11 avril 2018 | Silver Spring, Maryland, États-Unis | Leadership exécutif de la Conférence Générale et présidents de division

La déclaration suivante a été publiée aujourd’hui par les dirigeants exécutifs de la Conférence Générale et les présidents de division Adventistes. ~ Les rédacteurs.

Honorer et exalter Jésus est l’engagement fondamental de l’Église Adventiste du Septième Jour et cela sous-tend son message prophétique exprimé dans les 28 Croyances Fondamentales. Le salut par la foi seule qui conduit à une vie de disciple avec Jésus est le but de notre mission. Alors que nous proclamons les messages des trois anges, Assurons-nous que le Christ soit au centre de toutes nos activités et initiatives.

Un certain nombre d’entités à l’intérieur et à l’extérieur de l’organisation de l’église ont été fondées dans le but d’exalter le nom de Jésus. Avec une tâche aussi honorable vient aussi le défi de proclamer un Christ en harmonie avec Sa Parole. Nous sommes convaincus que le Jésus que les Adventistes du Septième Jour doivent suivre et imiter est Celui qui est révélé dans la Bible – Celui qui s’est présenté comme étant la Vérité et a confirmé l’autorité des Ecritures. Il est de la plus haute importance que nous n’oublions jamais que Jésus s’est identifié avec « le chemin, la vérité et la vie »(Jean 14: 6). Il est en fait la Parole (Jean 1: 1).

Les dirigeants de l’Église sont souvent invités à donner des conseils sur le type de relation à entretenir avec certaines initiatives et organisations, dont certaines sont bien établies et largement acceptées, comme les entités reconnues par ASI, qui coopèrent depuis longtemps avec l’Eglise et sa direction. Il y a une initiative plus récente, le Project One (qui apparemment s’est transformé pour devenir le Global Resource Collective), à propos de laquelle certaines questions ont été soulevées. Par conséquent, la direction exécutive de la Conférence Générale, y compris les présidents de division, a décidé de partager quelques directives au sujet de l’évaluation de toute initiative cherchant à obtenir l’approbation de l’église.

Nous félicitons ceux qui, avant de se joindre à une initiative ou à un mouvement, étudient pour eux-mêmes afin d’évaluer si de tels mouvements sont en accord avec la volonté révélée de Dieu (Actes 17:11). Comme Jésus lui-même nous a conseillé: « Vous les reconnaîtrez à leurs fruits » (Mt 7, 16). Il a également donné cet avertissement: « Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur! N’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux » (Matt 7:21).

En harmonie avec la conviction exprimée ci-dessus selon laquelle le nom de Jésus doit être élevé en accord avec sa révélation dans les Écritures, nous invitons nos dirigeants d’église et toute personne qui s’interroge à évaluer les fondements bibliques de tout ministère ou de toute initiative évangélique à la lumière d’Ésaïe 8 : 20 : « A la loi et au témoignage! Si l’on ne parle pas ainsi, Il n’y aura point d’aurore pour le peuple. »

L’Église travaillera volontiers avec tous ceux qui partagent son message prophétique exprimé dans les 28 Croyances Fondamentales. A la lumière des questions qui ont été soulevées au sujet de certaines initiatives récentes, les questions suivantes, bien que non exhaustives, permettent d’avoir quelques orientations pour l’évaluation de ces groupes. Nous appelons toutes les organisations et initiatives qui sont unies avec nous dans la mission à réaffirmer ou à répondre positivement dans leurs canaux de communication officiels aux questions cruciales suivantes:

  1. Que signifie accepter Jésus-Christ? Lorsque nous disons que nous acceptons le Christ, est-ce seulement un Christ mystique que l’on connaît à travers l’expérience, ou est-ce que cela signifie une acceptation des vérités doctrinales qu’Il a enseignées, ou les deux? Un tel ministère, ou initiative, soutient-il l’expiation substitutive de Jésus?
  2. Comment comprennent-ils le rôle de la doctrine dans la foi chrétienne? Existe-t-il un lien organique entre la personne de Christ et les enseignements ou doctrines du Christ? La compréhension est-elle que la connaissance du Christ implique nécessairement de connaître et de vivre Ses enseignements et les vérités bibliques qu’Il a enseignées?
  3. Quelle est leur compréhension et le soutien qu’ils accordent au message et à la mission de l’Eglise Adventiste à la lumière de sa mission prophétique? Comment expriment-ils leur compréhension de 1844 et du ministère de Christ dans le sanctuaire céleste?
  4. Ont-ils une compréhension claire du caractère unique du mouvement Adventiste du Septième Jour? Sont-ils au clair sur la façon dont la religion Adventiste diffère des autres dénominations évangéliques qui exaltent Jésus?
  5. Quelle est leur compréhension de la création? Ceux qui sont impliqués dans de nouveaux ministères et de nouvelles initiatives croient-ils que Dieu a créé ce monde en six jours littéraux et s’est reposé le septième jour dans un passé récent tel que compris et voté dans nos 28 Croyances Fondamentales?
  6. Quelle est leur compréhension de l’autorité biblique et de l’interprétation prophétique? Acceptent-ils l’explication historiciste de la prophétie biblique et partagent-ils la compréhension Adventiste de la petite corne de Daniel 7, des puissances représentées par des bêtes dans Apocalypse 13 et de l’antéchrist des Écritures, et le fait que la fidélité à Christ débouchera sur un conflit à propos de la loi de Dieu avec le Sabbat qui se retrouvera au centre de cette dernière controverse?
  7. En raison des perceptions actuelles du genre et de la sexualité qui contredisent l’enseignement biblique sur le mariage et la famille accepté par l’Eglise Adventiste du Septième Jour, ces questions pertinentes doivent également être posées: Comment comprennent-ils l’identité sexuelle et la question de la relation entre la communauté LGBTQ et l’appartenance à l’église à la lumière des Ecritures? Ont-ils une compréhension claire, non ambiguë et biblique de ce sujet?

Les organisations, groupes ou individus qui ne peuvent pas affirmer les 28 Croyances Fondamentales de l’Eglise Adventiste du Septième Jour et apporter des réponses claires et non ambiguës aux questions ci-dessus ne devraient pas s’attendre à recevoir l’approbation des organisations de l’Eglise. La direction exécutive de la Conférence Générale, y compris les présidents de division, invite chaque membre et entité de l’église à exalter le nom de Jésus en le présentant au monde et en vivant selon Sa volonté. Ce faisant, Jésus doit être proclamé en relation avec la vérité telle qu’elle est révélée dans les Ecritures et comprise par les Adventistes du Septième Jour. Par conséquent, nous réaffirmons notre plus grand engagement, qui est de prêcher « Jésus Christ, et Jésus Christ crucifié » (1 Cor 2: 2).

Leadership Exécutif de la Conférence Générale et Présidents de Division

 

Top news

Au Salvador, le partenariat entre l’Église Adventiste et une Fondation Suisse profite à des dizaines de familles
Le Comité Administratif franchit une étape dans le processus d’unité
En Inter Amérique, l’Église Adventiste forme les leaders pour qu’ils soient plus efficaces