Silver Spring, Maryland, Etats-Unis….

L’Agence International de Développement et de Secours Adventiste (ADRA) a célébré son 20ème anniversaire… d’approvisionnement et de secours dans le monde entier par une cérémonie spéciale au quartier général de la Conférence Générale des Adventistes du Septième Jour, le 14 avril dernier.

« Pendant les 20 passés ans, ADRA a changé pour toujours, la vie de dizaines de millions de personnes – tant de celles qui ont profité directement de nos projets que de celles qui font partie du personnel et des volontaires qui  consacrent des moments et des années de leurs vies à accomplir la mission d’ADRA, » a dit Charles Sandefur, président d’ADRA Internationale. « Tandis que nous célébrons cet anniversaire, nous remercions chaque individu, fondation et gouvernement ayant été les associés d’ADRA, grâce à leur appui financier, leur prière, leur temps et leur soutien. »

ADRA a fait l’expérience d’une croissance énorme pendant ces 20 dernières années.

En 1984, ADRA avait moins de 600 employés à travers le monde entier, fonctionnait dans 75 pays et fournissait, à ce moment-là, une aide totale de million US$24.7.

ADRA a actuellement plus de 4,000 employés dans le monde entier, une présence dans 120 pays et fournit de l’aide au développement et du secours,  pour plus que 120 millions de $ en 2003, dont a profité plus de 22 millions de personnes.

ADRA a été sous la direction de Robert R. Drachenberg (1984-1985), Ralph S. Watts junior (1985-2002) et Charles Sandefur (2002- ).

« Le monde dans lequel nous vivons est un monde avec de grands besoins continuels. Alors que nous célébrons ce qu’a fait ADRA durant ces 20 dernières années, nous continuons à rester concentrés et passionnés de la tâche qui consiste à améliorer les vies de ceux qui sont dans la détresse et la pauvreté autour du globe, » a dit Sandefur.

Parmi les projets visant à aider ceux qui sont dans le besoin, à travers le monde, il y a un nouveaux « Donne 20 » : une campagne pour les fermiers de Myanmar, aussi connu comme la Birmanie. Dans le Nyuang Oo, une région sèche de Myanmar, la vie y est dure. La source principale de revenu est l’exploitation du Toddy Palm. Les Toddy Palm sont de grands arbres, certains dépassent 60 pieds (20 mètres) de haut et leurs feuilles produisent un jus sirupeux qui, quand il est bouilli et traité, se transforme en Jaggery.  Le Jaggery est une sorte de sucre employé pour faire des gâteaux, accompagner les repas tel le sucre candi.

ADRA a lancé une nouvelle cuisinière « économie d’énergie » qui permet aux familles de chauffer quatre pots de jus de toddy palm, en même temps. Avec seulement US$20, on peut obtenir le matériel nécessaire pour qu’une famille construise et fasse fonctionner un fourneau « économie d’énergie » ADRA. C’est l’un des types de projet qu’ADRA a entrepris dans beaucoup de communautés à travers le monde.

Pour commémorer l’anniversaire de ce qui a officiellement commencé le 6 avril 1984, ADRA Internationale a préparé une brochure spéciale ADRA-at-a-Glance (un coup d’œil sur ADRA), montrant ses projets actuels et des événements marquants de son histoire.

Des copies gratuites peuvent être demandées en appelant au : 1-800-424-2372 en Amérique du Nord, ou dans nos bureaux locaux.

L’Église Adventiste du Septième Jour a commencé a organiser des activités de secours à l’échelon international, en 1918, juste après la Première guerre mondiale, quand il a envoyé de  l’aide dans les régions dévastées par la guerre. Son effort a été plus soutenu en Europe, au Nord l’Afrique et en Asie après la Deuxième Guerre mondiale.

À cause de l’augmentation des désastres et de la famine, la Conférence Générale des Adventistes du Septième Jour a créé le Service de Bien-être d’Adventiste  (SAWS) – plus tard rebaptisé le Service Mondial des Adventistes – en 1956, avec la tâche de consolider les efforts faits pour porter secours.

Comme les activités de développement internationales étaient devenues plus importantes pour sa mission, en 1984 l’organisation a été rebaptisée : L’Agence de Développement et de Secours Adventiste, dans le but de refléter cet aspect plus large. Depuis lors, elle a fourni de l’aide pour le développement communautaire et du soutien au profit des sinistrés sans prendre en compte l’aspect politique ou religieuse, l’âge ou l’appartenance ethnique. Son cahier de charges d’activités inclut le pourvoi en alimentation, le développement économique, la santé primaire, la préparation aux désastre, ainsi que l’intervention après désastre, et l’éducation de base.

Des informations complémentaires sur ADRA peuvent être trouvées au site : www.adra.org.

Image by ANN. Tereza Byrne/ADRA
Image by ANN ANN

Top news

En Inter Amérique, l’Eglise formera de jeunes Adventistes pour une action d’impact évangélique
Des campagnes d’évangélisation historiques transforment l’Eglise Adventiste au Japon
A St. Thomas, les services reprennent dans l’église endommagée par l’Ouragan Irma