L’Equipe Internationale de Traumatologie de la Santé Comportementale de l’Université de Loma Linda (LLU), l’Equipe de Traumatologie de la Santé Comportementale de Trinidad et Tobago ainsi que des dirigeants caribéens d’ADRA et des professionnels de santé mentale à Saint Martin posent pour une photo lors de la formation psychosociale qui s’est tenue à Philipsburg du 8 au 9 mai 2018. Photo de la Fédération du Nord de la Caraïbe (NCC)

12 juin 2018 | St. Croix, Îles Vierges Américaines | NCC/ DIA

L’Agence Adventiste de Développement et de Secours (ADRA) dans les Caraïbes a récemment organisé une formation psychosociale pour les professionnels de santé mentale à Saint Martin afin d’aider à renforcer la résilience communautaire alors que l’île est encore en train de se remettre de trois ouragans qui l’ont frappée l’année dernière. La formation est devenue la troisième intervention majeure d’ADRA sur l’île, ont indiqué les dirigeants d’ADRA.

Plus de 80% des habitations de l’île sont encore endommagées et des bâches sont encore posées sur leurs toits. En outre, la reconstruction a été lente et la vie familiale est toujours perturbée, ADRA a donc été appelée pour aider à la formation, a déclaré Alexander Isaacs, directeur d’ADRA Caraïbe.

« Peu de temps après la dévastation causée par les ouragans, ADRA a répondu aux besoins essentiels avec de la nourriture, de l’eau, des kits d’hygiène, des repas chauds tous les jours pendant des mois, l’acheminement de provisions jusqu’à la fin du mois de décembre, » a dit Alexander Isaacs. ADRA a également coordonné une formation d’une journée avec l’Equipe Internationale de Traumatologie de la Santé Comportementale de l’Université de Loma Linda avec des psychologues et a offert des services dans plusieurs écoles de l’île.

La formation à Saint Martin a rassemblé plus de 35 professionnels de santé et de santé mentale de plusieurs organisations gouvernementales et non gouvernementales. Ils ont été exposés à la neuroscience de la résilience et à l’ensemble des compétences nécessaires pour parvenir à des stratégies positives de gestion de situations.

« Vous voyez à quel point les personnes sont touchées et ont encore besoin de reconstruire leurs vies, » a déclaré Alexander Isaacs. « Beaucoup sont encore sans emploi et leur vie continue d’être perturbée, donc ADRA continue de se rendre disponible pour aider Saint-Martin. »

ADRA Caraïbe a agi en coordination avec le gouvernement de Saint Martin, l’Equipe Internationale de Traumatologie de la Santé Comportementale de LLU, et l’Equipe de Traumatologie de la Santé Comportementale de Trinidad et Tobago- une équipe de traumatologie de la santé formée par LLU.

Le Ministre de la Santé de St. Martin, Emil Lee, a félicité ADRA pour son soutien sur l’île au cours de ces derniers des mois et a remercié l’organisation Adventiste d’avoir présenté le modèle ADRA à la communauté, un modèle que le gouvernement envisage de mettre en œuvre.

« Nous croyons qu’avec ce partenariat, les familles seront consolidées et stabilisées, car beaucoup d’entre elles vivent encore dans le stress, » a déclaré Ruth Douglas, coordinatrice locale d’ADRA à Saint Martin.

La formation impliquait l’utilisation d’un modèle conçu avec la psychologie, le Modèle de Résilience Communautaire (CRM), qui enseigne aux individus à mieux gérer les stress et les événements traumatisants de la vie en utilisant des techniques de préservation de soi-même qui empêchent le traumatisme de « détourner » le système nerveux, ont indiqué les organisateurs.

La formation a également enseigné aux participants que les avantages inévitables obtenus grâce à l’utilisation de techniques de résilience comprennent une foi plus importante et une plus grande motivation à être de bons citoyens.

Vashni Cuvalay, un pasteur adventiste qui a aidé à coordonner l’action avec les membres d’église bénévoles sur les îles après les ouragans, a déclaré que l’aspect pratique de la formation rend plus facile l’aide aux enfants et aux familles qui passent vivent un stress après une catastrophe.

« Cela aidera l’église à mieux apporter de l’aider aux membres et aux familles dans le besoin, » a déclaré Vashni Cuvalay.

Suite à la récente formation, le Ministère de la Santé Publique, du Développement Social et du Travail a demandé à ADRA de programmer une action de développement des capacités plus tard cette année pour les professionnels locaux qui travaillent dans le domaine des soins psychosociaux, a indiqué Alexander Isaacs.

Le ministère identifiera un plus grand vivier de psychologues, de psychiatres, d’assistants sociaux, d’infirmiers et d’autres professionnels de santé afin de développer les bonnes compétences en matière de préservation de soi-même, ce qui leur permettra de mieux répondre aux besoins de la population qu’ils desservent.

Cela a été une période difficile pour de nombreuses îles de la Caraïbe, a déclaré Alexander Isaacs. ADRA continuera d’établir des partenariats et d’aider St. Martin autant que possible à reconstruire la vie des habitants, a déclaré Alexander Isaacs.

Pour en savoir plus sur le travail d’ADRA à Saint Martin et dans le reste des îles de la Fédération du Nord de la Caraïbe, visitez le site northcaribbeanconference.org

 

Traduction: Patrick Luciathe

Top news

En République Tchèque, une application ludique aide les réfugiés syriens
L’École d’Infirmerie célèbre après avoir atteint la barre des 10000 diplômés
L’Inter Amérique s’apprête à tenir sa deuxième conférence annuelle SeLD