Mots-clés les plus recherchés

2 Décembre 2010 -Mandeville, Jamaïque…Lawrie Henry/JAMU

Apres 104 ans d'existence,l'Union de Fédérations des West Indies n'est plus. La Cérémonie de Séparation solennelleet historique s'est déroulée à Northern Caribbean University (NCU) le lundi 29Novembre 2010. Deux nouvelles unions remplacent l'ancienne institution : l'Unionde Fédérations de la Jamaïque (JAMU) et l'Union de Missions de la CaraïbeAtlantique (ACUM).

La dissolutionsolennelle et historique de l'Union des West Indies a eu lieu à NorthernCaribbean University le 29 Novembre 2010. A sa place on retrouve deux nouvellesunions : l'Union de Fédérations de la Jamaïque (JAMU) et l'Union deMissions de la Caraïbe Atlantique (ACUM).

Dans sa déclaration,le président de la Division Inter Américaine, pasteur Israël Leito, a expliqué que la procédure ne devrait pas être interprétéecomme une division. « C'est l'église, nous sommes un, et malgré les décisionsadministratives, l'église n'en est pas fracturée pour autant. L'EgliseAdventiste du Septième jour ne se divise pas ; elle se réorganise. Par conséquentcette procédure n'est pas une procédure de division, c'est une procédure de réorganisation.Il y a une seule église, un seul esprit, un seul Seigneur. »

Selon pasteurLeito, la réorganisation amène plusieurs avantages qui favoriseront lacroissance et le développement du Mouvement Adventiste du Septième jour. Il aajouté :« Nous nous réorganisons pour atteindre des objectifs et pour consoliderce que nous avons rassemblé jusqu'ici. La réorganisation de l'église comporte de nombreux avantages.Elle amène l'administration plus près de l'église, donne davantage departicipation aux laïcs de l'église et elle aide l'église à répondre plusrapidement aux défis qu'elle pourrait confronter. Elle permet à l'église d'avoircette motivation pour écouter la base et travailler mieux avec elle. »

La décision a étéprise par la Conférence Générale d'effectuer une réorganisation, après qu'ilait été décidé quele territoire avait atteint un stade de maturité et pouvait gérer de plusgrandes responsabilités. L'Union de la Jamaïque fonctionnera avec autant d'autonomieque celle qu'avait l'Union des West Indies, alors que l'Union de Missions de laCaraïbe Atlantique fonctionnera sous la supervision directe de la DivisionInter Américaine. Cela signifie que ses administrateurs seront choisis par laDivision Inter Américaine, alors que les responsables de département serontchoisis par les membres. Avec cet arrangement, les administrateurs de l'ACUMont déjà été nommés, cesont les personnes dont les noms suivent :

Président :Pasteur Leonard Johnson, ancien président de la Fédération des Bahamas

Secrétaire :Pasteur Peter Kerr, ancien président de la Mission des Iles Turk et Caicos

Trésorier : Roderick Sands, ancien trésorierde la Fédération du Nord des Bahamas.

Au cours de la cérémoniede séparation, des chefs-guides ont fait descendre les drapeaux de chaqueterritoire de l'ACUM au son de leurs hymnes nationaux respectifs. L'ancien présidentde l'Union des West Indies, Derek Bignall, a reçu les drapeaux. Les drapeaux sontensuite passés desmains de pasteur Bignall à celles de pasteur Leito, et ensuite à celles du présidentde l'ACUM, Leonard Johnson pour symboliser la responsabilité placée sur lanouvelle union de missions.

Les avoirs de l'Uniondes West Indies ont été partagés entre les deux nouvelles unions. L'ACUM a reçu ses avoirs qui luipermettront de construire les bureaux de l'Union et de commencer ses opérations.

Des arrangements spéciauxont été faits pour l'hôpital Andrews Memorial Hospital ainsi que NorthernCaribbean University, ces deux institutions étaient anciennement la propriétéde l'Union des West Indies. Il a été décidé que l'Union de la Jamaïqueserait propriétaire de l'hôpital, et que le bâtiment demeure à son emplacement actuel à Kingston en Jamaïque.

La Northern CaribbeanUniversity sera la copropriété et sera co-gérée par les deux unions. Pourcimenter cette décision, les actionnaires ont signé un document intitulé « l'Accord de NCU. » Comme l'a ditle Secrétaire de l'Union des West Indies, Glen Samuels, l'accord stipule :

« …Résoluque l'Union de Fédérations de la Jamaïque et l'Union de Missions de la CaraïbeAtlantique sont d'accord pour soutenir ensemble Northern Caribbean University financièrementselon les règlements et un esprit de générosité comme c'était le cas avec l'Unionde Fédérations des West Indies, et pour continuer la relation commune avecNorthern Caribbean University, nommant les membres du Board of Governors et coopérerau sujet de tout autre question relative au progrès viable de l'université. »

Pasteurs DerekBignall, Leonard Johnson, Israël Leito et le président de Northern Caribbean University,Dr Herbert Thompson, ont apposé leurs signatures au document, établissant ainsi officiellement NCU comme étantl'institution éducative Adventiste de troisième cycle pour l'ACUM et la JAMU.Pasteur Leito a fait remarquer qu'il a été convenu qu'aucune nouvelle université ne serait établie dans l'ACUM.

Le nom WIUdevrait être maintenu

Au cours des délibérationsconcernant la réorganisation, pasteur Leito a indiqué sa réticence à voir lenom Union des West Indies disparaitretotalement. Un plan a été par conséquent formulé pour préserver le nom pour les générationsà venir.

L'Union des WestIndies n'existera plus, mais Northern Caribbean University est venu à larescousse et le nom West Indies Union ne périra pas de la surface de la terre. Jepourrai aller à une égliseappelée la West Indies Union Memorial Church. »

L'église devra êtreconstruite sur le campus principal de NCU à Mandeville en Jamaïque, et hébergerades archives relatives à l'œuvreet à l'impactde l'Union des West Indies.

Traducteur: Patrick Luciathe

Image by ANN. Nigel Coke/DIA
Image by ANN Nigel Coke/DIA

Top news

À Sainte-Croix, les adventistes fabriquent des masques faciaux pour un centre de résidents local
Ce mensonge tenace
Au Salvador, des familles adventistes déplacées à cause de la tempête tropicale Amanda, ADRA se prépare à une première intervention