Mots-clés les plus recherchés

18 décembre 2007 Rio de Janeiro, Brésil…. Rajmund Dabrowski/ANN

Une célébration nationale de Noël a fait verser des larmes de joie et pousser des cris d'excitation aux bénévoles et aux célébrités nationales à l'occasion de l'aboutissement d'une initiative de l'Église Adventiste du Septième jour, pour venir en aide à ceux qui sont dans le besoin, le 15 décembre passé.

« Ce soir nous avons réalisé l'inattendu et avons battu le record de l'année dernière, quand nous avions recueilli 2,500 tonnes d'aliments pour les nécessiteux. Le résultat de ce soir est de 3,200 tonnes, » a annoncé Sergio Azevedo, initiateur « de Mutirão Noël -Espoir partagé, » une action collective depuis 14 années rassemblant des milliers de volontaires dans les églises adventistes locales à travers le Brésil.

L'événement a été retransmis par Hope Channel depuis l'Église Adventiste de Botafogo de Rio de Janeiro, vers un public international.

La diffusion de cette célébration collective à travers le pays a impliqué des équipes de bénévoles issus des congrégations locales, en concourant dans trois domaines : écrire et présenter un spectacle historique bref de Noël, faire le choix d'un projet de service au bénéfice de la communauté locale et collecter de la nourriture pour les banques alimentaires locales d'ADRA. Un jury comprenant des responsables de la communauté et de personnes renommées, issues du gouvernement, du monde des affaires et du spectacle, ensemble avec les dirigeants de l'église faisaient partie du jury de l'événement. Faisait aussi partie, le président de l'église adventiste mondiale, pasteur Jan Paulsen.

« Quelle magnifique réussite, nous célébrons ce soir, » dit Paulsen à propos de ce Noël Mutirão. « Quel témoignage de la puissance de travailler ensemble, en partageant une même vision de vouloir faire de notre communauté un meilleur endroit. »

« Mutirão » est une expression portugaise brésilienne utilisée pour décrire un projet de service collectif.

« Pour nous, la récompense est de voir les sourires de ces familles et de ces enfants quand nous leur donnons les aliments, » a dit Benivaldo Ramos, un chef d'équipe de l'église adventiste de Botafogo. « Pour certaines familles, c'est peut être les seuls aliments de qualité qu'ils auront pour toute l'année. Notre récompense est de leur donner un Noël sans faim. »

Le jury a récompensé un projet de santé communautaire dans les zones pauvres et surpeuplées de Babilonia et de Chapeu Mangueira à Rio de Janeiro. L'initiative a été évaluée et exécutée au cours de ces derniers mois et vise à promouvoir la nutrition et la recherche d'une amélioration de la qualité de la vie.

Une présentation de la chorale des Jeunes de Rio de Janeiro ensemble avec des enfants des célèbres et notoires 20,000 Rocinha Favella de Rio de Janeiro, d'un projet de responsabilité social impliquait des enfants aidant d'autres enfants.

« Ces enfants ont changé la vie des membres de notre équipe, » a dit un des présentateurs. Les représentations ont eu de l'écho auprès de pasteur Paulsen quand il dit à l'église : « Le christianisme sans compassion est vide. Sans compassion – profonde et motivante, cette compassion de notre Seigneur – notre religion n'est rien. »

« Les Chrétiens les plus efficaces sont plus connus dans les rues de leurs voisinages que sur les bancs de leurs églises, » a-t-il ajouté.

La retransmission de cette célébration a rapporté de nombreuses déclarations de soutien, des promesses de donations et des appuis pour le projet. Azevedo, créateur du projet, a présenté chacun des membres du jury, les invitant à dire comment ils avaient participé au projet. Geraldo Alkmin, ancien gouverneur de São Paulo et candidat présidentiel à des élections récentes, accompagné de sa femme, Lu, a dit que cette initiative des adventistes du septième jour est un exemple qui répond à la pauvreté au Brésil.

L'entrepreneur et philanthrope Milton Afonso a aussi participé. Un contingent de personnalités du cinéma et du théâtre a été chaleureusement accueilli par l'audience, parmi eux, l'acteur de télévision et comédien Helga Nemeczk. Elle a éclaté en sanglots en donnant son témoignage, de chanteuse a capella de chants de Noël et de son patrimoine adventiste, disant qu'elle était fière que « son » église prenne position pour les pauvres.

La Noël Mutirão de cette année a réuni des dirigeants d'église de plusieurs pays sud-américains, tels le Pérou, l'Argentine et l'Équateur. Les dirigeants d'église de l'ancienne Union soviétique ont aussi participé. « Nous voulions voir comment nous pourrions mettre ce projet en place dans nos églises, » a dit Guillermo E. Biaggi, trésorier de la région euro-asiatique de l'église dont le bureau central se trouve à Moscou.

Le président Paulsen déclara qu'il souhaite que cette initiative « prendra de l'élan et de la force jusqu'à ce qu'elle change des vies dans chaque région du globe. »

Image by ANN. Ray Dabrowski/ANN
Image by ANN Ray Dabrowski/ANN

Top news

Un temps pour la compassion et la guérison : notre mission christocentrique
Un cancer non traité
Demeurer près de Dieu : le seul moyen de surmonter le mal