U n professeur de l’Université de Loma Linda (LLU) a été nommé au Comité Consultatif 2020 sur les Directives Alimentaires mis en place par le gouvernement des États-Unis.

Joan Sabaté, professeur aux écoles de Santé Publique et de Médecine de LLU à Loma Linda, en Californie aux États-Unis, a été nommé membre du comité au cours de la dernière semaine de février 2019. L’annonce a été faite au moment où le secrétaire américain à l’agriculture, Sonny Perdue, et le secrétaire américain à la Santé et aux Services Sociaux, Alex Azar, ont publié les noms de 20 scientifiques de renommée nationale qui composeront le comité.

Le travail du comité contribuera à l’élaboration des recommandations alimentaires pour les Américains pour la période 2020-2025. En annonçant le nom des membres du comité, Sonny Perdue et Alex Azar ont déclaré que les directives, qui sont mises à jour tous les cinq ans, servent de fondations aux programmes et aux politiques de nutrition au niveau fédéral, fournissant des recommandations dans le domaine de l’alimentation afin d’aider à prévenir les maladies chroniques liées à l’alimentation et de promouvoir la santé en général.

La secrétaire Sonny Perdue a déclaré que le comité est chargé de veiller à ce que les directives soient basées sur des données et reposent sur des faits scientifiques. « Le comité évaluera les recherches existantes et élaborera un rapport de manière objective et avec un esprit ouvert, » a dit Sonny Perdue.

Le secrétaire Alex Azar a déclaré que le comité « procédera à un examen rigoureux des preuves scientifiques concernant plusieurs situations sanitaires liées à l’alimentation, notamment la prévention du cancer, le diabète de type 2 et les maladies cardiovasculaires. »

Joan Sabaté, l’un des trois seuls scientifiques californiens nommés membres du comité 2020, accorde une grande importance aux conclusions du comité.

« Nous avons l’opportunité de concevoir des améliorations à porter dans l’alimentation et la santé des Américains, et vu que de nombreux autres pays se tournent vers l’Amérique pour des directives, nous avons également la possibilité d’influencer les habitudes alimentaires des populations du monde entier, » a déclaré Joan Sabaté.

Autorité de Longue Date en Santé publique

Né à Barcelone, en Espagne, Joan Sabaté a déménagé aux États-Unis au début des années 1980 pour étudier la nutrition en santé publique. Il est actuellement directeur du Centre pour la Nutrition, le Style de Vie et la Prévention des Maladies à l’École de Santé Publique de l’Université de Loma Linda. Il est l’auteur de plus de 150 articles de recherche publiés dans des revues scientifiques et est largement reconnu comme une autorité en matière de régimes alimentaires méditerranéens, durables et végétariens.

« Je suis très heureux d’avoir été appelé à cette tâche, mais cela me pousse également à l’humilité parce qu’il y aura des milliers de pages à lire, de nombreux déplacements à effectuer à Washington et beaucoup de discussions avec mes pairs, » a-t-il dit.

Helen Hopp Marshak, doyenne de l’École de Santé Publique, a déclaré que Joan Sabaté était le premier membre du corps enseignant de l’Université de Loma Linda à être nommé au comité.

« Nous sommes ravis de voir que Joan Sabaté soit reconnu pour son expertise dans le domaine de la nutrition. La sélection pour faire partie de ce comité représente le point culminant de décennies d’études menées par Joan Sabaté et son équipe. Ses recherches sur la nutrition végétarienne et la nutrition à base de végétaux au fil des années font de lui l’une des principales autorités du pays en matière d’épidémiologie nutritionnelle. Nous considérons cela aussi comme une reconnaissance de l’excellence dans les plus de 50 ans de recherche en prévention à l’École de Santé Publique, » a déclaré Hopp Marshak.

La version originale de ce récit a été publiée sur le site d’informationsdu pôle santé de l’Université de Loma Linda.

Traduction: Patrick Luciathe

Top news

La Journée Mondiale de la Jeunesse 2019 invite les participants à adopter des personnes, des causes à servir
Le bilan des morts s’alourdit alors que des crues subites et des glissements de terrain dévastent l’est de l’Indonésie
Les jeunes en Inter-Amérique touchent la vie de milliers de personnes lors de la Journée Mondiale de la Jeunesse