Photo de Ralfie Maringka, ADRA Indonésie

8 octobre 2018 | Silver Spring, Maryland, États-Unis | ADRA International

Alors que les interventions se poursuivent auprès des milliers de personnes le plus durement touchées par un séisme de magnitude 7,5 qui a été suivi d’un tsunami de plus de 5 mètres, et qui a frappé la ville de Palu et les régions voisines du centre de l’Ile de Célèbes en Indonésie, l’Agence Adventiste de Développement et de Secours (ADRA) a reçu un soutien dans le domaine du transport aérien grâce à Airlink, une organisation d’intervention en cas de catastrophe basée à Washington, pour aider aux opérations de secours en cours.

Airlink a permis de mettre en contact plus de 80 agences humanitaires avec plus de 40 compagnies aériennes afin d’obtenir des vol rapides et économiques dans le cadre d’interventions suite à des catastrophes naturelles partout dans le monde. Airlink a pu obtenir gratuitement des billets d’avion pour une équipe d’intervention d’urgence d’ADRA International pour des vols à destination de Jakarta, en Indonésie. Certains membres de l’équipe resteront à Jakarta pendant quelques jours, tandis que d’autres seront déployés à Palu.

« La possibilité de placer les membres de notre équipe sur des vols alors que d’autres agences humanitaires internationales font face à la même difficulté pour le transport de leurs équipes, constitue pour nous une aide immense, » a dit Mario de Oliveira, directeur de la gestion des urgences pour ADRA International. « Le partenariat fait vraiment une différence dans l’offre d’interventions dans les communautés dévastées. »

« Airlink est fière de soutenir ADRA dans les moments de besoin urgent, » a déclaré Stephanie Steege, manager des programmes humanitaires chez Airlink. « Grâce à la coordination logistique et à nos partenaires aériens dévoués, nous pouvons transporter des organisations telles qu’ADRA qui sont en mesure d’apporter l’aide nécessaire dans des zones touchées par une catastrophe. »

Le Début d’un Partenariat 

En 2017, ADRA a profité de sa relation avec de nombreux groupes humanitaires, notamment Globus Relief, Mercy Corps, ALAN, Airlink, LIFT, Rise Against Hunger et Lutheran World Relief pour organiser un sommet pour lancer Partenariat pour l’Humanité ou P4H.

« La collaboration et la coordination avec les partenaires sont essentielles pour créer une unité d’intervention qui serve au mieux la communauté touchée et les survivants, » a déclaré Kevin Peach, coordinateur de P4H. « P4H établit des partenariats intersectoriels avec des organisations comme ADRA, qui répondent aux besoins en matière de transport aérien et terrestre, en matière de logistique, d’hygiène, de distribution de nourriture à grande échelle, et bien plus encore. Il nous faut non seulement recenser les besoins, mais aussi les satisfaire, et c’est ce que fait P4H. »

Cette action coordonnée a aidé les agences humanitaires à travailler à la conception de systèmes visant à améliorer la logistique, les capacités de transport aérien, l’infrastructure et l’achminement du matériel nécessaire pour rationaliser la livraison du fret aux sites sinistrés partout dans le monde.

« Au cours de notre intervention suite au passage de l’Ouragan Maria, ADRA a pu fournir des secours à St. Martin et transporter par voie aérienne de fret et du personnel humanitaire avec l’aide d’Airlink via P4H, » a indiqué Alex Balint, manager principal des partenariats sociaux chez ADRA International.

ADRA continue de travailler avec Airlink pour déployer d’autres équipes d’intervention d’urgence en Indonésie.

Interventions en Cours en Indonésie 

Quelques jours après le passage dévastateur du tsunami dans le nord de l’Indonésie, cela a été un véritable défi de faire parvenir l’aide aux zones touchées à cause des problèmes de pillage, de raids et de quantité limitée d’eau potable qui font leur apparition. Le dernier bilan des victimes fait état maintenant de plus de 1500 morts, d’après les responsables d’intervention en cas de catastrophe.

« Trouver de l’eau potable a été le principal problème en raison des infrastructures endommagées, » a fait remarquer Mario de Olivera. « Les autorités locales mettent en place une rotation de camions-citernes pour la distribution d’eau, mais il n’y en a pas suffisamment pour se rendre vers les centaines de personnes déplacées, et il y a une énorme pénurie de carburant pour que les transports atteignent toutes les personnes touchées. » Mario de Oliveira ajoute qu’il y a aussi des préoccupations en matière d’hygiène et que les communications sont difficiles vu la possibilité limitée d’utilisation d’électricité.

ADRA est en pourparlers avec des partenaires mondiaux et les autorités locales indonésiennes pour aider à lancer la distribution d’eau potable, de nourriture et d’abris.

Pour aider à soutenir ADRA dans ses interventions en cours en Indonésie,
visitez ADRA.org

Traduction: Patrick Luciathe

Top news

L’Inter Amérique célèbre le succès de l’année de l’enfant et de l’adolescent
Bientôt disponible, l’Encyclopédie des adventistes du septième jour en ligne
En Inter Amérique, l’Église commence ses efforts pour unifier les ministères de la radio et de la télévision