Des milliers de responsables de petits groupes au Centre de Convention des Exhibitions à Puebla, au Mexique, brandissant leurs éventails de papier portant le thème « La Mission d’Abord » lors du Festival des Leaders de Petits Groupes organisé par l’Union Mexicaine Inter Océanique, du 17 au 18 août 2018. Photo de Libna Stevens /DIA

21 août 2018 | Puebla, Mexique | Libna Stevens / DIA

Près de 5000 leaders de petits groupes Adventistes du Septième Jour dans l’Union Mexicaine Inter Océanique ont célébré la croissance dans l’évangélisation, ont consolidé leur ministère et ont renouvelé leur engagement à continuer de proclamer l’évangile dans leurs communautés, lors d’un important rassemblement qui a eu lieu du 17 au 18 août 2018.

Le festival de célébration, baptisé « La Mission d’Abord, » qui a eu lieu au Centro Expositor (Centre de Convention des Expositions) à Puebla, au Mexique, a réuni des dirigeants Adventistes mondiaux qui ont constaté les progrès de l’église et encouragé l’assemblée à continuer de proclamer le message du salut.

La Mission D’Abord
Le président de l’Église Adventiste mondiale, Ted N.C. Wilson, a félicité les leaders de l’église et des petits groupes pour leur énorme travail à travers lequel ils se sont réclamés des promesses de Dieu et ont fait avancer la mission qui consiste à toucher les perdus dans tous les coins de l’Union Mexicaine Inter Océanique.

Le 18 août 2018, le pasteur Ted N.C. Wilson, président de l’Église Adventiste mondiale, encourage les leaders de petits groupes à considérer La Mission d’Abord avant la venue de Jésus. Photo de Gregorio Vásquez / DIA

« Je suis vraiment impressionné par la façon dont Dieu travaille à travers vous, » a déclaré pasteur Wilson. « C’est le mandat spécial de Dieu pour vous ici afin que vous preniez part à cette proclamation de l’évangile en ces derniers jours. »

Pasteur Wilson a motivé la congrégation à continuer à être des ambassadeurs du Christ, comme indiqué dans 2 Corinthiens 5. « Dieu vous appelle à l’action et à la mission d’abord. »

« Dieu désire que vous proclamiez Sa Parole et que vous participiez à l’implication totale du membre en proclamant les Messages des Trois Anges, la justice de Dieu, en prêchant l’évangile de la paix, en étant une bénédiction pour votre communauté et en conduisant les gens au pied de la croix, » a dit pasteur Wilson.

Le dirigeant Adventiste a invité les leaders de petits groupes à humilier leur cœur devant Dieu, à mettre le moi de côté et à laisser Jésus contrôler totalement leur vie.

Les leaders de petits groupes du Nord de Veracruz vêtus de leurs costumes folkloriques pour présenter un rapport au sujet de leur ministère au cours des 12 derniers mois. Photo de Gregorio Vásquez / DIA

Considérant le passage de Jean 9, verset 4, pasteur Wilson a souligné comment Jésus lui-même parlait de son travail et à quel point il était en phase avec le thème « La Mission d’Abord » parce que Jésus reconnaissait l’urgence du besoin.

« Dieu vous appelle à savoir que croire et qui croire, » a dit pasteur Wilson. « Beaucoup d’entre vous feront peut-être face à la persécution et au harcèlement. Les gens refuseront de vous recevoir, mais ne vous découragez pas, sachez simplement que vous êtes au service de la plus haute autorité de l’univers. »

« Que pour vous la mission vienne d’abord jusqu’à ce que Jésus vienne, » a encouragé pasteur Wilson.

Pasteur Elie Henry, président de l’Église Adventiste en Inter Amérique, a rappelé aux leaders des petits groupes de s’appuyer sur le Saint-Esprit.

Le président de la DIA, pasteur Elie Henry, encourage les leaders de petits groupes à continuer de se développer dans leur ministère. Photo de Gregorio Vásquez / DIA

« Le Saint-Esprit est le catalyseur, celui qui conduit à l’engagement dans la mission, » a déclaré pasteur Henry alors qu’il s’adressait à la délégation.

« Vous êtes ici pour montrer ce que Dieu fait à travers vous et les petits groupes que vous dirigez, » a dit pasteur Henry. « Pour continuer à grandir, nous devons être en Christ et nous devons être dans la Parole de Dieu. » Les petits groupes ne sont pas censés rester petits, a-t-il ajouté, « le principal objectif pour ces groupes est de se développer encore davantage. »

Leader de Petit Groupe

Les paroles du pasteur Wilson et du pasteur Henry ainsi que d’autres intervenants au cours de la convention ont fait écho dans l’esprit de Miralda Ortiz Rinza, qui est venue au programme depuis l’État de Veracruz dans la région du sud-est. Elle faisait partie des 4800 leaders de petits groupes envoyés par sa fédération locale pour participer aux présentations spéciales et aux séminaires organisés pendant les deux jours du festival. Miralda Ortiz a été récompensée par un prix pour son leadership qui lui a permis d’amener 46 personnes à accepter Christ et à être baptisées dans l’église.

« Dire aux autres à quel point Dieu est bon et les grandes choses qu’Il a faites pour moi a été ma mission principale au cours des neuf dernières années, » a déclaré Miralda Ortiz, qui a pris très au sérieux le fait d’être une ambassadrice du Christ en tant que leader de petit groupe dans la ville de Coatzacoalcos.

Miralda Ortiz Rinza, du sud-est de Veracruz, a reçu un prix des mains du pasteur Melchor Ferreyra, directeur des ministères personnels de la DIA, pour son leadership à travers lequel elle a amené 46 nouveaux membres dans l’église et en a fait des disciples. Photo de Gregorio Vásquez / DIA

Diriger un petit groupe de 20 personnes chaque mercredi dans sa maison lui apporte joie et bonheur. Elle offre de la nourriture et des boissons aux membres du groupe et aux quatre ou cinq visiteurs avant de plonger dans l’étude de la Bible et de prier ensemble. Le jeudi, elle visite les foyers des nouveaux venus, elle visite encore le vendredi, elle sert en tant qu’ancienne dans son église, elle adore le sabbat à l’église et travaille avec le pasteur à l’élaboration de stratégies pour les activités missionnaires. Elle fait d’autres visites le dimanche, le lundi et le mardi, tout en se connectant avec eux sur son groupe Whatssapp, en envoyant des messages encourageants, des requêtes de prière et en leur rappelant la réunion du mercredi.

Elle est au clair quant à son rôle consistant à exposier les bases bibliques aux nouveaux croyants avant qu’ils ne se joignent à l’église. « Le véritable travail commence après leur baptême, parce qu’ils doivent être forts dans leur foi et nous devons avoir un plan de fidélisation spécifique, » a dit Miralda Ortiz, une tâche qui prend au moins un an, a-t-elle expliqué.

Miralda Ortiz dit qu’elle ne peut pas imaginer ne pas faire partie d’un ministère de petit groupe. « C’est comme si je ne pouvais pas exister. J’aurais l’impression qu’il me manque un bras. » Miralda Ortiz s’occupe tous les jours de son mari malade à la maison, elle le laisse assis chez lui avant de partir pour faire des visites, distribuer de la nourriture dans les quartiers défavorisés, organiser des équipes sanitaires et des campagnes d’évangélisation dans les communautés où il n’y a pas de présence Adventiste avec son petit groupe. « Je n’ai vraiment pas le temps d’être triste, car amener les autres à Christ me permet d’avancer, c’est ma passion et ça le sera jusqu’au jour où le Seigneur viendra. »

Les petits groupes consolident l’église

Miralda Ortiz fait partie des 9800 leaders de petits groupes de l’Union Mexicaine Inter Océanique qui ont contribué à faire en sorte que l’église soit plus forte au cours des dix dernières années, amenant l’union à devenir la principale région ecclésiale en Inter Amérique en termes de ministère des petits groupes, a déclaré pasteur Melchor Ferreyra, directeur des ministères personnels pour l’église en Inter Amérique.

Pasteur Melchor Ferreyra, directeur des ministères personnels de la DIA, explique le rôle des petits groupes le 18 août 2018. Photo de Libna Stevens /DIA

« Les petits groupes ne constituent pas un autre programme de l’église, ils devraient en fait devenir la vie de l’église, » a déclaré pasteur Ferreyra. Il s’agit de revenir à la vie que vivaient les premiers Chrétiens à l’époque du Nouveau Testament, se réunissant en petits groupes avec une méthode de production de disciples efficace incluant la fraternité, l’étude de la Bible, la prière et le témoignage dans leurs communautés, a dit pasteur Ferreyra. « Les petits groupes travaillent ensemble, témoignent ensemble, étudient ensemble. L’église du 21ème siècle n’est pas l’église des multitudes ni l’église de nombreux programmes, c’est l’église où se trouve le besoin. »

Il ne s’agit pas seulement d’amener des gens à l’église, a déclaré pasteur Ferreyra. « Il s’agit d’amener l’église là où se trouvent les gens et c’est ce qu’accomplissent les petits groupes. »

Les petits groupes font partie de l’église qui se développe avec de nouveaux membres qui entrent dans la vie de l’église a expliqué Melchor Ferreyra. « Ils font partie des classes de l’École du Sabbat, deviennent actifs dans l’église, multiplient leurs efforts pour faire grandir l’église encore davantage, ce qui a pour résultat la création de nouvelles congrégations qui deviennent des églises fortes, a déclaré pasteur Ferreyra.

Croissance des petits groupes

C’est précisément ce qui se produit dans l’Union Mexicaine Inter Océanique et dans les unions de la Division Inter Américaine (DIA), a déclaré pasteur Ferreyra. Il y a actuellement 80000 petits groupes actifs dans les 22000 églises et groupes du territoire de la DIA.

Le pasteur Moises Reyna, président de l’Église Adventiste dans l’Union Mexicaine Inter Océanique, a déclaré que les petits groupes ont joué un rôle important dans la fidélisation des membres sur l’ensemble du territoire. Photo de Libna Stevens / DIA

Selon pasteur Ferreyra, l’Union Mexicaine Inter Océanique a le plan le plus complet, un plan qui peut inspirer d’autres unions à soutenir leurs petits groupes. Pendant le festival, une douzaine de leaders venus des 24 unions de la Division Inter Américaine (DIA) ont pu constater le gros travail réalisé par les dirigeants de l’église, les pasteurs et les leaders de petits groupes.

Le festival a été l’occasion pour les 11 fédérations et missions du territoire de présenter des rapports sur leurs progrès, de recevoir une formation des dirigeants de l’Église Adventiste mondiale, de bénéficier d’une inspiration spirituelle et d’une opportunité d’évaluer le ministère des petits groupes en croissance depuis 2008 a indiqué Moises Reyna, président de l’église dans l’Union Mexicaine Inter Océanique.

Passer de 6000 petits groupes formés il y a dix ans à maintenant 9800 groupes en dit long car c’est un ministère qui soutient le travail du pasteur dans la fidélisation des membres et contribue à impliquer les membres dans la mission de l’église, a expliqué pasteur Reyna. « Ce n’est pas que les petits groupes amènent des milliers de baptêmes en plus chaque année, mais les membres restent à l’église et sont plus impliqués, et nous avons moins de personnes qui quittent l’église, » a-t-il déclaré. L’élément clé dans les petits groupes c’est la fidélisation des membres. »

La Fidélisation des Membres

TSelon pasteur Reyna, cette méthode de fidélisation des membres avec les petits groupes soutient le travail des pasteurs de district qui ont parfois 15, 25 ou même 30 églises à superviser. « Nos 240 pasteurs de district ne peuvent tout simplement pas faire tout le travail de fidélisation, alors nous comptons sur les petits groupes comme éléments essentiels de la croissance de l’église parce que si un nouveau membre ne vient pas du ministère des petits groupes, le processus est quelque peu décousu parce qu’il ou elle peut ne pas être assez fort dans la foi pour devenir un membre actif tout de suite, » a ajouté pasteur Reyna.

Pasteur Melchor Ferreyra debout avec les dirigeants d’union de la Division Inter Américaine, déterminés à consolider les petits groupes dans leurs territoires respectifs. Photo de Libna Stevens / DIA

Les petits groupes ont été invités à rechercher au moins deux membres inactifs dans l’église, et à prendre part à une mission de sauvetage pour amener deux Adventistes du Septième Jour qui ont abandonné l’église, a dit pasteur Reyna.

La bénédiction de la croissance amenée par le ministère des petits groupes a créé un grand défi pour les dirigeants de l’église sur place. Il nous faut de nouvelles églises, a déclaré Moises Reyna. « Nous n’avons tout simplement pas les ressources financières pour acheter des propriétés pour construire des églises en ce moment, » a-t-il dit. L’église a un plan pour construire des églises, mais jusqu’à présent, la direction ne peut pas suivre le rythme de la croissance rapide de l’effectif de membres.

« Beaucoup de nos congrégations louent de plus grands sites et des auditoriums pour accueillir les services de culte, » a déclaré pasteur Reyna. L’union emploie en moyenne 12 nouveaux pasteurs pour diriger l’effectif de membres en pleine croissance.

Les délégués ont reçu un manuel avec des présentations sur la fidélisation des membres, des instructions sur la manière d’impliquer plus de membres dans la mission de l’église dans le cadre de l’initiative de l’église mondiale, implication totale du membre, le rôle de l’École du Sabbat, les Messages des Trois Anges, le tabernacle céleste et son rôle, et bien plus encore. De plus, l’union a dévoilé un plan de 12 mois comprenant des initiatives, des activités et des programmes destinés à consolider les leaders de petits groupes dans leur ministère.

Les leaders de petits groupes prient en signe d’engagement à servir Dieu à travers le ministère des petits groupes. Photo de Libna Stevens / DIA

Parmi les intervenants invités lors du Festival des Leaders de Petits Groupes figuraient le pasteur Ramon Canals, directeur des ministères personnels de l’Église Adventiste ; Dr. Alberto Timm, directeur associé du White Estate; Pasteur Leonard Johnson, secrétaire exécutif de la Division Inter Américaine et Filiberto Verduzco, trésorier de la Division Inter Américaine.

L’Union Mexicaine Inter Océanique supervise 11 fédérations et missions dans les États de Guerrero, Hidalgo, Morelos, Oaxaca, Puebla, Tlaxcala, la partie sud-est de Tabasco jusqu’au fleuve de Samaria et Mexcalapa, ainsi que Veracruz. Il y a plus de 206500 Adventistes du Septième Jour qui se réunissent pour adorer dans 3046 églises et groupes dans l’Union Mexicaine Inter Océanique. L’Église Adventiste dans l’Union Mexicaine Inter Océanique gère également 90 écoles primaires et secondaires sur l’ensemble du territoire.

Pour voir une galerie de photos du programme, cliquez
ICI

Des leaders de petits groupes montrent leurs certificats attestant qu’ils ont terminé leur formation lors du festival. Photo de Gregorio Vásquez / DIA

Traduction: Patrick Luciathe

Top news

Les finalistes du concours biblique annuel de l’Inter Amérique s’affronteront au Belize
Le Comité Exécutif de la Division Nord-Américaine vote de discuter de la parité financière avec la Conférence Générale
Des prières faites en faveur des automobilistes et des passants à l’occasion de la campagne de sensibilisation au cancer du sein