Mots-clés les plus recherchés

Les dirigeants de l’Eglise Adventiste dans le territoire de la Division Inter Américaine examinent les pratiques dans le domaine de l’évangélisation sur leur territoire et discutent des stratégies pour amener l’évangile à davantage de personnes, au cours des deux jours du Sommet sur les Meilleures Pratiques pour l’Evangélisation et la Fidélisation des Membres qui s’est tenu à Miami en Floride aux Etats Unis du 29 au 30 Mars 2018. Image de Keila Trejo / DIA

3 avril 2018 | Miami, Floride, États-Unis | Libna Stevens / DIA

Des dizaines d’administrateurs, de pasteurs et de prédicateurs laïcs de l’Eglise Adventiste du Septième Jour venus de toute la Division Inter Américaine (DIA) se sont réunis à l’occasion d’un sommet de deux jours afin d’examiner les pratiques en matière d’évangélisation et d’établir de nouvelles stratégies pour atteindre davantage de gens avec l’Évangile. Baptisé Sommet des Meilleures Pratiques dans l’Evangélisation et la Fidélisation des Membres, le programme a amené plus de 130 dirigeants à Miami, en Floride, les 28 et 29 mars 2018.

« Nous sommes connus dans le monde Adventiste comme étant une division très forte dans le domaine de l’évangélisation, une église en croissance et une église qui ne cesse de prêcher l’évangile, » a déclaré pasteur Balvin Braham, assistant auprès du président pour les questions d’évangélisation dans l’église en Inter Amérique. « Maintenant que nous sommes dans cette phase de notre parcours, c’est le bon moment pour nous arrêter un peu et réfléchir à de nouvelles façons d’avancer dans le domaine de l’évangélisation. »

Pasteur Balvin Braham, assistant auprès du président pour les questions d’évangélisation dans l’église en Inter Amérique, dit que le moment est venu de réfléchir à de nouvelles façons d’avancer dans l’évangélisation. Image de Libna Stevens / DIA

Avancer signifie déterminer les méthodologies utilisées pour gagner et conserver des membres dans divers districts, champs locaux et unions à travers le territoire de la DIA, a expliqué Balvin Braham. Cela signifie également évaluer l’efficacité de ces méthodologies et en identifier de nouvelles qui pourraient être utilisées dans un programme de formation continue de disciples.

« Dieu nous a appelés en tant que leaders à former, à comprendre ce qui ne fonctionne pas et à le modifier ou le changer, » a déclaré pasteur Braham.

Ce que les dirigeants veulent voir, c’est au moins 200000 nouveaux membres dans le territoire chaque année, comme cela se voyait il y a plus de 15 ans. L’année dernière, le nombre de baptêmes a atteint un peu plus de 168400.

Pour que cela se produise, il faudrait non seulement former et motiver les membres d’église à devenir des faiseurs de disciples et impliquer davantage les enfants et les jeunes, mais aussi trouver de meilleures méthodes pour prêcher l’évangile en public et dans le cadre des petits groupes, a déclaré pasteur Braham.

Les dirigeants du Sommet se sont réunis en plusieurs groupes afin de mettre en lumière leurs meilleures pratiques et trouver de nouvelles façons d’améliorer l’évangélisation, le discipulat et la fidélisation des membres, et aussi proposer de nouvelles initiatives d’évangélisation qu’ils pourront mettre en œuvre cette année.

Pasteur Robert Costa, secrétaire adjoint de l’association pastorale pour l’Eglise Adventiste mondiale, a encouragé les dirigeants à chercher des moyens d’adopter de nouvelles méthodes d’évangélisation.

« Nous devons prendre en compte tous les médias, mais nous ne pouvons pas négliger les médias technologiques, » a déclaré Robert Costa. En utilisant la méthode de prédication du Christ, les outils technologiques et en proclamant le message chaque sabbat, cela apportera du succès, a-t-il ajouté.

« Mon rêve est que chaque pasteur devienne un évangéliste, car ils ont la chaire pour prêcher chaque sabbat, ce qui en fait un centre d’évangélisation, » a déclaré Robert

Image de Keila Trejo/DIA

Costa. « Quand les gens sont cimentés dans le message de la Bible, ils restent à l’église, parce qu’il y a de la puissance dans la Parole … donc si nous ne prêchons pas tout le message, alors il s’agit d’une faute pastorale. »

Prêcher l’évangile depuis la chaire c’est ce que pasteur Claudius Morgan fait depuis plus de 31 ans. C’est un évangéliste bien connu dans la Caraïbe, l’Inter Amérique et même dans certaines parties de l’Amérique du Nord. Le cadre préféré de pasteur Morgan est celui des campagnes sous chapiteau pendant deux ou trois semaines pendant lesquelles la musique, la prière, la technologie et la Parole attirent des centaines de personnes chaque soir.

« La clé est cette connexion avec l’Esprit Saint, fouiller de manière approfondie dans la Parole de Dieu et avoir un mélange de nuits de prière, de services d’onction, de distribution de nourriture pour les nécessiteux dans la communauté, de programmes pour les enfants, de fraternité et bien plus encore. »

Améliorer les meilleures pratiques dans le domaine de l’évangélisation signifie aussi multiplier le nombre d’évangélistes sur le territoire, ce qu’il a déjà commencé à faire dans l’Union Caribéenne anglophone en tant qu’assistant du président d’union pour l’évangélisation. Il a tenu 149 campagnes d’évangélisation et plus de 28000 âmes ont rejoint l’église depuis qu’il a commencé comme prédicateur laïc en 1987.

Impliquer les membres d’église dans la préparation et la tenue d’une campagne d’évangélisation publique est un élément clé de la croissance de l’église et de la fidélisation des membres, a déclaré Claudius Morgan.

Pour les dirigeants au Guatemala, il ne s’agit pas seulement d’amener les membres d’église à prendre part à l’évangélisation, mais d’intégrer tous les départements et les ministères de l’église pour qu’à travers eux également plus de personnes soient touchées par l’évangile.

Pasteur Israël Leito, président de l’Eglise Adventiste en Inter Amérique. Image de Libna Stevens / photo d’archives DIA

« Nous considérons cela comme un style de vie, tous les départements et tous les membres impliqués dans toutes les activités pour le travail missionnaire, » a déclaré pasteur Gustavo Menéndez, évangéliste et assistant du président de l’union pour l’évangélisation.

Le Guatemala a connu une baisse du nombre de nouveaux membres. L’an dernier, 12720 nouveaux membres se sont joints à l’église, alors que plus de 14000 personnes ont été ajoutées à l’église il y a trois ans. Les leaders ont commencé à équiper et à impliquer davantage de membres d’église dans toutes sortes d’initiatives d’évangélisation, comme la distribution de tracts et de livres, des projets sociaux dans la communauté, la formation de disciple, l’action d’impact sur les réseaux sociaux, et bien plus encore.

« Il s’agissait de donner aux membres d’église la vision et les outils dont ils ont besoin afin qu’ils deviennent plus actifs dans les efforts d’évangélisation, dans l’établissement de contact avec les autres et dans la démarche les amenant à aller au-delà de leurs limites, » a déclaré Gustavo Menéndez.

Déjà, 114 nouvelles églises ont été implantées depuis l’année dernière et les dirigeants invitent les 5000 membres formés et activement impliqués dans la proclamation de l’évangile à travers le Guatemala à s’engager à gagner cinq nouvelles âmes chaque année.

Les principaux dirigeants de la DIA ont également invité les délégués au sommet à chercher à obtenir davantage alors que des informations étaient partagées au sujet de la croissance de l’effectif et des progrès financiers.

Pasteur Leito a félicité les dirigeants et les membres pour le travail réalisé pour la croissance de l’église, mais a invité les dirigeants à aller plus loin.

« Nous avons besoin que tous les membres, tous les ministères et tous les départements soient impliqués pour trouver de nouvelles méthodes, de nouvelles approches, de nouvelles façons d’impliquer les membres et d’utiliser la technologie pour attirer l’attention de ceux qui ne sont pas encore engagés avec Christ, » a dit pasteur Leito.

Pasteur Sam Neves, directeur adjoint de la communication pour l’Eglise Adventiste mondiale présente un segment avec le groupe en charge de la technologie lors du sommet, le 28 mars 2018. Image de Libna Stevens / DIA

« Nous voulons que vous gagniez et conserviez des membres, » a déclaré pasteur Israël Leito, alors qu’il lançait le défi à chaque église et groupe de l’Inter Amérique de baptiser une personne chaque mois. Cela amènerait plus de 264000 nouveaux membres cette année dans les plus de 22000 églises et groupes dans les 24 unions, ou principales régions ecclésiales de l’Inter Amérique.

Un groupe de technologues venus de l’ensemble de la DIA et de l’Eglise Adventiste mondiale se sont réunis pour discuter des moyens de créer une technologie qui faciliterait le suivi des analyses des meilleures pratiques actuelles dans le territoire.

« Nous avons présenté aux responsables de groupe quelques idées sur les moyens possibles de mesurer d’autres paramètres en dehors des baptêmes et du montant des dîmes, ainsi que de nouveaux outils permettant aux membres d’être impliqués continuellement dans les initiatives d’évangélisation, » a déclaré Jose Romero, directeur des services de la technologie de l’Information pour l’église en Inter Amérique, qui était à la tête de l’équipe en charge de la technologie pendant le sommet.

Les dirigeants compileront toutes les méthodes discutées et évaluées au cours du sommet et demanderont une plus grande efficacité à travers l’Inter Amérique, a dit Balvin Braham.

Pour en savoir plus sur la Division Inter Amérique et ses initiatives et activités d’évangélisation, visitez-nous sur le site interamerica.org

Traduction: Patrick Luciathe

Top news

Premier centre hispanophone d’excellence en pharmacie établi au pays grâce à une subvention de 3,4 millions de dollars
L’Église adventiste célèbre le baptême de centaines de personnes suite aux efforts d’évangélisation dans le Nord du Mexique
Il est toujours possible de s’inscrire à la conférence interaméricaine SeLD qui doit commencer le 25 juillet