Mots-clés les plus recherchés

Santiago, Chili

Quand un évangéliste adventiste du septième jour dirige une campagne d’évangélisation, il est assez ordinaire de voir des gens répondre en donnant leurs vies à Christ. Mais une récente campagne tenue par les adventistes au niveau national au Chili est allé plus loin : avec des dons du sang qui ont permis de recueillir 2,150 litres (1,140 pints), ainsi que des promesses de dons d’organes par presque 6,000 personnes.

La Croix-Rouge nationale a recueilli et du sang et des promesses, a dit Pastor Armando Miranda, l’un des vice-présidents de l’église adventiste du septième jour à l’échelon mondiale et l’un des évangélistes ayant participé aux réunions de la « Caravane de l’Espoir ». Pasteur Alejandro Bullón, secrétaire ministériel pour la région sud-américaine de l’église était l’autre évangéliste.

Bullón partit du Sud du Chili et avança en direction de la capitale, Santiago, pendant que Miranda se dirigeait vers la même capitale, mais depuis le Nord du Chili.

La « Caravane de l’Espoir » visitait une ville différente chaque jour, en présentant des réunions sociales et d’évangélisation en diiférents endroits. La caravane arriva dans le Stade National du Chili à Santiago le 26 novembre face à une foule estimée à 40,000 personnes.

Les dons de sang et les promesses de don d’organes étaient les deux objectifs qu’avaient les organisateurs de la Caravane de l’Espoir avant l’événement ; un autre objectif était de voir 1,000 personnes baptisées à la suite de la campagne, nombre qui a été légèrement dépassé, selon Miranda.

L’Église Adventiste au Chili  » a recours à différentes méthodes d’évangélisation, » a déclaré pasteur Miranda à ANN dans une interview. « Ils veulent non seulement prêcher le message, mais aussi présenter l’Évangile d’une façon pratique. »

Cela a été pratiquement démontré, pendant le trajet, par du nettoyage communautaire, par l’assistance à de pauvres familles et par des dons à la Croix-Rouge. Miranda dit que les responsables publics et gouvernementaux, y compris le Président du Sénat chilien, Andrés Saldivar, ont apprécié de telles actions, qui ont donné à l’église une opportunité de présenter son message à de nombreuses personnes.

Les membres d’Eglise ont été « très volontaires » dans cette partie du service public de la « Caravane de l’Espoir », dit-il : « chacun voulant faire quelque chose – en donnant du sang, en promettant de donner des organes. Les gens ont vu notre église comme une autre église chrétienne faisant du bien dans la communauté. »

Il y a plus de 114,000 adventistes du septième jour au Chili, ou une personne pour 140 habitants, dans cette nation de 16 millions d’âmes. La présence de l’église a été implantée au Chili par des pionniers en 1885. Aujourd’hui, on y trouve plus de 500 congrégations adventistes, une université, quatre académies, une clinique et une maison d’éditions, parmi les activités de l’église.

Droits Réservés (c) 2005 de « Adventist News Network »

Image by ANN. ANN

Top news

Le rôle de chaque membre de l’Église
L’Église Adventiste publie un nouveau livre basé sur le Sommet sur la Formation et la Fidélisation
L’Inter-Amérique présentera un programme spécial « Sabbat de la Création » le 24 octobre