Mots-clés les plus recherchés

14 Décembre 2014 – Miami, Floride, Etats Unis – Libna Stevens/DIA

Les responsables de structures médicales Adventistes à travers la Division Inter Américaine (DIA) ont présenté un rapport sur les réalisations de leurs institutions au cours du dernier quinquennat et ont exposé les plans de développement pour les années à venir lors des rencontres du conseil d’administration des Services de Santé Adventistes – Inter Amérique (AHS-IA) qui ont eu lieu le mois dernier à Miami en Floride.

Dr Elie S. Honore, président de AHS-IA, s’adresse aux administrateurs d’hôpitaux et aux dirigeants d’église lors d’une rencontre du conseil d’administration de AHS –IA à Miami en Floride aux Etats Unis le 2 novembre 2015. Image de Libna Stevens/DIA.

AHS-IA a été établi en 2010 en association avec Adventist Health International dont le siège se trouve à l’Université de Loma Linda , en Californie, a déclaré Dr Elie S. Honoré, président de AHS-IA. C’est une organisation dont l’objectif est de consolider et d’aider les institutions médicales, de promouvoir la santé physique, mentale, sociale et spirituelle de l’humanité tout en accomplissant la mission de l’église.

D’après Dr Honoré qui est médecin et qui avant d’occuper sa fonction actuelle, a servi en tant que directeur des ministères de la santé pour la DIA pendant 20 ans, tous les 14 hôpitaux et les 24 cliniques de la DIA ont mis en place des mesures de contrôle de la qualité.

Trois conférences régionales sur le leadership et deux conférence mondiales ont eu lieu au cours du dernier quinquennat, a indiqué Dr Honoré. Les conférences mondiales concernent tous les administrateurs d’hôpitaux, les directeurs médicaux, les trésoriers et les directeurs des services d’infirmerie. Les leaders de AHS-IA étaient présents. De plus, un programme de certification pour l’aumônerie des hôpitaux a été mis en place dans tout le territoire.

« Toutes nos institutions sont actuellement engagées dans des projets d’expansion ou d’important réagencement, ce qui est un des principaux objectifs mentionnés dans les règlements de AHS-IA, » a ajouté Dr Honoré.

Parmi les autres objectifs clés pour les institutions médicales dans le cadre de l’organisation AHS-IA, on peut citer : travailler en vue de parvenir à un programme de santé et d’évaluation de qualité, le recrutement et la formation du personnel clé, chercher à mettre en place un système de rapport financier, mettre en réseau les autres institutions médicales du territoire et de l’Amérique du Nord, et gérer les questions de responsabilité générale et de la couverture pour la responsabilité professionnelle, entre autres choses.

Jusqu’ici, rassembler tous les hôpitaux et toutes les cliniques de la DIA avait été une amélioration majeure apportée au cours des cinq dernières années, a dit Dr Honoré. Auparavant, toutes les institutions médicales étaient sous la responsabilité directe de l’instance supérieure de l’église de leur région et du conseil d’administration, mais maintenant, il y a beaucoup plus d’avantages.

La couverture en cas d’erreur médicale a été un sérieux problème, et actuellement, toutes les 38 institutions bénéficient d’une assurance de groupe dont la prime s’élève à moins de 400000 dollars par an pour les cinq dernières années, » a expliqué Dr Honoré. « Nous sommes plus forts ensemble. »

Il y a maintenant une meilleure prise de conscience quant au besoin d’avoir une approche plus professionnelle dans la gestion des soins médicaux, a dit Elie Honoré. « On assiste à la création progressive d’un groupe de managers de soins médicaux afin de briser le cycle de nouveaux leaders non-préparés comme cela a été le cas dans le passé. »

L’Hôpital Andrews Memorial à Kingston en Jamaïque est l’un des 14 hôpitaux Adventistes du territoire de la Division Inter Américaine. Image de Nigel Coke/DIA.

Les plans prévoient que soient offerts un programme obligatoire en ligne débouchant sur un certificat en leadership exécutif dans le domaine médical en partenariat avec l’Université de Loma Linda et l’Université de Montemorelos pour tous les leaders actuels des institutions médicales, et aussi une formation continue annuelle obligatoire, a expliqué Dr Honoré. Une formation obligatoire de base pour les membres du conseil d’administration ainsi qu’une formation continue annuelle est aussi en chantier.

Un fond de développement du capital sera mis en place auquel prendront part la DIA, les unions et les champs locaux où il y a des institutions médicales, a indiqué Dr Honoré. « Ces fonds permettront de venir en aide aux institutions à travers des prêts avantageux à court et moyen terme destinés à l’acquisition de nouveaux équipements ce qui permettra de se débarrasser du matériel actuel obsolète qui affecte la qualité des soins, » a t-il ajouté.

Les membres du conseil d’administration ont également voté un Protocole d’Accord pour établir une relation de travail entre Health City des Iles Caïman et AHS-IA, avec des plans dans toutes les institutions médicales visant à offrir en autre la chirurgie cardiaque gratuitement aux enfants indigents de 0 à 18 ans, à travers l’ensemble du territoire de la DIA, et la mise en place possible d’un laboratoire de cathétérisme cardiaque dans quatre des quatorze hôpitaux Adventistes ainsi que l’acquisition de nouveaux équipements.

Il ne s’agit pas seulement de se satisfaire des avancées réalisées au cours des cinq dernières années avec AHS-IA, mais aussi de continuer l’amélioration.

« Ma principale préoccupation concerne la durabilité des initiatives mises en place au cours des cinq dernières années et dans lesquelles nous avons investi plus d’un demi-million de dollars, et les initiatives des cinq années à venir, » a dit Dr Honoré qui est titulaire d’une maitrise en santé publique et d’un diplôme d’administration d’institution médicale de l’Université de Loma Linda.

Il y a encore des défis à remporter. « Il nous faut continuer de superviser une administration convenable et un leadership adéquat dans tous nos hôpitaux, » a dit Dr Honoré. « Des équipements adéquats et à jour ainsi qu’une maintenance biomédicale convenable constituent notre second et troisième plus grands défis dans la plupart de nos institutions médicales, et maintenir une culture consistante de qualité est également un besoin. »

Les plans prévoient également la mise en place d’un système médical national partout où il y a plus d’une institution médicale dans des pays comme le Mexique, le Venezuela, la Jamaïque et d’autres, a dit Dr Honoré.

Traduction: Patrick Luciathe

Top news

La conférence en ligne SeLD de l’Inter Amérique mettra l’accent sur le leadership en des temps exceptionnels
Comment une maison de retraite adventiste en Italie a réussi à ne pas être touchée par le COVID-19
Ouvrons les yeux