Des responsables du Ministère de l’Enfance et de l’Adolescence venus de toute l’Inter Amérique se tiennent sur scène au moment de l’ouverture de l’atelier de deux jours sur le programme de l’Ecole Biblique de Vacances le 31 janvier 2018 à Miami, en Floride, aux États-Unis. Image de Libna Stevens / DIA

5 février 2018 | Miami, Floride, États-Unis | Libna Stevens / DIA

L’Eglise Adventiste du Septième Jour en Inter Amérique a poursuivi dans la foulée du lancement récent de l’Année de l’Enfant et de l’Adolescent, avec la présentation de son nouveau programme d’Ecole Biblique de Vacances (EBV) la semaine dernière.

Plus de 160 directeurs des ministères auprès des enfants et des adolescents venus de toute la Division Inter Américaine (DIA) se sont réunis pour un atelier de deux jours à Miami, en Floride, du 31 janvier au 1er février, pour réaffirmer leur engagement envers l’un de ses plus importants programmes missionnaires de l’année.

Dinorah Rivera, Directrice des Ministères de l’Enfance et de l’Adolescence de la DIA. Image de Libna Stevens / DIA

« Nous sommes ici pour redoubler d’efforts afin de conduire les enfants aux pieds de Jésus, » a déclaré Dinorah Rivera, directrice des ministères auprès des enfants et des adolescents pour l’Eglise Adventiste en Inter Amérique et principale organisatrice du programme. « Votre passion pour ce ministère demande humilité et soumission afin que Dieu puisse vous utiliser pour toucher la vie de la plus grande ressource que nous avons dans nos églises et nos communautés. »

Cette passion devra se traduire par des efforts que les dirigeants transmettront aux plus de 300000 enfants et adolescents qui prendront part aux écoles bibliques de vacances qui seront organisées cette année dans des milliers d’églises locales et de petits groupes à travers l’Inter Amérique.

« Nous voulons à nouveau enflammer ce ministère de l’EBV à travers cet atelier de formation parce que nous voulons que nos dirigeants dans les unions et les champs locaux comprennent l’importance de ce concept d’EBV et le transmettent aux innombrables hommes et femmes qui se portent volontaires dans nos églises locales chaque été, » a expliqué Dinorah Rivera. L’interaction entre les dirigeants venus de différents territoires régionaux est également une partie importante de la rencontre, a-t-elle ajouté.

L’atelier visait à assurer une plus grande intégration dans toutes les églises en faisant en sorte de recevoir également des enfants ayant des besoins spéciaux, en trouvant des solutions pratiques pour la sécurité des enfants, et en assurant la transition afin d’impliquer les enfants dans la vie de l’église après l’EBV.

Plus de 160 délégués ont assisté à l’atelier de deux jours au siège de la DIA à Miami, en Floride. Image de Libna Stevens / DIA

Les délégués ont fait le tour des différentes stations ; ils devront présenter le programme de l’EBV chaque jour dans leur territoire et inclure les valeurs qui façonnent le caractère, la conservation des ressources naturelles et la préservation de l’environnement, le travail manuel, les activités ludiques en extérieur pour favoriser le travail en équipe, les habitudes alimentaires saines, la photographie et le reportage vidéo, et bien plus encore.

« Chaque décoration que nous avons utilisée pour mettre en évidence le thème de cette année a été faite avec des éléments et des matériaux recyclés faciles à obtenir et très abordables sur leur territoire local», a expliqué Dinorah Rivera, qui a créé le programme de l’EBV.

Le programme, qui sera disponible en anglais, espagnol et français, comprend également des chants thème et de la musique pour tous les jours de la semaine.

Gabriela Barrutia, responsable des Ministères de l’Enfance et de l’Adolescence à la Fédération de Basse Californie dans le Nord du Mexique, a dit que participer à l’atelier aidera à inspirer et motiver les 420 enseignants qui participeront à un atelier EBV et Ecole du Sabbat le mois prochain dans le cadre de la préparation pour l’action missionnaire qui doit être menée par les enfants dans son territoire.

« Je suis enthousiaste à l’idée de transmettre le thème qui enseignera aux enfants que la Bible est une aventure qui nous amène à apprendre combien Dieu nous aime même avec nos différences, » a déclaré Gabriela Barrutia. Elle a indiqué que 129 des congrégations de l’Eglise Adventiste de sa fédération pourraient voir plus de 3000 enfants participer cet été. « Certaines églises peuvent avoir 20 enfants dans le programme de l’EBV, d’autres plus de 100, et ainsi de suite ; donc se connecter, écouter et aimer les enfants est un réel plaisir et une responsabilité importante que nous avons, » a-t-elle ajouté.

Grabiela Barrutia de la Basse Californie dans le Nord du Mexique (à droite) montre l’argent factice qu’elle a gagné avec sa collègue après avoir joué à la station de jeu du programme de l’EBV. Image de Libna Stevens / DIA

Gabriela Barrutia est l’une des 15 délégués de l’Union Nord-Mexicaine, la plus importante délégation au programme de l’EBV cette année, elle conduit l’un des programmes missionnaires EBV les plus solides de toute la DIA, a dit Dinorah Rivera.

Norma Villegas, directrice des Ministères de l’Enfance et de l’Adolescence dans le Nord du Mexique, a indiqué que l’année dernière, le programme de l’EBV a permis de toucher 45000 enfants et adolescents non Adventistes. L’année précédente, 37000 enfants ont été touchés, et cet été, les enseignants en attendent plus de 70000.

« Nous savons par expérience que ces enfants veulent rester et notre devoir va au-delà du programme de l’EBV, » a déclaré Norma Villegas. Retenir les enfants est une autre phase du programme, tout comme garder le contact avec eux à travers plus d’activités et d’enseignement pour faire la transition et les intégrer dans la vie de l’église à l’Ecole du Sabbat, au Club des Aventuriers et ainsi de suite, a expliqué Norma Villegas.

Norma Villegas a œuvré avec l’équipe de directeurs de l’union qui a présenté le programme du Club de l’Amitié Inter Américain de cette année, un club qui invite les enfants à participer à des activités d’apprentissage hebdomadaires après la fin du programme de l’EBV.

Le programme thématique de huit semaines qui sera présenté au Club de l’Amitié mettra l’accent sur la valeur spéciale que Dieu accorde à chaque enfant ainsi que sur huit personnes historiques qui ont eu un impact significatif dans le monde, a déclaré Dinorah Rivera, qui supervise les programmes annuels pour les enfants et les adolescents. Une fois que le club achève son programme, des programmes d’études bibliques supplémentaires continuent durant l’Ecole du Sabbat chaque sabbat, a ajouté Dinorah Rivera.

Pour Debra Henry, directrice des ministères auprès des enfants et des adolescents de l’Union Caribéenne, assister au programme signifie être plus à même de motiver les églises locales dans les douzaines d’îles de la région caribéenne anglophone. Elle a amené huit de ses dirigeants des fédérations / missions à l’atelier afin qu’ils puissent voir, ressentir et être inspirés à motiver les dirigeants dans les églises locales à organiser un programme d’EBV cet été.

Debra Henry, de l’Union Caribéenne, tient la pancarte de son groupe alors qu’elle visite station après station avec le groupe. Image de LIbna Stevens / DIA

Dans le passé, de nombreuses églises choisissaient des programmes d’EBV qu’elles trouvaient en ligne et les utilisaient pour l’été, a dit Debra Henry.

« Il y a eu un déclin de nos programmes EBV dans certaines de nos îles, » a-t-elle ajouté. « Par exemple, une île qui compte 32 églises a tenu seulement cinq programmes d’EBV l’année dernière. On ne peut pas laisser les choses ainsi, » a déclaré Debra Henry. Elle travaille depuis deux ans pour changer les choses et elle a indiqué que c’est maintenant une excellente occasion de souligner à nouveau l’importance de cet outil d’évangélisation pour atteindre la communauté.

« Notre groupe l’a vu et ressenti, et nous nous sommes déterminés à nous assurer que les églises locales de la région caribéenne organisent un programme d’EBV, » a déclaré Debra Henry. « Notre objectif est que toutes les églises aient une action missionnaire grâce à ce programme, qu’elles aillent à la recherche de ceux qui ont des besoins spéciaux et les préparent à en apprendre davantage sur la Bible et sur l’amour de Jésus. »

L’objectif ultime est d’amener les enfants et les adolescents à Jésus et de leur apprendre à Le partager partout où ils vont, a déclaré Dinorah Rivera.

Pour en savoir plus sur l’Année de l’Enfant et de l’Adolescent de l’Inter Amérique, et pour obtenir des informations sur le programme EBV de cette année, visitez leur page Facebook ICI.

Voir une galerie de photos de ce programme ICI

Image d’Abel Márquez/DIA

Traduction: Patrick Luciathe

Top news

En Inter Amérique, l’Eglise formera de jeunes Adventistes pour une action d’impact évangélique
Des campagnes d’évangélisation historiques transforment l’Eglise Adventiste au Japon
A St. Thomas, les services reprennent dans l’église endommagée par l’Ouragan Irma