Mots-clés les plus recherchés

30 Juillet 2012 – Silver Spring, Maryland, EtatsUnis…Adventist Review

Une assemblée générale extraordinaire convoquée le 29juillet par l'Union de Fédérations Adventistes de Columbia a voté la résolutionsuivante : « que l'Union de Fédérations de Columbia autorisel'ordination au ministère pastoral sans distinction de sexe. »

A l'aide de bulletins secrets, les délégués des huitfédérations composant le territoire mid-atlantique de cette union ont voté par209 voix pour et 51 voix contre, et neuf abstentions. L'Union de Columbiacompte 135000 membres dans plus de 700 congrégations.

D'après une déclaration faite par l'Union de Fédérations deColumbia tard dimanche, le comité exécutif de l'union ne refusera plus desrequêtes venant des fédérations pour l'ordination de femmes expérimentées auministère pastoral, mais leur appel sera reconnu pleinement sur la même baseque leurs collègues de la gente masculine.

« Ce n'est pas une période facile pour l'église, »a déclaré après le vote pasteur Dave Weigley, président de l'Union de Columbia.« Nous faisons partie de l'église mondiale, et nous sommes unis dans lamission de l'Eglise Adventiste du Septième jour. »

Pasteur Dan Jackson, président de la Division NordAméricaine, a cependant déclaré : « ce que nous faisons iciaujourd'hui n'aura pas seulement un impact à notre niveau personnel ou auniveau de l'union, cela aura aussi un impact sur notre église mondiale. Je veuxdire que notre responsabilité première est envers Dieu. »

Dans des remarques qu'il a présentées, pasteur Ted N.C.Wilson, président de la Conférence Générale a appelé les délégués à ne pasaller de l'avant avec cette proposition mais d'attendre les résultats d'uneétude menée au niveau mondial et approuvée en octobre dernier par le comitéexécutif de l'église mondiale et qui devraient être connus en 2014.

« Je viens vers vous aujourd'hui parce que lesquestions de conscience m'importent, » a t-il dit. « Je viens versvous parce que l'unité de l'église mondiale m'importe. »

Pasteur Lowell Cooper, vice-président de l'église mondiale aremis en question les prémices sur lesquelles les unions de fédérations sontautorisées à effectuer le type de changement envisagé sous les règlementsactuels de l'église. « L'idée selon laquelle l'autorité et laresponsabilité d'un type d'organisation dans la famille mondiale peuvent êtreexercées de manière autonome et unilatérale est un concept étranger à la philosophie et aux pratiques de l'EgliseAdventiste du Septième jour, » a t-il dit aux délégués.

Pasteur Bill Miller, président de la Fédération du Potomacet président du comité Ad Hoc chargé d'étudier la question, a débuté laprésentation du rapport du comité en réitérant qu'il était un « membreloyal de l'église du reste de Dieu. » il a ensuite relaté l'histoire desdiscussions et des décisions de l'église sur la question de la consécration desfemmes au ministère pastoral.

Peu après midi, Dave Weigley qui présidait à cette sessionspéciale a ouvert la discussion aux délégués. Ces derniers ont rapidement formétrois longues lignes vers les micros. Plusieurs ont exprimé leur croyance selonlaquelle tous ceux que le Saint Esprit aclairement appelés au ministère devraient être consacrés sans considération desexe, bien que plusieurs ont admis être déchirés.

Pasteur Larry Boggess, président de la Fédération deMountain View, dont le comité exécutif a publié une déclaration s'opposant à laproposition, a déclaré : « De peur que je sois mal compris, je rappelle que je vousaime tous, même si je ne suis pas d'accord avec vous. Si nous disons être lecorps du Christ, alors nous agirons dans l'unité. Ce que nous faisonsaujourd'hui n'amènera pas des milliers de nouveaux membres. »

Suite au vote, pasteur Rick Remmers, président de la Fédération de Chesapeake a commenté en disant : « J'ai grandementapprécié la tonalité spirituelle de mise aujourd'hui et j'ai ressenti l'amouret la loyauté pour notre église. »

« Je suis si fier de faire partie d'une journéehistorique dans l'Union de Columbia, » a déclaré Deborah Hill, membre dela Fédération de l'Ouest de l'Allegheny. « Nous avons voté du bon coté del'histoire et nous travaillerons dur pour unifier non seulement notre unionmais aussi pour œuvrer plus étroitement avec la Conférence Générale. »

–Avec un reportage duColumbia Union Visitor

Traducteur: Patrick Luciathe

Image by ANN. Al Peasley, Union de Columbia/AR
Image by ANN Al Peasley, Union de Columbia/AR

Top news

La conférence en ligne SeLD de l’Inter Amérique mettra l’accent sur le leadership en des temps exceptionnels
Comment une maison de retraite adventiste en Italie a réussi à ne pas être touchée par le COVID-19
Ouvrons les yeux