Mots-clés les plus recherchés

Silver Spring, Maryland, États-Unis …. [Taashi Rowe/Mark A. Kellner/ANN]

L’Église adventiste du septième jour compte à présent 13,4 millions de membres baptisés, et plus de 25 millions de gens à travers le monde se réunissent dans ses assemblées chaque semaine. La croissance de l’Église a été d’environ 1 million de membres durant l’année, une période où 1 milliard d’invitations aux études bibliques ont été distribuées dans le cadre de la campagne mondiale « Atteindre 1 milliard ».

De plus, l’Église affirme avec force sa croyance dans la Création en six jours, et le président de la Conférence Générale, Jan Paulsen, a tenu la seconde série de rencontres de jeunesse où les questions étaient ouvertes et les réponses franches. La présence adventiste en Corée et au Sri Lanka a fêté son centenaire cette année, de même que l’établissement de la Conférence Générale dans le district de Washington. Une suite de tragédies est survenue dans les dernières semaines de l’année 2004, commençant par l’accident de l’avion qui a causé la mort de 4 responsables de fédération, et se poursuivant avec les innombrables victimes des gigantesques raz-de-marée dans l’océan Indien.

Tels sont les événements qui ont fortement affecté l’Église, soulignés par les éditeurs de Adventist News Network, l’agence officielle des informations de l’Église.

Questions d’ordre religieux

Des croyants scientifiques, des théologiens et des dirigeants de l’Église sont arrivés au bout d’une série de rencontres dans le cadre du Sommet International de la Science et de la Foi, à Denver, dans le Colorado, avec une ferme allégation de leur croyance tangible de « la création faite en six jours littéralement », affirmant que cette position est « indissolublement liée à l’autorité des Écritures ». Le Conseil Annuel de l’Église réaffirme également sa position pro-créationniste.

En 2004, l’Église a aussi confirmé sa position par rapport au mariage, tel qu’il est institué entre un homme et une femme, traditionnellement. Cette position chrétienne est fortement secouée par la nouvelle notion de « mariages du même sexe » dans certains pays, avec le danger de menacer la conscience personnelle et la liberté d’expression.

Dans le but d’améliorer la communication entre les jeunes Adventistes et la Direction de l’Église, le président Jan Paulsen a rencontré des étudiants de l’université adventiste d’Andrews pour discuter de questions franches et ouvertes sur des sujets qui préoccupent la jeunesse ». La discussion d’une heure, intitulée « ré-ouvrons le débat », fait suite à l’émission « Let’s talk » de 2003 avec des adolescents de l’Église. On peut voir l’émission sur le site Internet http://letstalk.adventist.org/. Ce site est aussi un moyen offert aux jeunes de communiquer avec les dirigeants de l’église.

L’Église adventiste a aussi adopté une ligne de conduite au niveau de la musique ; elle déclare que les éléments de la musique sacrée doivent : rendre gloire à Dieu, être nobles et élever l’âme, et être équilibrés dans leurs dimensions spirituelle, intellectuelle et émotionnelle.

Liberté religieuse

Aux États-Unis, l’Union américaine des libertés civiles a attaqué la proposition de Déclaration de liberté religieuse dans le domaine du travail qui, si elle est adoptée par le Congrès en tant que loi, protègera les observateurs du sabbat et les autres minorités religieuses face à la discrimination ou au licenciement pour motifs religieux. Chaque année, plus de 1000 Adventistes perdent leur emploi à cause de leurs convictions religieuses, a dit Mitchell Tyner, du bureau de la législation de l’église, plus tôt au cours de l’année.

Au Turkménistan, l’Église adventiste, dont le bâtiment a été rasé sur ordre du gouvernement 5 ans plus tôt, a été la première à être enregistrée officiellement auprès du gouvernement, reconnaissant ainsi les 60 Adventistes de ce pays. Cependant, l’Église — comme d’autres minorités religieuses du pays — ont encore à faire face à certaines pressions des autorités, rapportent les croyants.

En Inde, les dirigeant de l’Église ont célébré la révocation de l’interdiction de se convertir — car Il était considéré comme un crime de « forcer » quelqu’un à se convertir ou d’être incité à changer de religion. Tout en reconnaissant que convertir quelqu’un par la force est contraire à l’éthique, les Chrétiens, les Musulmans et d’autres minorités religieuses ont dit que cette interdiction pouvait avoir résulté de fausses accusations de persuasion, qui n’ont jamais eues lieu en fait.

Au Canada, une mention supplémentaire concernant l’orientation sexuelle est ajoutée à la liste des discriminations. La loi sur le « discours discriminatoire » inclut la désapprobation de l’homosexualité dont on fait mention dans la Bible et que l’on cite du haut de la chaire. Accusé de diffamation, au Canada, équivaut à être accusé de trahison aux États-Unis. L’Église adventiste du Canada fait partie des institutions qui ont exprimé leur opinion devant la Cour Suprême sur la décision du gouvernement d’étendre le droit du mariage aux couples de même sexe.

Une instance législative à St-Martin a accordé à 5 étudiants adventistes en médecine le droit d’observer le sabbat de la Bible. L’école a aussi dit aux avocats qu’elle planifierait les examens d’autres jours que le samedi.

Croissance de l’église

Lors de la rencontre annuelle du Conseil de l’Église en octobre, il a été annoncé que l’Église compte désormais 13,6 millions de membres baptisés et qu’en moyenne 2756 personnes se font baptiser par jour. Plus d’1 million de gens ont rejoint les rangs de l’église adventiste durant l’année fiscale, qui s’est terminée le 30 juin 2004. Ce nombre inclut les 22,000 baptêmes qui ont eu lieu en Inde et les 181,000 baptêmes qui ont eu lieu en Afrique de l’Est. Le Pérou est l’une des régions qui connait la croissance de l’église la plus rapide du monde, avec une augmentation de 50,000 membres par an en moyenne. Dans beaucoup d’endroits, la capacité des bâtiments est largement dépassée.

Instabilité dans le monde

Des églises adventistes à Darfur, au Soudan, ont été détruites et les membres ont été déportés, sans nourriture, sans vêtements ni abri. Un centre ouvert par Mission Globale au Soudan a aussi été rasé par une attaque de la milice, ainsi que plusieurs maisons de membres d’église.

Assistance humanitaire

L’Agence Adventiste de secours et de développement (ADRA) poursuit son oeuvre dans plusieurs régions du monde ; elle fournit des médicaments au bénéfice de milliers de gens en Irak, et de l’eau et du matériel sanitaire au Soudan. ADRA a aidé les victimes de l’explosion du train en Corée du Nord ; les victimes des inondations à Haïti et en République Dominicaine ; elle a procuré du matériel de secours a des milliers de gens aux Philippines. En Albanie, ADRA a établi un centre d’aide spéciale à l’attention des enfants et des adolescents. Elle a aussi lancé un programme de sensibilisation et de soutien aux victimes du virus du SIDA en Afrique.

Initiatives

Plus de 100 délégués à travers le monde entier ont assisté au premier forum Internet adventiste, tenu au siège de la Conférence Générale à Silver Spring, dans le Maryland. Le forum a ouvert de nouvelles perspectives pour l’évangélisation et a offert de nouvelles possibilités à la communauté internationale des concepteurs de site Internet, des techniciens et des responsables d’église pour instaurer une présence concrète de l’église sur le Web.

Des églises adventistes partout à travers le monde ont répondu favorablement au projet « Atteindre 1 milliard » visant à distribuer des centaines de millions d’invitations aux études bibliques. Les brochures, très différentes dans leur conception et produites dans de multiples langues reflètent bien la diversité culturelle où opère l’Église adventiste. Certaines régions ont été submergées par le nombre de demandes de cours de Bible, résultant dans des milliers de baptêmes. Les cours de Bible, disponibles dans plus de 95 langues, peuvent être consultés sur le site Internet http://www.hopetalk.org/.

Reconnaissant l’importance de développer la participation des églises locales, la Conférence Générale a sponsorisé une campagne internationale pour inspirer les Adventistes à s’impliquer davantage dans leurs églises. La campagne a été tenue à la fin du Conseil Annuel, l’une des deux rencontres annuelles du comité exécutif de l’Église.

Décès

Le pasteur missionnaire Ruimar DePaiva, son épouse Margaret De Paiva et leur fils de 11 ans ont été tués à Palau, dans les îles Salomon. Ils laissent derrière eux leur fille de 10 ans.

Deux Adventistes faisaient partie des 200 victimes des attentats à la bombe en Espagne. Beaucoup de membres d’église sont morts et plusieurs autres ont été bléssés lors des ouragans qui ont ravagé les Caraïbes.

Trois responsables administratifs de la Fédération de Géorgie, aux États-Unis, ainsi que le pilote, ont été tués dans un accident d’avion. Les trois personnes — le pasteur Dave Cress, 47 ans ; le pasteur James H. Frost, 53 ans ; et Jamie Arnall, 29 ans — faisaient partie des 5 victimes du 2 décembre lorsqu’un avion appartenant à la Fédération de Géorgie s’est écrasé peu après son décollage de l’aéroport de Collegedale, dans le Tennessee. Le pilote, John Laswell, membre d’église agé de 36 ans, et le pasteur à la retraite Clay Farwell, 67 ans, ont également péri dans l’accident. Jim Huff, membre d’église âgé de 37 ans et co-pilote bénévole, a été hospitalisé et a survécu à ses blessures.

Copyright (c) 2004 par Adventist News Network.

Image by ANN. ANN file photo
Image by ANN ESD

Top news

Coronavirus : un signe de la fin ?
Exercer un ministère auprès des enfants en période de coronavirus
Les adventistes et la pandémie de grippe de 1918