Silver Spring, Maryland, Etats-Unis.

Avec les rapports d’aujourd’hui portant le nombre de morts dans le Sud de l’Asie à plus de 120,000 personnes après le tremblement de terre de dimanche et le tsunami qui s’ensuivit, les adventistes du septième jour continuent à travailler avec d’autres organisations humanitaires dans les pays dévastés. Le pasteur Jan Paulsen, président de l’église adventiste mondiale a fait une déclaration sur le désastre.

Dans son apport, le plus important de tous les temps, face à une catastrophe naturelle, ADRA a travaillé sans arrêt pour porter secours au plus grand nombre possible de survivants en Inde, en Thaïlande, en Indonésie, au Sri Lanka et dans les Îles Andaman.

Alors que les détails du sinistre sont peu détaillés, on est très inquiet du fait que certaines maladies peuvent se propager rapidement à cause du manque d’eau propre, d’abris et d’installations sanitaires ; ce qui pourrait causer encore davantage de morts. Les routes inondées et les ponts détruits ont rendu difficile l’assistance à ceux qui en ont le plus besoin.

« Que peut-on dire face à une tragédie comme celle-là ? » a interrogé pasteur Paulsen dans une récente déclaration.  » Le niveau est si élevé, qu’il est difficile de comprendre.

« Nous sommes appelés à être des agents d’espoir et de guérison dans ce monde, » a continué pasteur Paulsen. « La guérison a deux dimensions : physique et spirituelle ; et nous ferons de notre mieux pour fournir les deux. »

En essayant de répondre tout de suite aux besoins physiques urgents des survivants en Asie du Sud, ADRA international et ses bureaux dans le monde entier travaillent ensemble. En fournissant une provision de 10 jours en alimentation et en eau potable à 7,250 habitants de la ville côtière de Tamil Nadu, en Inde, ADRA fait tout pour aider aussi les 90,000 résidants de Colombo, au Sri Lanka. Il distribue des trousses d’urgence, valables pour un mois de soins, issues de l’Organisation Mondiale de la Santé. Les médicaments sont arrivés en même temps qu’une équipe de spécialistes médicaux. ADRA fournit aussi des aliments pour 1,000 enfants en bas âge, des bouteilles d’eau potable, des comprimés pour purifier l’eau et de l’aide médicale de secours. Les spécialistes en eau potable arrivent aussi depuis l’Afrique du Sud pour rétablir l’alimentation en eau courante.

En Indonésie, ADRA a travaillé avec les gouvernements Espagnol et de la République tchèque pour amener par pont aérien des articles de secours. Les bureaux d’ADRA à travers le monde entier ont distribué de la nourriture dans les villes de Lhokeseumawe et de Biruen. Il y a aussi des plans d’amener par pont aérien des aliments, des couvertures et des comprimés pour purifier l’eau à Banda Aceh. Jeudi soir des centaines de trousses de soins personnels et presque 250 livres de papier toilette sont arrivés en Indonésie.

En Thaïlande, ADRA fournit la même assistance, en nourriture, en articles de soin personnels, en médicaments et en habits pour 3,000 personnes dans la Province de Phuket.

Dans les Îles Andaman, ADRA distribue des articles non alimentaires de secours comme des couvertures, des vêtements et des matériels pour construire des refuges.

Jusqu’ici, annoncent les Nations Unies, des nations comme les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, la Suède, la France, l’Espagne, la Banque mondiale et d’autres organisations humanitaires ont promis une aide totale d’un 1.2 milliards de dollars américains. Cependant, ADRA et d’autres dirigeants d’églises plaident pour une aide complémentaire.

ADRA a établi un centre de commande de crise à Bangkok, Thaïlande pour coordonner son vaste réseau de secours.

Pour plus d’informations, visiter le site Internet d’ADRA : www.adra.org ou en appeler au : 800-424-ADRA (2372).

Liens

ADRA International met à jour le site ADRA International sur Internet continuellement donnant des informations sur le programme d’aide et de secours aux victimes des Tsunamis de l’Asie, et sécurisant les dons faits en ligne.

Adventist News Network fait la chronique du cataclysme et donne une description de l’aide apportée par les institutions adventistes.

Les résidents d’Adventist News Network de la ville côtière de Tamil Nadu, reçoivent de l’aide du bureau d’ADRA-Inde.

Image by ANN. Courtoisie de www.alertnet.org

Top news

Au Guatemala, l’Église commence à distribuer de la nourriture à des milliers de familles adventistes
La foi au temps de la COVID-19
Davantage de services de culte diffusés en direct en ligne suite à la fermeture des églises adventistes