Mots-clés les plus recherchés

Montemorelos, Mexique

Quoique le voyage du concept à la réalité ait pris 40 ans, l’Université Adventiste du Septième Jour de Montemorelos au Mexique a réussi à ouvrir son école dentaire. Ils ont récemment célébré une cérémonie d’ouverture de l’École de Dentistes Dr. Lloyd Baum avec la première classe d’étudiants de première année, dont la formation a commencé en août.

La cérémonie inaugurale, tenue de concert avec le 62ème anniversaire de l’université, a commencé par des discours et de la musique. Le corps enseignant, les étudiants et des invités venant de différentes localités du Mexique et des Etats-Unis se sont réunis dans la nouvelle salle.

Différents orateurs ont pris la parole : le nouveau doyen de l’école de dentisterie, le docteur Lloyd Baum; Hector Hernandez, un orthodontiste de Victoria, Mexique; pasteur Ismaël Castillo, recteur de l’Université; et Xeno Marcel, M.D., directeur du centre des sciences de la santé.

Quoique l’école se soit officiellement ouverte cette année, les semences ont été plantées, il y a presque 40 ans de cela, quand Baum, un des membres du corps enseignant fondateur de l’École de Dentisterie de l’Université de Loma Linda, ou LLUSD, administrée par l’Eglise adventiste, s’est fédérée avec Montemorelos dans les années 1960.

Baum dit que le rêve commença quand il fut invité à parler au Mexique lors d’une réunion annuelle de dentistes – Grupo Estudios Odontolohicos de Monterrey – en 1965. Il avait été invité à revenir l’année suivante accompagné de docteur Robert Kinzer, un professeur de réparation dentaire à LLUSD.

« La deuxième rencontre, » dit docteur Baum, « a cimenté mes relations avec le groupe et ils m’ont gracieusement invité à devenir un de leurs membres, pour travailler avec eux dans la recherche des orateurs pour les réunions à venir. »

À l’époque, la Division Interaméricaine de l’Église Adventiste du Septième Jour développait une faculté de médecine à Montemorelos et, Baum, enthousiasmé par le travail qu’il faisait avec le ‘Grupo Estudios’, fut intéressé par la possibilité de développer une école dentaire au Mexique.

Baum et Kinzer, alors président de l’Association Nationale des Dentistes Adventistes du Septième Jour (NASDAD), rédigea une proposition pour un programme de résidence dentaire qui fut soumis aux responsables de la Conférence Générale. Les deux commencèrent aussi à rassembler des fonds dans le but d’acheter des matériaux en vue de construire les espaces pour le corps enseignant et la clinique.

Baum et d’autres personnages ont aussi travaillé pour convaincre la direction de l’église de la nécessité d’une école dentaire à Monterrey. Mais l’école eut beaucoup de démarrages et arrêts, donnant d’abord un programme de résidence dentaire avec l’accord que s’il était couronné de succès, les administrateurs de l’église considéreraient sérieusement l’ouverture d’une école dentaire. L’école bientôt se transforma pour inclure un programme qui offrirait une formation dentaire de laboratoire.

Harry Vega, un adventiste technicien de laboratoire de la Colombie et sa femme commencèrent le programme de formation de laboratoire. Travaillant de 12 à 14 heures par jour, il fit les aménagements paysagers, la route, la plomberie, le travail électrique et la construction, en plus de l’enseignement dentaire de laboratoire.

La clinique, ouverte en 1984, fonctionna avec l’aide de dentistes volontaires adventistes et d’étudiants en dentisterie de LLUSD. Des membres de ASAD y enseignaient aussi, bien que le programme de résidence n’ait pas officiellement commencé, fait noter Baum.

En 2000, avec l’aide de l’Université de Loma Linda et ‘Grupo Estudios’, l’ancien programme de résidence a été métamorphosé en un programme de formation intense d’une année pour des candidats travaillant dans des cliniques. Environ 30 personnes ont achevé le programme et sont prêtes, si un besoin surgit, à servir comme enseignant à l’école dentaire. En automne 2003, le conseil d’administrateurs de la Division Interaméricaine prit le vote de commencer une école de dentisterie à Montemorelos, une action qui a mené à l’ouverture récente de l’école.

Image by ANN. Nancy Yuen/ANN
Image by ANN Nancy Yuen/ANN

Top news

Coronavirus : un signe de la fin ?
Exercer un ministère auprès des enfants en période de coronavirus
Les adventistes et la pandémie de grippe de 1918