Mots-clés les plus recherchés

14 Aout 2012 -Mark A. Kellner, Editeur, Adventist Review

Le présidentmondial de l'Eglise Adventiste du Septième jour, Ted N.C. Wilson a lancé unappel à la famille de l'église mondiale pour qu'elle demeure unie face auxquestions qui menacent de créer dissension et distraction.

Ted Wilson a lancéson appel au cours d'une interview d'une heure diffusée sur 3ABN, une chaineprivée soutenant l'église, et aussi sur la chaine officielle de ladénomination, Hope Channel. La discussion a eu lieu la semaine dernière lors dela convention 2012 des Adventistes-Laïcs des Services et Industries à Cincinnatidans l'Ohio.

Reconnaissant quede récentes décisions prises par des unions de fédérations sur la question de l'ordinationdes femmes causent « une distraction considérable » dans l'église,Ted Wilson a indiqué qu'il ne débattrait pas de cette question, mais plutôt aappelé le mouvement à rester uni.

« Nous avonstous besoin de faire preuve de respect envers l'autre, » a t-il dit.« Il nous faut travailler ensemble dans l'unité et la soumission -soumission l'un à l'autre et au Seigneur. »

Ted Wilson a faitremarquer qu'en dépit d'appels fervents à l'unité venant de la direction del'église mondiale- les administrateurs de la Conférence Générale et les 13présidents de division- plusieurs unions de fédérations ont soit voté ouenvisagent de voter des décisions contraires au règlement établi par laConférence Générale en Session. Il a déclaré que cela allait à l'encontre desconseils d'Ellen G. White, une pionnière cofondatrice de l'église qui, lesAdventistes le croient, a exercé le don de prophétie au cours de son ministère.

Ted Wilson a citéla déclaration d'Ellen G. White contenue dans Témoignages pour l'Eglise, volume9, pages 260-261 (vol. 3 p. 486 enfrançais) : « Mais lorsque, dans une session de la ConférenceGénérale, les frères venus de toutes les parties du monde se sont prononcés, onne doit pas maintenir obstinément une indépendance personnelle et un jugementprivé. »

Il a ajouté que lasoumission aux décisions collectives de l'église mondiale est un élémentessentiel pour vivre dans l'unité. « Nous avons une administrationmondiale, nous avons des règlements – des accords que nous respectonscollectivement pour permettre de favoriser le développement de la mission del'église. Quand nous ne voyons pas l'unité dans ce que nous faisons, alors nousvoyons un esprit d'indiscipline et de division, » a dit Ted Wilson.

Mark Finley,assistant spécial auprès du président Wilson et évangéliste et présentateur deprogrammes télévisés de longue date a ajouté : « l'unité vientlorsque l'église assemblée en concile prend un accord mutuel, et lorsque cetaccord mutuel se produit, et que nous mettons de coté nos différences pour lebien de l'église et la mission de l'église. »

Cependant a faitremarquer Ted Wilson, unité ne signifie pas uniformité standard. « Nous n'avonspas besoin de tout faire de manière rigide quand il s'agit de certains domainesqui peuvent amener des différences dans certaines situations ou contextesparticuliers, » a t-il dit. « L'unité nous aide à comprendre celaabsolument dans le fait de nous amener ensemble sur des thèmes bibliques oudoctrinaux majeurs, et dans la compréhension que ce que je fais peut affecterune autre partie du corps. » Pasteur Wilson a insisté sur le fait quel'église mondiale dans son ensemble a besoin de travailler ensemble sur lessujets qui sont de grande importance, y compris la question discutéeactuellement.

Le dirigeant del'église mondiale, qui a été élu à la présidence en 2010 lors de la Session dela Conférence Générale à Atlanta en Géorgie, a conclu l'interview avec un appelà l'unité : « Il nous faut garder à l'esprit la vision de qui noussommes en tant que peuple. Que Dieu nous a appelé à être Son église du reste.Il nous a appelé à être fidèles à la parole de Dieu. Il nous a appelé àproclamer les Messages des Trois Anges d'Apocalypse 14….Mon appel à l'égliseserait de garder la vision à l'esprit. Regardez au delà des défis de cettecrise ou situation actuelle. »

Suite àl'interview, Ted Wilson a attiré l'attention sur la pratique de l'égliseapostolique décrite par la cofondatrice de l'Eglise Adventiste du Septièmejour, Ellen White :

« L'ordre qui fut maintenu dans l'Eglise primitivepermit aux chrétiens d'avancer avec assurance, comme une armée biendisciplinée, revêtus de l'armure de Dieu. Les groupes de croyants, bienqu'éparpillés sur un vaste territoire, étaient tous membres d'un même corps.Tous agissaient avec ensemble et harmonie. Quand des discussions s'élevaient dans une église, comme celaarriva plus tard à Antioche et ailleurs, et que les chrétiens ne pouvaientarriver à s'entendre, on ne tolérait pas que la division naisse à cause de cesdissensions. On en référait alors à un conseil général du corps des croyants,composé de délégués nommés par les diverses églises, ainsi que des apôtres etdes anciens ayant une direction spirituelle importante. De cette façon, lestentatives de Satan pour attaquer l'Eglise dansles endroits isolés se heurtaient-elles aux efforts combinés de tous leschrétiens, et les plans de l'ennemi pour disperser et détruire étaient déjoués.

‘Dieu n'est pas unDieu de désordre, mais de paix.'1 Corinthiens 14:33. Il exige, de nos jours comme par le passé,que l'ordre et la méthode soient observés dans les affaires de l'Eglise. »(Conquérants Pacifiques p. 84)

Traducteur: Patrick Luciathe

Image by ANN. Mark Bond/ANN

Top news

La conférence en ligne SeLD de l’Inter Amérique mettra l’accent sur le leadership en des temps exceptionnels
Comment une maison de retraite adventiste en Italie a réussi à ne pas être touchée par le COVID-19
Ouvrons les yeux