Mots-clés les plus recherchés

Beijing, Chine …. [Personnel ANN]

La République Démocratique de Chine adoptera en janvier un projet de lois pour la sauvegarde de la Liberté religieuse de ceux qui se réunissent dans les églises reconnues par l’État. Le bureau de l’information Xinhua et le China Daily, deux sources médiatiques officielles, ont rapporté ces changements.

Le China Daily rapporte que ce sont là les « premiers réglements de ce genre promulgués par le gouvernement chinois à traiter globalement de la question religieuse », et qu’ils sont le fruit d’un développement qui a mûri durant six ans. Ces lois « examinent en profondeur » le concept de Liberté religieuse, affirme le journal.

« La liberté religieuse est plus qu’un droit fondamental de la Constitution des citoyens chinois, c’est aussi une politique générale de la gestion des questions religieuses adoptée par le gouvernement chinois », rapporte l’article.

« Nous pouvons d’ores et déjà saluer leurs bonnes intentions, et nous verrons comment cela affectera la vie de millions de croyants en Chine », a dit John Graz, secrétaire général de l’Association internationale de la Liberté religieuse et Directeur des Affaires publiques et de la Liberté religieuse de l’Église adventiste du septième jour.

Une déclaration encore plus optimiste pour les gens de foi en Chine, pays officiellement athée, atteste que nul ne peut forcer qui que ce soit à accepter tel ou tel enseignement religieux — ou à y croire. Les contrevenants s’exposent à des peines d’ordre civil et criminel. De plus, il est illégal pour quiconque de s’approprier la direction d’un groupe religieux qui peut établir lui-même son propre comité de direction.

Certains critiques disent que les mesures adoptées par le gouvernement chinois, légiférées par le Premier Ministre Wen Jinbao, ne s’appliquent qu’aux organisations religieuses reconnues par le gouvernement. En général, ces organisations n’ont aucun lien avec l’extérieur et sont soumises aux règles des organisations reconnues.

« Nous devons admettre qu’il y a plus de libertés religieuses dans certaines régions de la Chine que dans d’autres. Nous espérons que la Chine continuera à soutenir la Liberté religieuse dans toutes ses régions », a ajouté Graz.

Copyright © 2004 par Adventist News Network.

Image by ANN. Photo ANN/2004

Top news

Coronavirus : un signe de la fin ?
Exercer un ministère auprès des enfants en période de coronavirus
Les adventistes et la pandémie de grippe de 1918