduction: Patrick Luciathe

Top news

Les expériences négatives vécues pendant l’enfance peuvent être mortelles, mais il y a de l’espoir, dit une experte
En Amérique du Nord, un sommet met l’accent sur la façon d’identifier et de mettre fin à la maltraitance
Le site internet du sabbat de la Création mis à jour à temps pour l’événement d’octobre